Nouvelles remontées dans les sondages, le gouvernement peine à s’expliquer

26 Publié le 04/06/2013 par La Rédaction
800px-Paris_-_palais_de_l'Élysée_-_cour_05

Paris – Après plusieurs mois d’une chute sans fin, les courbes de popularité de François Hollande et Jean-Marc Ayrault enregistrent les premiers signes de remontées dans les sondages. Elysée et Matignon s’en rejettent la responsabilité, plongeant à nouveau le gouvernement dans la tourmente. Reportage.

Paris – Après plusieurs mois d’une chute sans fin, les courbes de popularité de François Hollande et Jean-Marc Ayrault enregistrent les premiers signes de remontées dans les sondages. L’Elysée et Matignon s’en rejettent la responsabilité, plongeant à nouveau le gouvernement dans la tourmente. Reportage.

Plus 4% pour François Hollande, plus 5% pour Jean-Marc Ayrault. La chute dans les sondages semble pour l’instant terminée, la remontée, timide, inexorable, semble s’amorcer. Une situation qui met dans l’embarras le gouvernement  qui n’a, pour l’instant, aucune réponse plausible à apporter pour l’expliquer. « Nous avons étudié plusieurs options mais dans l’immédiat, il n’y a aucune explication logique. Nous ne comprenons pas. Nous voyons les chiffres, mais nous n’arrivons pas à les interpréter de façon logique » explique un membre du cabinet de Jean-Marc Ayrault. « Jusqu’ici, les sondages étaient négatifs, on savait à quoi s’attendre. Mais là, c’est totalement nouveau » surenchérit un autre membre du cabinet qui affirme que le Premier ministre refuse dans l’immédiat de s’exprimer sur une remontée prolongée dans les sondages.

Même son de cloche du côté de l’Élysée qui officiellement refuse toujours de communiquer sur les sondages. « Le président a toujours refusé de gouverner avec les sondages. Mais là c’est inédit, une situation totalement nouvelle. Il va devoir réagir officiellement » dit-on dans l’entourage de François Hollande. Un François Hollande qui refuse de porter l’entière responsabilité de cette remontée de popularité et n’hésite pas à blâmer son Premier ministre en privé. « C’est clairement de sa faute, nous avions un cap, je l’ai toujours dit. Comment voulez-vous que les Français aient confiance en nous après ça » tonne-t-il. « Il faut espérer que cela sera simplement passager. Si cela s’inscrit dans la durée, il faudra commencer à s’inquiéter ».

Dans l’immédiat, un très long travail d’analyse commence. « Il s’agit de découvrir ce qui a pu causer une telle remontée. Il y a forcément une décision, un mot, un geste qui a provoqué cette réaction en chaîne » affirme un analyste. Une approche qui devrait permettre d’éviter une nouvelle hausse de popularité non-prévue. « Le gouvernement doit se mettre à l’abri d’une remontée brutale, il y a des paliers à respecter, comme en plongée » explique-t-on à la SOFRES. Une remontée en surface brutale et non-contrôlée pourrait ainsi avoir des conséquences dramatiques. De son côté l’UMP ironise sur cette remontée.« Le PS n’a eu de cesse de vilipender Nicolas Sarkozy sur les sondages de l’Elysée. Aujourd’hui, François Hollande tient peut-être son affaire de sondages» a lancé l’actuel président de l’UMP Jean-François Copé qui en a profité pour demander l’ouverture immédiate d’une enquête parlementaire indépendante.

La Rédaction

Photo : Remi Mathis/Wikicommon

Publicité

26 avis éclairés

130

jéglisséchef 14/01/2014

Moi j’ai des remontées dans les chiottes, m’en vais mettre un coup de Destop.
Ils devraient faire pareil à Matignon.

95

Billotte 05/06/2013

Il est évident que quelqun qui quoique qu’il entende a l’aspect imperturbable ,et qui fait des actions que les analystes de tous bord disent meilleures … des que l’homme voit un petit espoir ,il s’engouffre !

109

Hips SOS 05/06/2013

Ouais… La directrice de l’IPSOS est aussi la dirigeante actuelle du MEDEF. D’ici à ce que les chiffres aient été manipulés…

105

Christian de Destresse Marketing 05/06/2013

Pour faire remonter les sondages sans faire de buzz, il suffit de faire faire un quart de tour à gauche au panneau qui indique la flèche qui s’écroule invariablement vers le bas et zou, les sondages remontent.
Facile, non?

