Stupidité : 70 millions de Français malades sans le savoir

107 Publié le 11/06/2013 par La Rédaction

Une enquête qui va faire du bruit dans le Landerneau de la santé. Selon une étude, plus de 70 000 000 de Français seraient susceptibles d’être très ou potentiellement très stupides. Une analyse choc qui laisse les scientifiques dubitatifs. Reportage.

Comme bon nombre de ses semblables, Romuald était un jeune homme équilibré, entouré de ses amis, de sa famille, une petite amie aimante et un toutou affectueux. Jusqu’à ce tragique jour de mars dernier où une forme rare mais tenace de stupidité a été détectée chez lui. Amina, sa copine raconte .« C’est arrivé un matin. Je consultais la page Facebook de Romuald. Quand j’ai vu qu’il avait relayé une vidéo intitulée ‘Elle oublie d’éteindre sa webcam tandis qu’elle se déshabille, Clique sur j’aime si tu veux voir la vidéo’ ». Amina réalise alors brutalement que Romuald est profondément stupide. « Je ne pensais pas que ça pouvait arriver de la sorte, pas à lui » dit-elle, en essuyant une larme.

Des cas similaires, il en existe des milliers en France, peut-être des millions. Les médecins sont formels, plus de soixante-dix millions de Français sont porteurs de formes de stupidité, une stupidité qui peut s’avérer contagieuse et particulièrement virale. Pour la médecin Sonia Grangier, qui dirige l’enquête, nous sommes tous plus ou moins stupides: « Il s’avère que parfois on clique un peu vite sur un lien sans même relire de manière précise de quoi il en retourne. Tout à l’heure au bureau, j’ai fait un test grandeur nature, j’ai forwardé un simple mail « Natalie Portman Naked » qui était en fait un virus. J’ai pu prendre le contrôle de tous les ordinateurs de mes collègues. Ils sont tellement stupides » note-elle en secouant la tête.

Pour le professeur Gossuet, de l’hôpital de la Salpêtrière, il faut faire vite, et ce dès les premiers symptômes: « Une fois que vous êtes en contact avec cette stupidité, il y a des principes de base à appliquer : retirer cette personne de vos amis Facebook ou Twitter, cela évitera que sa stupidité ne se répande dans vos réseaux et ne contamine vos proches. Le cas échéant, changer d’ami. Ou de famille, dans la mesure du possible » a-t-il expliqué avant de forwarder cet article à tous ses amis pour les tester.

Photo: IStock/ skynesher

Publicité
Publicité