Jean-François Copé découvre plusieurs millions d’euros d’aide dans les spams de sa boîte mail

112 Publié le 05/07/2013 par La Rédaction

On pensait l’UMP au bord du gouffre et il n’en est rien. Après l’invalidation des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy par le Conseil constitutionnel hier, l’UMP était sur une pente dangereuse et avait même lancé une grande campagne de souscription auprès de ses adhérents. Mais ce matin, tout nouveau son de cloche, Jean-François Copé affirme être en contact avec plusieurs dizaines de mécènes et de personnes, prêts à donner tout ou une partie de leur fortune ou héritage, des messages électroniques qui étaient tous stockés depuis des mois dans la catégorie spam de sa boite mail.

La peur d’une faillite à l’UMP s’éloigne donc définitivement après cette annonce surprise de Jean-François Copé qui prétend être en possession de plusieurs millions d’euros de promesses de dons. « Tous ces mails étaient stockés depuis des mois dans une boite spam de notre messagerie. Fort heureusement, nous avons pu les lire avant qu’il ne soit trop tard », a annoncé le président élu de l’UMP lors d’une conférence de presse improvisée. « Nous allons prendre contact avec chacun de ces généreux donateurs qui nous ont écrit et mettre en place un système rapide et transparent de transfert de fonds. Très rapidement ».

La plupart des propositions émanent de mécènes domiciliés au Nigeria, en Côte d’Ivoire ainsi que dans d’autres pays d’Afrique selon les premières informations. « Des histoires parfois tristes, des accidents de la vie ont fait que ces gens se retrouvent aujourd’hui en possession d’héritages et ils ont du mal à faire sortir l’argent de leur pays », a expliqué Jean-François Copé, citant l’exemple émouvant de ce vieil homme dont la femme est morte d’un cancer de la prostate, un associé assassiné par des rivaux et qui veut offrir au parti ses 450 millions d’euros, spontanément. « Un acte d’une incroyable générosité », a souligné Jean-François Copé très inquiet car, selon lui, des : « menaces directes pèsent sur ces personnes et il faut donc agir au plus vite ».

Jean-François Copé a annoncé qu’il allait se rendre très prochainement dans les pays concernés et que certaines formalités financières seront très vite réglées. « Dans la plupart des cas, les personnes nous demandent de verser une ou plusieurs commissions pour permettre l’acheminement des fonds mais tout sera fait très vite », s’est félicité le président de l’UMP heureux de cet épilogue.

Illustration: WikiCommons / Marie-Lan Nguyen
Mots clés : , , ,
Publicité
Publicité