Les médias qui attendaient la mort de Nelson Mandela fatigués d’attendre la naissance du Royal Baby

18 Publié le 22/07/2013 par La Rédaction

Londres – La tension est à son comble à Londres où la naissance du célèbre bébé de Kate et William est sur le point d’avoir lieu. Une frustration qui éprouve des journalistes qui avaient auparavant passé plusieurs semaines à attendre la mort de Nelson Mandela, et qui commencent désormais, là aussi, à douter de la véracité de l’imminence de la chose. Reportage.

Londres – La tension est à son comble à Londres où la naissance du célèbre bébé de Kate et William est sur le point d’avoir lieu. Une arrivée prochaine qui suscite une frustration éprouvante pour des journalistes qui avaient auparavant passé plusieurs semaines à attendre la mort de Nelson Mandela, et qui commencent désormais, là aussi, à douter de la véracité de l’imminence de la chose. Reportage.

Kate Jennings était à Johannesburg il y a deux semaines. Journaliste au Daily Mail, elle attendait fébrilement comme beaucoup de ses confrères la mort de Nelson Mandela. Une attente hélas douchée par l’amélioration de l’état de santé de l’ancien président sud africain. « Mes papiers étaient prêts, j’avais écrit un texte très très émouvant. » raconte-t-elle. « Il y a une énorme frustration de ne pas pouvoir publier quand une info qu’on espérait très proche n’arrive finalement pas ». Et c’est précisément ce qui est à nouveau en train d’arriver à Londres où Kate attend cette fois la naissance du Royal Baby, une naissance qui jusqu’à aujourd’hui était sans cesse repoussée.

Elle n’est pas la seule dans ce cas. Plusieurs journalistes avaient fait part de leur lassitude et exaspération au cours des derniers jours. « Il ne se passe tellement rien dans le monde en ce moment que dès qu’il y a de l’info, on saute dessus. Mais là, comme avec Mandela, on se demande si on va pas être à nouveau déçus » explique Cameron Jones du Sun. Il estime avoir un temps pensé que, à l’instar de la mort finalement déprogrammée de Nelson Mandela, la naissance du Royal Baby ait pu être décalée à une date inconnue, ce qui aurait laissé les reporters sur leur faim. « On attend depuis deux semaines. J’ai deux collègues qui ont fait une dépression nerveuse. ».

Les médias ont mis la pression sur la famille royale pour exiger une naissance le plus vite possible, pour combler l’absence d’informations. « Il y a une forme d’égoïsme de la part de la famille Royale, repousser la naissance du bébé est une forme de mépris de la presse » souligne Kate Jennings qui n’hésite pas à faire le rapprochement avec le comportement de la famille de Nelson Mandela. « Si on nous refuse l’info, de quoi alors nous parler, nous avons des lecteurs qui n’en peuvent plus d’attendre » a-t-elle affirmé tandis qu’une nouvelle série d’attaque à la voiture piégée en Irak tuait plusieurs dizaines de personnes, que la Grèce s’enfonçait un peu plus dans la crise et que la Russie continuait de faire la chasse aux opposants de Vladimir Poutine.

La Rédaction

Photo: Twitter/  @robbiehudson

Publicité
Publicité

18 avis éclairés

135

Christian de Destresse Marketing 26/07/2013

Merde alors, je vais passer pour un con dans mon dernier article où je parle de Mandela en disant qu’il attend le retour des caméras pour le 01 septembre en regardant en boucle « la case de l’Oncle Tom ».

Je dois absolument me tenir au courant.
Bon, maintenant je vais voir sir le royal Baby est arrivé.

Il manquerait plus que je rate ça! Je passerais encore plus pour un con!

@+
Christian.

125

Paul Poule 23/07/2013

Ce site est vraiment mal informé, Laurent R. vient d’annoncer la mort de M. N. Mandela il y a deux jours sur antenne 2.

133

ramon lachminez 22/07/2013

C’est dégueulasse! Ces rapaces n’ont vraiment aucune pudeur!
Courage Matiba, tu leur survivra à ces rapaces!

126

Sohcatoa 22/07/2013

royale thon…….. mayo crevettes salade

125

Émoncussaidupoulé 22/07/2013

Vite, organisons un infothon !

141

Sohcatoa 22/07/2013

Elle est à combien de doigt ?on est tous pendus à ses lèvres ….

    135

    Elagnus cunnilungus 22/07/2013

    ça me brûle la vulve de vous répondre

127

john nada 22/07/2013

le plus drole c’est que c’est absolument veridique.
Et cela le serai encore plus si le royal chiard a la con
puisse etre mort-ne, et que Mandela sorte de l’hopital
guerri en arborant un sympathique sourire disant a ce
monde mediatique de merde : « je vous es bien niqué!! »

131

ZENIT 22/07/2013

Ils se sont bien fait avoir tous ces fouineurs people de merde. Mandéla a voulu faire du buzz parce que sa côte de popularité baissait dangereusement et qu’il envisage de se représenter aux prochaines élections présidentielles. Il a réussi avec la complicité de ses proches. Quand à la princesse du jambon d’York ça fait qqs mois qu’elle met un oreiller sous sa robe et qu’elle trompe ses fidèles sujets parce que le prince choco BN est stérile suite à un accident d’hélicoptère.A vous Cognac-Jay, à vous les studios.

123

Cheshirecat 22/07/2013

Le « royal baby » je m’en fous… mais c’est inouï ce que je m’en fous… je pensais pas possible de se foutre de quelque chose à ce point là.
En revanche, la possible disparition de Jospin ou de Giscard… Euh non, je m’en fous aussi.

125

Privatejoker 22/07/2013

Je ne comprend pas ce que tu fait là Sion?

    119

    ZENIT 22/07/2013

    Il y en a aussi sur le tour de France, des suceurs de roue

121

François Hollande. 22/07/2013

Lassée par cette pression médiatique pénible, la reprise elle-même a décidé de revenir plus tard, quand ce sera plus calme.

126

Jean-Mouloud SION 22/07/2013

J’ai une question: si Monsieur SION a une tante, et que cette tante possède une île, peut on parler de « l’île de la tante à SION » ?

    126

    ZENIT 22/07/2013

    Quel rapport avec le sujet? Vous êtes si nombreux dans votre famille pour nous dire qu’il y a tant Sion?

    114

    Jean 22/07/2013

    Non, il s’agit de l’île de la tante DE Sion comme lorsqu’on dit fils DE …

131

aldebert 22/07/2013

avec le climat actuel, on peut peut-être demander à quelques reporters d’aller se poster devant chez Giscard, au cas où…

    121

    ZENIT 22/07/2013

    Adieu Madame, adieu Mademoiselle, adieu Monsieur je me suis fait pécho.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *