« Manuel Valls devra sans doute mourir à la fin de Mafiosa », explique le scénariste de la série

23 Publié le 13/06/2013 par La Rédaction

Alors que la série Mafiosa, diffusée sur Canal +, vient d’entamer fin mai le tournage de sa 5e et ultime saison en Corse, Pierre Leccia, l’auteur et réalisateur de la série vient d’annoncer un chamboulement important dans l’intrigue. Dans une interview accordée à Corse-Matin, ce dernier explique que suite aux dernières déclarations belliqueuses du ministre de l’Intérieur sur la Corse, il serait probablement inévitable que son homologue fictionnel décède brutalement d’ici la fin de cette cinquième saison. Décryptage.

Alors que la série Mafiosa, diffusée sur Canal +, vient d’entamer fin mai le tournage de sa 5e et ultime saison en Corse, Pierre Leccia, l’auteur et réalisateur de la série vient d’annoncer un chamboulement important dans l’intrigue. Dans une interview accordée à Corse-Matin, ce dernier explique que suite aux dernières déclarations belliqueuses du ministre de l’Intérieur sur la Corse, il serait probablement inévitable que son homologue fictionnel décède brutalement d’ici la fin de cette cinquième saison. Décryptage.

Réparer l’insulte grâce à la fiction

Tout était pourtant calé. Décors, équipe technique, comédiens et cascadeurs. Il y a deux semaines, tout le staff de Mafiosa emmené par Pierre Leccia, son auteur-réalisateur, a commencé ce qui s’annonce comme un tournage long de cinq mois. Un tournage qui a pourtant dû prendre une autre direction suite à la venue de Manuel Valls sur l’île de Beauté la semaine dernière. « Ce qu’il a dit et comment il l’a dit…C’était terriblement insultant envers le peuple Corse. On va être obligé de modifier le scénar’ », confie Pierre Leccia à la journaliste de Corse-Matin.

A l’occasion de sa venue sur l’île en début de semaine dernière, Manuel Valls a lâché une bombe qui devrait peser concrètement sur le déroulement dramaturgique de Mafiosa. Il a entre autres évoqué « un système mafieux ancré dans la culture corse » et exhorté les habitants de l’île à « prendre leurs responsabilités », c’est-à-dire à se révolter contre les groupes mafieux. Des déclarations qui sonnent comme une provocation de plus pour bon nombre de Corses, obligeant les auteurs de Mafiosa à revoir leur copie : « Vu les attentes que les Corses mettent dans la série et le thème dont parle Mafiosa, il paraît inenvisageable que Manuel Valls ne se fasse pas assassiner d’ici la fin de saison. C’est une question de crédibilité », a commenté Pierre Leccia.

Si pour l’instant, aucune information n’a filtré sur la manière dont Manuel Valls allait mourir dans Mafiosa, Pierre Leccia a distillé généreusement quelques pistes : « Il va mourir ça c’est sûr. Après, comment ? Ça on n’a pas encore décidé. La piste du meurtre par balle paraît certes évidente mais pas tellement originale. Le cas de l’attentat à l’explosif me semble par contre excessif et peu crédible. Non, il va peut-être mourir mais pas à cause de la volonté d’un autre personnage. Peut-être qu’il va juste se couper l’avant-bras sur une rambarde rouillée et mourir du tétanos de manière fulgurante. A voir… »

Un casting déjà lancé

Enfin, dans son entretien à Corse-Matin, Pierre Leccia a précisé que la production était déjà en train de caster des dizaines de comédiens qui ressemblent un maximum au ministre de l’Intérieur. Il revient aussi sur le climat d’urgence dans lequel il travaille actuellement : « C’est un imprévu qu’il faut absolument qu’on surmonte. Il est hors de question de tourner et de diffuser cette saison sans que Manuel Valls n’y trouve la mort. Si jamais ça devait arriver, ça sentirait vraiment pas bon pour nous de rester sur l’île. »

La Rédaction

Publicité
Publicité