La France a la preuve qu’il se passe quelque chose en Syrie

33 Publié le 05/06/2013 par La Rédaction

Paris – La France, par l’intermédiaire du ministère des Affaires étrangères, a annoncé hier, lors d’une conférence de presse, qu’elle avait désormais la preuve quasi certaine qu’il se passe quelque chose en Syrie. Une affirmation basée sur les informations récoltées entre autre par les journalistes du journal Le Monde.

Paris – La France, par l’intermédiaire du ministère des Affaires étrangères, a annoncé hier, lors d’une conférence de presse, qu’elle avait désormais la preuve quasi certaine qu’il se passe quelque chose en Syrie. Une affirmation basée sur les informations récoltées entre autre par les journalistes du journal Le Monde.

Les regards vont se tourner un peu plus vers la Syrie dans les prochains jours. Le gouvernement Français a reconnu hier lors d’une conférence de presse qu’effectivement il se passait quelque chose en Syrie. Une analyse qui se base sur les informations récoltées sur le terrain par des journalistes du Monde et qui met le régime de Bachar al-Asad à rude épreuve selon les analystes internationaux. « Nous avons aujourd’hui la certitude qu’il se passe quelque chose en Syrie, c’est désormais établi. Nous allons transmettre ces informations aux Nations-Unies » a déclaré le Quai d’Orsay.

Selon des sources diplomatiques, les reporters ont récolté de nombreux échantillons sur le terrain dans diverses villes de Syrie. « Dans plus de la moitié des cas, il apparaît qu’il se passe quelque chose. Ce n’est pas encore très net, nous tentons d’analyser le plus possible ces échantillons pour avoir la réponse la plus claire possible » a déclaré un membre du cabinet de Laurent Fabius. Il s’agit désormais de savoir quelles sont ces choses qui se passent et quelles réponses apporter. « Cela va prendre du temps là aussi pour évaluer un début de réponse graduée ».

Le fait qu’il se passe quelque chose en Syrie fait débat depuis maintenant deux ans, ce qui a provoqué de vives polémiques parmi les nations. « Jusqu’ici on manquait de preuves pour savoir exactement ce qui se passe, mais désormais nous savons » a martelé Laurent Fabius. « Le régime Syrien ne peut plus se cacher, il se passe quelque chose et nous allons agir immédiatement comme nous l’avons maintes fois répété » a pour sa part annoncé Barack Obama.

La Rédaction
Illustration: Flickr / Parti socialiste
Publicité
Publicité