Cahuzac devant la commission d’enquête : « J’ai été déçu par l’intrigue principale de Man of Steel »

31 Publié le 27/06/2013 par La Rédaction

C’était l’évènement politique de la journée d’hier. Jérôme Cahuzac était convoqué par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale pour apporter son éclairage sur l’affaire qui lui a coûté son poste de ministre. L’ancien membre du gouvernement, qui fait aujourd’hui l’objet d’une information judiciaire, a refusé de répondre à certaines questions des parlementaires présents. Il s’est en revanche montré beaucoup plus prolixe pour parler culture. Il a notamment expliqué aux députés qui l’interrogeaient sa vision du 7e art et plus particulièrement sa récente déception après avoir vu Man of Steel, le dernier volet des aventures de Superman. Décryptage.

C’était l’évènement politique de la journée d’hier. Jérôme Cahuzac était convoqué par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale pour apporter son éclairage sur l’affaire qui lui a coûté son poste de ministre. L’ancien membre du gouvernement, qui fait aujourd’hui l’objet d’une information judiciaire, a refusé de répondre à certaines questions des parlementaires présents. Il s’est en revanche montré beaucoup plus prolixe pour parler culture. Il a notamment expliqué aux députés qui l’interrogeaient sa vision du 7e art et plus particulièrement sa récente déception après avoir vu Man of Steel, le dernier volet des aventures de Superman. Décryptage.

« Zack Snyder ne m’a guère convaincu »

Le jeu des questions-réponses sur le scandale qui le concerne directement n’aura finalement duré que quelques minutes hier après-midi. Jérôme Cahuzac s’est contenté de botter en touche à de nombreuses reprises face aux interrogations parfois insistantes des membres de la commission d’enquête. Mais c’est à l’occasion d’une question pour le moins inattendue d’Alain Claeys (PS), le rapporteur de la dite commission, que l’ex-ministre du Budget a pu s’exprimer longuement sur sa sensibilité artistique.

En effet, à peine le tour des questions sur le rôle du gouvernement dans l’affaire Cahuzac effectué, Alain Claeys apostrophe son ancien collègue en lui posant une question qui a littéralement tranché avec l’austérité qui régnait dans la salle jusque là : « M.Cahuzac, les yeux dans les yeux, avez-vous vu oui ou non Man of Steel ? », a lancé le rapporteur socialiste. Et c’est avec inspiration que l’interrogé a répondu : « Les yeux dans les yeux, Alain Claeys, j’ai vu Man of Steel. Et je vais même vous dire plus. J’ai vu Man of Steel et j’ai été profondément déçu par ce film dans lequel je mettais beaucoup d’espoir. »

« Zack Snyder ne m’a guère convaincu »

Jérôme Cahuzac s’engage alors durant près de 30 minutes dans une analyse cinématographique digne du regretté critique Serge Daney ou du plus récemment disparu Roger Ebert : « L’intrigue principale qui tourne autour de deux questions à savoir « Comment trouver sa place dans la société lorsque l’on est hors-norme ? » et « Superman va-t-il empêcher la destruction de la Terre par le général Zod ? », eh bien ces 2 questions sont trop grossièrement entrelacées et il en ressort une impression générale d’artificiel », s’est-il expliqué.

Celui qui est actuellement mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale est revenu ensuite sur ce qu’il considère comme « un abus d’effets spéciaux dans le but de cacher la pauvreté dramaturgique d’un scénario trop faible ». Et c’est dans un silence religieux des autres députés que Jérôme Cahuzac a terminé sa critique en règles de Man of Steel : « Certes, il a clairement fait oublier le désastreux Superman Returns de 2006 mais il n’a pas non plus réussi à redonner ce second souffle qu’avait par exemple connu Batman avec The Dark Knight. Sans doute par manque d’originalité et de cran. »

Une commission impressionnée

Cette critique aussi bien virulente qu’exhaustive de Jérôme Cahuzac a laissé totalement pantois ses interlocuteurs qui lui faisaient face. Le député Charles de Courson (UDI) est le président de la commission d’enquête parlementaire. Il commente le sentiment de stupéfaction qui a gagné l’ensemble de la salle durant cette audition : « On était tous gênés. Alain Claeys a sans doute posé cette question pour tenter de le déstabiliser. Un peu comme une blague. Mais quand on a vu que Jérôme Cahuzac la prenait vraiment au sérieux, personne n’a osé l’interrompre. De plus, avec le recul, son point de vue sur Man of Steel a l’air extrêmement solide. Et puis ça fera quand même une question à laquelle il aura répondu. Après je ne suis pas encore sûre de l’utilité de la faire figurer dans le rapport de l’enquête une fois celle-ci terminée. »

Mais s’il y a bien une personne que cette démonstration de Jérôme Cahuzac n’a pas convaincu c’est bien Fabrice Arfi, le journaliste de Mediapart au coeur des révélations sur la fraude fiscale de Jérôme Cahuzac: « Il y a trop d’incohérences dans ses propos. Les députés qui étaient en face de Jérôme Cahuzac n’ont sans doute pas vu ce dernier opus de Superman. A Mediapart, nous l’avons vu contrairement à eux et nous sommes en mesure d’affirmer que Jérôme Cahuzac ment une fois de plus et qu’il n’a jamais vu Man of Steel. »

La Rédaction

 Photo: Captures d’écran YouTube

Publicité
Publicité