Instagram : un employé de Quick renvoyé pour avoir photographié tous les hamburgers qu’il préparait

18 Publié le 19/06/2013 par La Rédaction

Instagram deviendrait-il nocif pour le travail ? Ce triste licenciement pourrait le laisser croire. Un équipier chargé de la fabrication des plats au Quick de Brive-la-Gaillarde, dans le Limousin, vient d’être brutalement remercié pour « faute professionnelle grave ». Sa faute ? Avoir photographié puis mis en ligne des milliers de photos de hamburgers, comme cela se fait traditionnellement sur Instagram. Selon le directeur de l’établissement, le salarié aurait ainsi plombé la productivité du restaurant dans lequel il officiait. Reportage.

Instagram deviendrait-il nocif pour le travail ? Ce triste licenciement pourrait le laisser croire. Un équipier chargé de la fabrication des plats au Quick de Brive-la-Gaillarde, dans le Limousin, vient d’être brutalement remercié pour « faute professionnelle grave ». Sa faute ? Avoir photographié puis mis en ligne des milliers de photos de hamburgers, comme cela se fait traditionnellement sur Instagram. Selon le directeur de l’établissement, le salarié aurait ainsi plombé la productivité du restaurant dans lequel il officiait. Reportage.

« Complètement possédé »

« On pouvait même plus obtenir un simple burger quand un client nous passait une commande. Ça devenait intenable. » nous explique une collègue anonyme d’Eric Viciana, licencié du Quick en question il y a quelques jours. La coéquipière revient ensuite sur ce qu’elle appelle « la spirale Instagram » : « Au début, il prenait une photo par-ci par-là. Un Giant, parfois quelques Chicken wings… On a tous fait ça, c’est normal. Mais lui, il s’est mis à en prendre des centaines et des centaines. À la fin, il ne nous entendait même plus. Il était complètement possédé. »

Le jeune équipier de 22 ans enchaîne cliché sur cliché et inonde Instagram. Au total, il diffuse près de 8 300 images de nourriture sur la plate-forme pour mobiles. Luke Shelby est le porte-parole du célèbre site de partage pour l’Europe : « On a effectivement remarqué une augmentation brutale du nombre de fichiers mis en ligne ces dernières semaines. Nous avons dû augmenter la capacité de nos serveurs pour éviter toute saturation qui aurait pu engendrer de forts ralentissements pour nos utilisateurs. »

Les photos se multiplient donc. Eric Viciana s’isole de ses autres collègues, ne prend même plus le soin de répondre aux commandes des clients. Il se met à confectionner les hamburgers de son choix pour ensuite les prendre en photo et les partager sur le net. Cédric Vanderbergh est le directeur du Quick de Brive-la-Gaillarde. Il explique pourquoi il a pris la décision de licencier son cuisinier : « En quelques jours seulement, Eric a fait plonger de 17 % la productivité de l’ensemble du restaurant. Les commandes n’avançaient plus. Les files d’attente s’allongeaient à vue d’œil et le mécontentement de nos clients rendait la situation de plus en plus critique. Il a fallu prendre une décision difficile mais depuis, les choses sont revenues à la normale. »

Un choix que Karim, qui travaillait avec Eric en cuisine, dit comprendre malgré la peine que cela lui inflige : « C’est logique. Si la direction n’avait rien fait, c’était tout le Quick qui mettait la clé sous la porte. Mais c’est toujours très dur de voir un coéquipier et un ami s’en aller. Alors, je me dis que c’est mieux pour lui. Il est malade et il faut qu’il se soigne. J’espère qu’il va s’en sortir. Ça reste un bon gars au fond. »

Les smartphones prohibés

Après cet incident, la direction de Quick France a annoncé une interdiction immédiate pour ses salariés d’introduire toute forme de téléphone portable dans l’enceinte de ses établissements. Une mesure radicale pour prévenir une autre affaire Eric Viciana qui serait préjudiciable pour le groupe français.

De son côté, l’ancien équipier accro aux photos de hamburgers serait entré en cure de désintoxication au Centre d’Addictologie de l’hôpital de Tulle, où il a entamé un sevrage radical qui devrait durer 2 à 3 semaines.

La Rédaction

Illustration: Flickr / harry_nl
Publicité
Publicité