Pékin censure le terme « censure » sur les réseaux sociaux chinois

39 Publié le 12/06/2013 par La Rédaction

L’administration chinoise durcit le ton. Depuis plusieurs mois, la censure gouvernementale multiplie les interdictions d’utiliser certains mots sur Internet et notamment sur Sina Weibo, le site de micro-blogging chinois. Parmi ces dernières interdictions, les mots « démocratie constitutionnelle », « grève » ou de manière plus insolite « flashmob ». Des termes qui ont été « harmonisés » (censurés) comme le dit le pouvoir de Pékin. Mais aujourd’hui, cette censure prend un nouveau tournant puisque les dirigeants du parti communiste chinois ont récemment décidé de bloquer le mot « censure » lui-même sur Weibo, obligeant ainsi les internautes à faire preuve d’ingéniosité. Décryptage.

L’administration chinoise durcit le ton. Depuis plusieurs mois, la censure gouvernementale multiplie les interdictions d’utiliser certains mots sur Internet et notamment sur Sina Weibo, le site de micro-blogging chinois. Parmi ces dernières interdictions, les mots «démocratie constitutionnelle», « grève » ou de manière plus insolite « flashmob ». Des termes qui ont été « harmonisés » (censurés) comme le dit le pouvoir de Pékin. Mais aujourd’hui, cette censure prend un nouveau tournant puisque les dirigeants du parti communiste chinois ont récemment décidé de bloquer le mot « censure » lui-même sur Weibo, obligeant ainsi les internautes à faire preuve d’ingéniosité. Décryptage.

Des dizaines de mots « harmonisés »

Pour qui tape « wǎng jìn » (censure sur Internet) sur Weibo, le résultat est instantané : une fenêtre d’erreur qui affiche un cinglant message « 0 résultat » ou une redirection automatique vers une photo de chaton mignon sous lequel apparaît le mot « désolé » en anglais. La conséquence de la dernière action des censeurs de Pékin qui surveillent comme Big Brother ce qui se dit et s’écrit sur le net. En effet, depuis des mois, les messages séditieux publiés sur le Web sont rapidement “harmonisés” (censurés) par l’administration qui les purge de toute mention interdite, avec une efficacité rare.

Pour Ming, 27 ans et expatrié en France depuis 2011, il s’agit d’une volonté de bâillonner l’opinion publique : « On est dans un genre d’ultra-censure. Les dirigeants du parti censurent tout discours un peu critique à leur égard. Mais si en plus ils nous empêchent de parler de leur censure… Là c’est la pente glissante. C’est quoi la prochaine étape ? Nous retirer l’ensemble du dictionnaire pour qu’on ne puisse plus rien dire ? »

Trouver un subterfuge

Pour tenter de contrer cette censure du mot « censure », les internautes chinois pourraient bien inventer un nouveau code comme ils l’ont déjà fait avec la date interdite du “4 juin”, anniversaire des événements de la place Tian’anmen, qui est devenue, pour les initiés, “35 mai”. « Pour parler de censure sur Weibo, on pourrait très bien se rabattre sur le mot “brioche” ou “voiture” », commente Laoshi108, un utilisateur du réseau social. « Tout le monde aime les brioches et les voitures ! Le pouvoir ne peut pas supprimer comme ça de notre langage ces choses dont tout le monde parle en Chine », ajoute-t-il.

Mais les autorités chinoises sont sur le pied de guerre pour empêcher tout acte de contestation, qu’il soit physique ou virtuel, sur Internet et les réseaux sociaux. Les censeurs de Pékin, en prévision d’une telle tactique, à laquelle ils sont rôdés, ont déjà pris les devants en « harmonisant » déjà près de 450 mots de tous les jours comme « canard », « rue » ou encore « soleil ». Soit autant de termes qui ne pourront plus servir à désigner la censure qui sévit actuellement dans l’empire du milieu.

La Rédaction

Illustration: Flickr / Antje

Publicité
Publicité

39 avis éclairés

145

labriochedorée 20/06/2013

Synthétiquement, il faut donc comprendre que la brioche vient de se faire harmoniser.
Je prends ma voiture illico.
Au revoir.

149

King of Counterfarth 18/06/2013

Heureusement, ils ne censurent pas les nouilles.
Car en effet, la Chine aime les pâtes!

136

Nathalie Cardelin 13/06/2013

Tant qu’ils ne censurent pas la « liberté », alors tout va bien !

156

Polo 13/06/2013

Article pour une fois pas complètement farfelu ! Bien sûr que le mot censure est censuré en Chine, tout comme « dictature » ou « démocratie », ça ce n’est pas surprenant. Du coup les internautes chinois parlent à la place d’harmonisation (和谐, hexie), par exemple : ce site a été harmonisé ! C’est devenu tellement systématique que maintenant le mot harmonie commence a être censuré à son tour.

