Sondage BVA : pour 55% des Français, l’éléphant est plus fort que l’hippopotame

79 Publié le 16/07/2013 par La Rédaction

Les Français auront finalement tranché. Ce matin, le journal Le Monde, en partenariat avec France Inter et l’institut BVA, publie un sondage qui vient relancer une polémique vieille de presque 20 ans. Selon cette étude, 55% des citoyens de la France affirment que l’éléphant reste largement supérieur en force face à l’hippopotame. Une nouvelle qui divise évidemment les pro et les anti-éléphant. Les uns saluent un acte de reconnaissance amplement mérité quand les autres hurlent au sondage trafiqué. Décryptage.

Les Français auront finalement tranché. Ce matin, le journal Le Monde, en partenariat avec France Inter et l’institut BVA, publie un sondage qui vient relancer une polémique vieille de presque 20 ans. Selon cette étude, 55% des citoyens de la France affirment que l’éléphant reste largement supérieur en force face à l’hippopotame. Une nouvelle qui divise évidemment les pro et les anti-éléphant. Les uns saluent un acte de reconnaissance amplement mérité quand les autres hurlent au sondage trafiqué. Décryptage.

Un débat sans fin

Céline Bracq est directrice adjointe de BVA Opinion. Elle revient sur cette estimation et sur l’importance d’un tel résultat : « Depuis 19 ans précisément on avait chez les Français un très fort désaccord sur cette question et une réelle attente pour savoir qui de l’hippopotame ou de l’éléphant est le plus fort. Nos résultats montrent que ce clivage reste toujours d’actualité aujourd’hui en 2013. Nous n’avons évidemment pas la prétention de dire lequel des deux animaux est le plus fort. Nous soulignons juste que dans l’opinion publique, les pachydermes bénéficient d’une meilleure image que les hippopotames. »

Paul a 52 ans et vit en périphérie de Toulouse. Le sondage de BVA sonne pour lui comme une bonne nouvelle, même si elle n’arrive que tardivement : « Enfin la supériorité indiscutable de l’éléphant est reconnue publiquement. Depuis 1994 on l’espérait ! Ça faisait trop d’années qu’on laissait croire que l’hippopotame pouvait rivaliser avec lui. Mais l’éléphant est largement au dessus. Il possède une trompe surpuissante et ses charges peuvent s’avérer mortelles pour qui ose le défier. »

Aude Dupuis est étudiante en économie à la faculté de Nanterre. Pour elle, un tel sondage relève davantage du mensonge institutionnalisé: « Ce sont des âneries ! La majorité des Français a beau dire que l’éléphant est le plus fort, moi je sais en vérité que c’est l’hippopotame. C’est lui qui fait le plus de morts et il a une agressivité qui lui permet de combler son déficit de taille et de poids face à l’éléphant. » Et la pro-hippopotame d’ajouter : « Une fois de plus, soit les instituts de sondage nous mystifient comme ils ont l’habitude de le faire avec la politique, soit l’opinion publique est complètement larguée. »

Dents en bois VS jambe en mousse

L’institut BVA, qui vient donc de publier ce sondage choc, ne semble pas vouloir en rester là. L’organisme a notamment déclaré vouloir éclairer les Français et leur opinion sur d’autres sujets de société d’importance. Céline Bracq, qui a supervisé l’étude sur l’éléphant et l’hippopotame, a annoncé le lancement prochain d’un prochain sondage pour savoir si les citoyens de l’Hexagone préféreraient davantage posséder des dents en bois ou plutôt avoir une jambe en mousse. Un dilemme cornélien lancé sur le ton de la blague par l’humoriste Pierre Palmade au début des années 90 mais qui divise violemment l’opinion depuis.

La Rédaction

Publicité
Publicité