SDF, il tente de vivre quelques jours dans la peau d’un journaliste et meurt brutalement au bout de 3 jours

43 Publié le 04/07/2013 par La Rédaction

Glasgow – Triste fait divers qui avait pourtant tout de la belle histoire dès le début. James Mitchell, un jeune SDF de la région de Glasgow a souhaité tenter une expérience unique : passer quelques mois dans la peau d’un journaliste. Hélas pour lui, l’expérience a tourné court et il a été retrouvé mort au bout de trois jours. Reportage.

Qu’est-il arrivé à James Micthell ? Ce jeune homme sans histoire, SDF depuis 2 ans, est brutalement décédé hier après avoir passé seulement trois jours dans la peau d’un journaliste. « Il voulait faire une expérience sociologique, sur le terrain », raconte Loretta Mitchell, sa mère. Selon les premiers éléments, le jeune homme aurait accepté une offre de journaliste pigiste dans un grand quotidien écossais. « Il disait : “il y a quelques mois un journaliste a tenté de vivre dans la peau d’un SDF“, je vais tenter de renverser les clichés et suivre le chemin inverse” », explique Robert, son père. À l’époque, le journaliste était décédé à peine deux jours plus tard après une agression.

Il y a une semaine, James, Jimmy pour les intimes, parle de son projet à ses amis. Ceux-ci le mettent en garde. « On lui a dit que c’était un métier très dangereux. Le journalisme est sans doute le pire boulot au monde », précise Antonia, une amie SDF comme lui. Mais Jimmy refuse de céder à la peur et passe un premier entretien d’embauche. « Il était très motivé. De ma vie, je n’ai vu quelqu’un comme lui. Si tous les journalistes avaient autant de motivation… », se souvient Bob Mc Dought, directeur du Good Evening Glasgow. « On a bien essayé de lui dire que nous étions un journal de petites annonces et qu’il n’y avait pas de place pour des enquêtes ou des reportages mais il n’a rien voulu savoir » .

Une fois embauché, Jimmy va commencer son travail de terrain. « Il a fait ce que n’importe quel journaliste ferait. Il a cherché des histoires à raconter, des reportages, des faits », dit July Corliss, responsable Annonces immobilières et voiture, page 14. Mais la passion de Jimmy va alors se retourner contre lui. En deux jours, il révèle cinq scandales immobiliers, deux crises politiques, huit affaires de fausses factures et un scandale de financement qui va jusqu’à causer la chute de 7 députés de la Chambre des Lords. C’en est trop pour certains. James Mitchell qui allait avoir 27 ans au mois de novembre est retrouvé mort pendu, lardé de 17 coups de couteaux et présentant 12 impacts d’armes à feu.

Une fin tragique que la police promet d’éclaircir tout en refusant d’écarter certaines pistes comme le suicide. Pour certains, les informations que Jimmy allait relever étaient sans doute insupportables et il n’a pas eu la force de mener à bien son combat. Un autre journaliste osera-t-il apporter toute la vérité sur cette ténébreuse affaire ? À Suivre.

Illustration: Bloody-libuSiren/wikicommon

Publicité
Publicité