Cannes : Trop occupée à gérer son blog, elle n’a pas encore vu un seul film projeté au festival

17 Publié le 22/05/2013 par La Rédaction

Cannes – Chaque année, le célèbre Festival attire nombre de cinéphiles, de journalistes et aussi de blogueurs en tous genres venus se frotter au petit monde du cinéma. C’est le quotidien de Lucie, 24 ans, qui tient un blog consacré au cinéma. Après avoir fait le déplacement depuis la région parisienne, elle se retrouve face à un problème de taille : très prise par la gestion de son blog où elle raconte son quotidien de festivalière, elle n’a toujours pas eu le temps de voir un seul film projeté dans le festival. Reportage.

Cannes – Chaque année, le célèbre festival attire nombre de cinéphiles, de journalistes et aussi de blogueurs en tous genres venus se frotter au petit monde du cinéma. C’est le quotidien de Lucie, 24 ans, qui tient un blog consacré au cinéma. Après avoir fait le déplacement depuis la région parisienne, elle se retrouve face à un problème de taille : très prise par la gestion de son blog où elle raconte son quotidien de festivalière, elle n’a toujours pas eu le temps de voir un seul film projeté dans le cadre du festival. Reportage.

Lucie est une passionnée, une cinéphile. Une passion qu’elle partage via son blog consacré au cinéma. Cette année elle a voulu réaliser son rêve en se rendant au traditionnel Festival de Cannes. « J’ai voulu raconter l’intérieur du festival, ce qu’on ne voit pas à la télé. Cela n’avait pas été fait auparavant » explique-t-elle. « C’est le rêve de tout cinéphile d’être ici, j’ai encore vu les marches, de loin, tout à l’heure, j’étais très très émue » raconte-t-elle au micro de France-Info. Mais une passion dévorante qui fait qu’en une semaine de festival, elle n’a toujours pas vu un seul film projeté à Cannes, la faute à son blog qui lui prend beaucoup de temps. « Je raconte mes journées, les rencontres, les soirées. J’essaie de faire quelque chose en temps réel, plus vivant et fouillé qu’un compte Twitter ou qu’un statut Facebook » explique-t-elle aux journalistes.

Arrivée dès le matin de l’ouverture du festival, elle a publié, par jour, jusqu’à trois ou quatre articles de fond sur le festival, sur tout ce qu’elle observait. « Écrire prend beaucoup de temps. Ensuite, attendre pour obtenir une invitation pour assister à une projection c’est aussi beaucoup, beaucoup de temps. Du coup c’est très dur de concilier les deux. Et mes lecteurs sont très curieux, ils ont besoin de savoir où je me trouve, ce que je vois » commente-t-elle. Bien qu’elle soit correctement accréditée, elle n’a pas encore eu l’occasion de monter les célèbres marches, ni même de voir un film. « J’ai failli y aller hier, cela s’est joué de peu. Mais j’ai vu, de loin, une star, alors je suis rentrée à l’hôtel et j’ai fait un billet de blog sur le fait de croiser, de loin, une star. »

La jeune fille n’en démord pas et espère pouvoir assister à une montée des marches ou à un film. « Dans l’immédiat, je rédige un billet sur le fait de ne pas avoir encore vu un seul film du festival, c’est un point de vue intéressant » note-t-elle, ajoutant qu’elle ne doit sans doute pas être la seule dans cette situation. « Si j’ai terminé à temps, j’irai assister à la montée des marches ce soir » lance-t-elle avant de finalement opter pour la rédaction d’un billet de blog sur son interview dans la presse qui devrait l’occuper toute la soirée.

La Rédaction

Illustration: iStock / StockLib

Publicité
Publicité