Les CRS dépêchés à Trappes peinent à se concentrer sur autre chose que la naissance du Royal Baby

12 Publié le 22/07/2013 par La Rédaction

Les conditions ne sont pas des plus optimales pour les forces de l’ordre mobilisées dans la ville des Yvelines. Alors que le calme est semble t-il revenu aujourd’hui à Trappes après deux nuits de violence, de nombreux CRS restent cependant sur place pour assurer le retour à la normale. Mais les policiers avouent avoir du mal à porter toute leur attention sur ce qui se passe dans la ville.

Les conditions ne sont pas des plus optimales pour les forces de l’ordre mobilisées dans la ville des Yvelines. Alors que le calme est semble t-il revenu aujourd’hui à Trappes après deux nuits de violence, de nombreux CRS restent cependant sur place pour assurer le retour à la normale. Mais les policiers avouent avoir du mal à porter toute leur attention sur ce qui se passe dans la ville. Cela en raison de l’accouchement de Kate Middleton apparemment. Eric Larue est capitaine d’une des compagnies dépêchées sur place : « C’est dur. Déjà il y a la chaleur quasi caniculaire. Mais surtout ce qui nous empêche d’être pleinement investis dans notre mission, c’est la naissance du bébé royal au Royaume-Uni. C’est un événement tellement important que beaucoup de nos hommes se mettent à suivre l’accouchement en temps réel sur leurs smartphones. On doit donc les recadrer en permanence et leur rappeler qu’il faut se focaliser sur ce qui se déroule à Trappes. Il ne faudrait pas qu’on…Attendez…Excusez-moi… » nous explique le chef de compagnie avant de couper la conversation pour faire une mise à jour des derniers messages postés sur Twitter avec le hashtag « #RoyalBaby ».

La Rédaction

Illustration: Fmickr / psgmag.net
Publicité
Publicité