Tania Bruna-Rosso dit avoir été mise en attente par le standard de la DRH de Canal depuis 2 ans

18 Publié le 25/06/2013 par La Rédaction

Alors que le mercato du Grand Journal bat son plein, certains anciens chroniqueurs des saisons passées espèrent un retour en grâce. C’est le cas par exemple de Tania Bruna-Rosso, qui officiait sur le Grand Journal jusqu’en 2010. La jeune femme affirme avoir contacté la chaîne cryptée mais selon elle, elle a été mise en attente par le standard téléphonique de la DRH et ce depuis plus de deux ans. Reportage.

Alors que le mercato du Grand Journal bat son plein, certains anciens chroniqueurs  des saisons passées espèrent un retour en grâce. C’est le cas par exemple de Tania Bruna-Rosso, qui officiait sur le Grand Journal jusqu’en 2010. La jeune femme affirme avoir contacté la chaîne cryptée mais selon ses dires, elle a été mise en attente par le standard téléphonique de la DRH et ce depuis plus de deux ans. Reportage.

La prochaine saison du Grand Journal s’annonce pleine de surprises. Nouvelles et anciennes têtes vont se croiser et certains anciens ont l’occasion de jouer une carte pour revenir au premier plan. Tania Bruna-Rosso est de ceux là. L’ex-chroniqueuse qui suivait l’actualité et le buzz souhaiterait revenir dans la prochaine édition. « J’ai contacté Canal dès 2011 car j’ai toujours été très en avance sur tout le monde, je savais que l’émission allait être profondément remaniée » explique-t-elle dans un entretien par téléphone. Selon elle, son retour est tout à fait possible et même envisageable. «  À l’époque j’ai appelé la DRH de Canal pour leur signifier mon envie de revenir. Ils m’ont dit de rester à l’écoute, que toutes les lignes étaient occupées et qu’ils me mettaient en attente. »

La jeune chroniqueuse va alors s’installer dans son canapé et commencer à attendre. « Les premières minutes ont été faciles, on ne voit pas le temps passer. Mais au bout d’une heure j’ai commencé à avoir des doutes. ». Mais la jeune femme ne se laisse pas abattre: « Il m’en faut plus pour me décourager. J’ai bien failli être obligée de raccrocher à un moment pour pouvoir recharger mon téléphone, cela s’est joué à peu de chose ». Et l’attente s’éternise. Une semaine, puis deux, puis quatre. Les mois s’écoulent. Son forfait téléphonique explose. « Je ne pouvais plus payer mes factures, j’ai dû parfois avoir deux emplois en même temps pour pouvoir ouvrir une seconde ligne téléphonique » regrette-t-elle.

Après deux ans et cinq musiques différentes d’attente du standard, la situation semble sur le point de s’éclaircir. La direction de Canal Plus, souhaitant moderniser une émission en perte de vitesse, annonce le retour d’Antoine de Caunes pour septembre prochain. « Ce vent de nouveauté est très bon signe, je connais Antoine, nous sommes bons amis ». La jeune femme l’a d’ailleurs appelé dès la confirmation de la nouvelle la semaine dernière. « Il a décroché mais il a semble-t-il reçu un double appel et il m’a mis aussitôt en attente ». Une situation qui dure maintenant depuis une semaine mais qui ne vexe pas Tania Bruna-Rosso. « Son téléphone doit sonner sans cesse depuis qu’on le dit au Grand Journal. Moi je suis d’un naturel patiente » a conclu la jeune femme.

La Rédaction
Photo: Capture d’écran YouTube
Publicité
Publicité