Du coup maintenant les Chinois utilisent un autre mot 河蟹 qui se prononce comme harmonie (mais avec des tons différents) et qui veut dire… crabe de rivière !

142

Joronius 13/06/2013

C’est fou hein, depuis l’élection de Hollande, rien ne va plus, même en Chine !

155

roman 13/06/2013

Réponse à Le Tigre,

Tout à fait d’accord avec vous, Fou Tû Kong.
Comme l’a si justement décrit le philosophe
Troû Dou Kü du Jade Céleste: « Si tu t’endors avec le derrière qui te gratte, tu te réveilles avec les doigts qui puent ».

155

_______ le __________!!!! 13/06/2013

Heureusement, le site Legorafi n’est pas touché par la ___________, on peut y _____ _____________ ___, même si on ______ le _________ du __________! Finalement, la ________, c’est ___________!

    122

    Baguette 13/06/2013

    _____ de _______ _____ !!!! Pensez y la prochaine fois !

      141

      Gouvernement de Porcelaine 19/06/2013

      Le mot « penser » est sur le point d’être remplacé par « obéir ». Merci d’en tenir compte dans un proche avenir (disons depuis trois mois).

      Service de la Presse du Governement de Porcelaine et des traductrices automates

155

Confucius 12/06/2013

Je dis « Tout comme le lotus qui perle sur un étang, le mot censure déchire sa race »

    154

    Sophy 15/06/2013

    je suis outrée, apprenez monsieur Confucius que le mot « race » est en passe d’être brioché dans notre grand pays, merci de respecter nos valeurs !

158

A. Peyrefitte 12/06/2013

Pas du tout, les Chinois mangent leurs mots, ce qui fait croire à une censure (inimaginable dans ce pays depuis toujours habitué à la plus franche liberté d’expression). Quant au « chien », il n’est pas compliqué de remarquer qu’il s’agit d’un anagramme de « Chine », maltraité par une quelconque traduction Google.
En revanche, les Chinois mangent bel et bien les enfants, mais c’est uniquement parce que ceux-ci sont vraiment trop pénibles – nous devrions prendre exemple pour régler ce problème récurrent dans les transports en communs.

143

Christian de Destresse Marketing 12/06/2013

Je pense qu’on devrait briocher les histoires d’enfants en papillote arrosés au chien blanc. .
La voiture s’impose pour ne pas faire circuler ces informations trop matisantes.

@+
Christian.

150

Poringkiller 12/06/2013

C’est incroyable, on se rapproche chaque jour du pays décrit dans 1984 … C’est le novlang made in china.

147

Goupil avisé 12/06/2013

Une censure dans une censure ? c’est donc une censurception !

145

Haseway 12/06/2013

C’en est trop ! Après le retrait de Mittal, voici les Chinois qui débloquent à fond. C’est décidé : pour moi, je m’engage à ne plus aller au restaurant chinois, ni au restaurant indien. Je veux être acteur du changement pour l’égalité. Ce n’est pas en restant de marbre face à ces dénis de démocratie que la France sauvera son industrie. Agissons tant qu’il est encore temps.

155

Gérard 12/06/2013

Certains commentaires mériteraient d’être briochés..

136

jotun 12/06/2013

vous vous voulez apotres de la liberte d’expression en critiquant la CHINE mais vous CENSUREZ vous meme toute reference aux idees LIBERALES (ou tout du moins qui devie de la PENSEE UNIQUE qu’on nous impose a longueur de temps sur Internet) !!!! ou est la coherance ???????
la revolte gronde dans le coeur des FRANCAIS….

    142

    ZENIT 12/06/2013

    Voilà pourquoi on relève autant d’infarctus du myocarde en ce moment. Merci docteur !!

    163

    djakk 12/06/2013

    Ouiiiii jotun est toujours là !!!

      144

      jotun 13/06/2013

      cher djakk, je serais toujours la pour denoncer le odieuses tractassions des « pasteques » politiques (rouges sous une enveloppe verte….) pour mettre en place le « meilleur des mondes » via le refus du controle de l’Internet…. la mise en place d’une politique familiale a la chinoise…. les SCANDALES A REPETITIONS sous couvert d’une republique irreprochable….
      je me suis lever pendant trente cinq ans aux aurors ce n’est certainement pas pour voir ma retraite sucrer pour engraisser des momes faineants qui preferent SPOLIER les artistes et jouer a des jeux VIOLENTS et SEXUELLEMENT EXPLICITES sur FACEBOOK que se bouger le c*l et allez BOSSER……

154

Le Tigre 12/06/2013

通常指某些政府機構,文化和交通中心控制机构对被认其中佩斯卡拉是全区主要经济的,敏感的,脑峰会在阿奎拉举 !