@+
Christian.

99

Newzorro 05/06/2013

Merci au Gorafi…oui il vaut mieux en rire!
D’ailleurs je vous invite tous vite ici pour voir ce que donnera la visite en préfecture pour aller consulter le patrimoine de nos « cher » élus…ça va vous parler les amis…
ça s’appelle « invisible transparence »
http://0z.fr/8XJL7

117

ZENIT 04/06/2013

C’est bien la preuve qu’il faut vite un remaniement ministériel et rappeler Cahuzac en urgence avant que Hollande n’atteigne les 35% d’indice de satisfaction.Harlem Désir serait bien pour plomber tout ça.

109

DonSimon 04/06/2013

Alors qu’il suffit de retourner les graphes pour que la courbe reprenne sa course initiale…

126

Arno Montebourges 04/06/2013

Je ne m’inquiète i ne m’excite, ça redescendra.

Achetez français !

127

julien 04/06/2013

Une fois de plus, le gouvernement laisse planer un flou total sur sa politique et se montre constamment dépassé par les événements. Ayrault démission !

125

Orior 04/06/2013

J’ai peut être une explicatioon : on n’entend plus parler des ministres…

103

dadou 04/06/2013

Hollande et Heyrault doivent être les premiers surpris..
Bin merde, si on peut plus se plaindre du gouvernement, on va faire comment alors ? J’espère que personne va devoir se mettre à réfléchir à des vraies solution parce que là.. ^^

105

Badaboum 04/06/2013

je pense que c’est son intervention à la télévision qui à été la goutte de trop. Avec une telle surreprésentation médiatique c’était inévitable…

105

chomedur 04/06/2013

l’explication est évidente : quand je craignais pour mon emploi, à cause d’eux, je pouvais pas les piffer. Maintenant que je pointe chez popol, je suis soulagé, et je leur fais confiance pour m’aider.

+4 %, ça correspond à la hausse du nombre de chômeur, non ?

108

lolo dahiatsu 04/06/2013

putain, plus j’regarde la photo de leur bicoque et plus j’me dis qu’ils devraient foutre des velux.

    112

    tomamydanphansse 04/06/2013

    en plus ils n’ont même pas l’air d’avoir d’antenne parabolique… rédhibitoire!

      123

      christ offer 04/06/2013

      Même pas de nain de jardin dans la cour … bien que selon certaines sources, il y en ait bien eu un à une certaine époque

        122

        Satan 04/06/2013

        Franchement christ offer , ça c’est petit!

          92

          stéphane jotun 04/06/2013

          moi c’est le gravier qui me dérange y’a rien de pire pour les bas de caisse. Si un jour je m’installe là je fait tout asphalter direct!

    119

    zozo 18/06/2013

    Je ne m’explique la présence de balais de chiotte de couleur verte dans la cour de l’élysée

107

Nico 04/06/2013

Je pense qu’il faut regarder du côté de la météo. Depuis que le soleil refait son apparition, les Français sont plus heureux. Il faut faire attention, ça pourrait presque relancer l’économie… :/

    117

    ryu 04/06/2013

    « Il fait beau, les Français sont contents »
    C’est la fameuse théorie de Jean-Pierre Pernaut mais je n’y crois pas trop.
    Généralement, une hausse dans les sondages vient plutôt d’un bon résultat de l’équipe de France de foot, mais là c’est pas ça non plus…
    Peut-être la montée de Tsonga en 1/4 de finale à Roland-Garros ?

      128

      ViveLeQuébecLibre 04/06/2013

      Avec la défaite hier de Richard Gasquet, la tendance risque de s’inverser. Tout devrait revenir à la normal lorsque Tsonga perdra contre Federer ce soir, d’autant plus que Catherine Laborde a certifié des orages violents accompagnés de pluie (voir de grêle) pour la journée de Jeudi.

      Donc pas de panique ceci n’était qu’un passage à vide, tout sera rétablit vendredi avec certitude.

127

Romeltam 04/06/2013

Rien ne va décidemment plus en France…

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *