Les Français inquiets à l’idée que Jean-Marie Le Pen devienne un jour doyen des Français

64 Publié le 10/07/2013 par La Rédaction

Paris – Alors que l’ancien président historique du Front national n’est toujours pas mort, plusieurs Français ont publiquement émis l’hypothèse qu’un jour, avec le temps, Jean-Marie Le Pen pourrait devenir doyen des Français. Une situation qui inquiète à gauche et à droite et qui agace aussi l’extrême droite. Reportage.

Plusieurs Français lors de repas de famille ce week-end ont longuement évoqué les problèmes de santé de Nelson Mandela, et certains se sont alors aussi étonnés que M. Le Pen soit toujours en vie. Exemple à Joinville où la famille Villars a abordé le sujet, très brièvement. « En allant sur Wikipédia, nous avons vu qu’il était âgé de 85 ans et le doyen des Français est âgé de 109 ans, mine de rien, il n’est plus très loin » a commenté José, le benjamin à l’issue du repas de famille. De leur côté, les pouvoirs publics tentent d’apaiser le débat, affirmant qu’il n’y a dans l’immédiat aucune conjecture autour de ce titre, même si certains voient d’un très mauvais œil la récupération que pourrait en faire le parti de Marine Le Pen.

« C’est un cas à prendre en considération. Le fait que M. Le Pen soit toujours en vie montre qu’il a une certaine vitalité. Qui sait, s’il repousse sans cesse son décès, il peut très bien devenir le prochain doyen des Français. D’ici 10 à 15 ans, c’est tout à fait envisageable » commente Clémentine Viollart du CNRS. Dans l’immédiat, le doyen des Français est âgé de 109 ans (112 ans pour la doyenne des Français). « C’est un titre qui est très souvent remis en compétition, les challengers sont nombreux et la lutte est difficile » ajoute-elle. De son côté, le Front national se refuse à commenter l’affaire, parlant d’une « affaire tout à fait interne et familiale » mais pour beaucoup c’est une fois de plus une marque de jalousie du père contre sa fille. « Que peut faire Marine ? Personne, vraiment personne  n’avait prévu cette situation » commente un cadre du parti.

« Il y aura récupération, c’est sûr mais à quel niveau » commente pour sa part Julien Cloze, responsable de Observatoire des droites extrêmes. De son côté, droite et gauche se renvoient la balle. Faut-il laisser ce titre aux mains de Jean-Marie Le Pen si cela arrive ? Aucun ministre n’a accepté de répondre, affirmant qu’il y avait encore un peu de temps avant qu’une telle situation n’arrive.

De son côté, Harlem Désir a blâmé l’attitude du Front national qui ne cesse de récupérer tous les symboles. « Le Français doyen est censé être un symbole du respect aux anciens, aux personnes âgées. Une fois de plus, je note que Jean-Marie Le Pen continue dans la voie de la provocation en décidant de continuer à vieillir pour récupérer ce titre de manière totalement indue » a–t-il lancé.

La Rédaction

Photo: Wikicommon/Kenji-Baptiste OIKAWA

Publicité
Publicité