    151

    ZENIT 12/06/2013

    Je relève deux fautes grossières tout à fait évitables. Faites attention la prochaine fois, il y a des ados qui vous lisent sur ce site.

    152

    fdbdf 13/06/2013

    Se réfère généralement à certains organismes gouvernementaux, culturels et les organismes de contrôle de centre de transport sont considérés comme qui est le principal Pescara économique de la région, sensible, cérébral sommet qui s’est tenu à L’Aquila! ???

146

ZENIT 12/06/2013

Il y a pire les amis ! Le gourvernement Ayrault vient de supprimer les mots suivants: socialisme,promesses,retraite, langues régionales et j’en oublie certainement beaucoup d’autres. Par contre je suis très ému pour le sort réservé aux chiens chinois mais ne lançons pas la première pierre nous ne savons pas ce qui nous attend.

151

Pascal R 12/06/2013

La Chine est championne de l’harmonie.

151

newzorro 12/06/2013

Effectivement si on commence à interdire d’interdire où va t-on?
Ceci dit il n’y a pas qu’en Chine que l’on censure la preuve qu’en France ça existe aussi. Tenez pas plus tard qu’hier à Versailles et Saint-Cloud…oui je sais..!
la suite ici les amis et merci Gorafi…ne lâchez surtout pas!
http://0z.fr/UEjgr

    161

    Comte Derleth 13/06/2013

    Attention il ne faut pas tout mélanger! Dans l’article du Gorafi on parle d’une censure pénalisante et intellectuellement castratrice. Être censuré quand on parle de censure est une chose horrible et très surprenante venant d’un pays aussi ouvert qu’est la Chine.

    Ce que vous montrez, par contre, se devait d’être censuré et retiré du regard influençable de nos enfants. Je rejoins donc Saint-Cloud et Versailles dans leur combat contre cette affiche!

    J’ai personnellement été choqué lorsque j’ai eu le déplaisir de l’avoir sous les yeux. Regardez l’absence d’harmonie de couleurs, la représentation infantilisante et pire un dessin digne d’un Hergé au dernier stade d’alcoolémie! Quand on cherche à ouvrir la jeunesse à l’art, ce genre d’affiche ne fait que confirmer leur aversion!

    Censurons, censurons, pour un monde plus libre!

141

un engagé 12/06/2013

On s’approche de la solution, si ils étendent un peu plus le mode de censure, il est possible que tout mail ou logiciel soit automatiquement censuré, empêchant ainsi la censure à moyen terme !

126

Wasabih 12/06/2013

Un jour, sans faire gaffe, ils supprimeront les mots « login » et « mot de passe » et les Chinois ne pourront même plus se connecter…

136

pedrito 12/06/2013

On ne peut que louer l’attitude du gouvernement chinois: cette mesure d’harmonisation permettra aux citoyens de l’Empire du milieu de ne pas s’exposer aux foudres de la CIA qui contrôle comme chacun le sait l’intégralité d’Internet.
Tiens, curieux: on frappe à ma porte…

151

confluence 12/06/2013

Reflet d’une réalité pas si lointaine.
Pour autant, sans « chinoiser », l’on sait la capacité créative de la population pôur relayer via Marmiton, les forums de cuisine des émissions des chaines de tv parlant de cuisine de la situation présente. Si la Chine a reconnu l’appellation Champagne, sans nul doute que cela va pétiller ferme, avec boudoirs, brioches et autres douceurs.

147

Le Vieux Michel 12/06/2013

😮
Mais sont-ils complètement idiots ? C’est quoi l’intérêt ?
C’est comme si je censurais le mot brouette alors que je suis ouvrier du BTP… N’importe quoi !
Vraiment, les chinois sont étranges. Comme leur politique de manger des chiens et de limiter leur naissance à 2 chiens par foyer…

    153

    flo 12/06/2013

    vous vous mélangez les pinceaux : ils mangent les enfants et limitent le nombre de chiens. Bien que manger les chiens permet en effet de réduire leur nombre par foyer, vous êtes dans l’inexactitude.

      135

      ZENIT 12/06/2013

      vous avez faux Flo. Les chinois mangent les enfants et les chiens ( sans savoir dans quel ordre).Ce qui limite leur nombre par foyer mais l’import fonctionne à plein.

        158

        Le sénil Denisot 12/06/2013

        Je pense plutôt que leur politique est de limiter les foyers en augmentant le nombre de chiens pour se chauffer. Et les enfants me direz vous ? Ils sont tout simplement CENSURES ! (quelle honte)

          149

          Twinsp 13/06/2013

          Moi, une fois, j’ai vu un chien chinois qui était à moitié mangé et à moitié censuré.
          Horrible.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *