Quand la télévision nord-coréenne affirme que Kim Jong-un participe au Tour de France

54 Publié le 09/07/2013 par La Rédaction

Pyongyang – Les médias nord-coréens sont réputés pour bâtir une propagande habile et construite autour du personnage du leader communiste Kim Jong-un. Et depuis le début du Tour de France, la télévision d’État raconte les exploits sportifs d’un Kim Jong-un qui participe à son premier Tour de France. Reportage.

Pyongyang – Les médias nord-coréens sont réputés pour bâtir une propagande habile et construite autour du personnage du leader communiste Kim Jong-un. Et depuis le début du Tour de France, la télévision d’État raconte les exploits sportifs d’un Kim Jong-un qui participe à son premier Tour de France. Reportage.

Comme chaque année, la télévision d’État nord-coréenne fait quelques images du Tour de France 2013, un des événements sportifs le plus suivi dans le monde. Mais pour les Nord-Coréens c’est aussi le moment de suivre les performances sportives de leur président engagé dans le peloton cette année. « Un nouveau prolongement du culte de la personnalité, cette fois-ci dans le domaine sportif, c’est totalement nouveau » s’étonne Yuan Huewe, responsable sud-coréen. Sur les images de la télévision, on peut y voir un Kim Jong-un à l’attaque d’un peloton imaginaire sur son vélo. Un montage habile permet aux téléspectateurs de voir la progression du leader nord-coréens en cours de course.

« Ils ont parfaitement étudié le déroulement de la course, le travail documentaire et de reconstitution est très habile » explique-t-il. Les scènes sont tournées dans la campagne coréenne, militaires et paysans sont réquisitionnés pour jouer les supporteurs en bord de route. « Ils se trahissent un peu parce que les militaires n’ont pas enlevé leur uniforme et qu’un char d’assaut fait office de caravane. Quelques figurants cyclistes jouent parfois les concurrents fatigués et usés, qui sont souvent dépassés par le leader au terme d’une fantastique échappée. »  La télévision utilise ainsi des images de l’édition 2013 du tour mais n’hésite pas à piocher dans les éditions précédentes. « Parfois il y a un bout de course en noir et blanc et Kim-Jung est à la bagarre avec Hinault ou Anquetil mais ça ne choque pas outre mesure le téléspectateur » explique Kim-Park-Han, une spécialiste des relations entre les deux Corée.

Dans l’immédiat, la télévision semble vouloir laisser durer le suspense quant à une victoire possible de Kim Jong-un sur ce tour du centenaire. « Ils ne veulent pas tuer le suspense. Par exemple, dans l’émission d’hier, Kim Jong a été pris d’une fringale fatale à quelques minutes de l’arrivée. C’était très beau, il a réussi à franchir la ligne d’arrivée 2nd », ajoutant que le premier concurrent arrivé, très ému, avait cédé sa place à son leader. Et s’il se maintient de la sorte, Kim Jong-un pourrait ainsi devenir le premier Nord-Coréen à remporter l’épreuve maîtresse en matière de cyclisme.

La Rédaction

 Photo: Wikicommon

Publicité
Publicité