L’Angleterre célèbre dans la joie sa première naissance depuis plus de 18 ans

19 Publié le 23/07/2013 par La Rédaction

Londres – C’est la fin d’une longue angoisse, la délivrance de tout un peuple qui est enfin soulagé. La naissance du royal baby vient donc mettre un terme à une attente longue de plus de dix huit ans, dix huit ans durant lesquels le Royaume Uni n’avait connu aucune naissance. Reportage à Londres.

Londres – C’est la fin d’une longue angoisse, la délivrance de tout un peuple qui est enfin soulagé. La naissance du royal baby vient donc mettre un terme à une attente longue de plus de dix huit ans, dix huit ans durant lesquels le Royaume Uni n’avait connu aucune naissance. Reportage à Londres.

On peut critiquer l’engouement et l’hystérie des médias autour de la naissance du Royal Baby, mais cela serait totalement occulter le contexte dans lequel l’Angleterre est plongée depuis plus de dix-huit ans. Dix-huit longues années pendant lesquelles le pays n’a plus enregistré une seule naissance. « Nous étions très inquiets. Surtout depuis la mort de Diégo Varenoa, le plus jeune enfant d’Angleterre la semaine dernière » explique un journaliste du Sun. Une population qui vieillit, des craintes qui augmentent, et c’est tout un pays qui retenait son souffle depuis des mois. « La naissance du bébé montre que oui, c’est possible, nous allons pouvoir refaire des enfants » souligne Theo Faron, un jeune anglais qui espère aussi en avoir un avec sa femme Julian Taylor.

Commencé il y a plus de dix-huit ans, cet arrêt des naissances dans le pays n’avait jamais pu être scientifiquement expliqué : « Nous avons constaté que brutalement, nos plannings pour les prochaines naissances dans certains hôpitaux étaient vides, tous vides » raconte Miriam, une infirmière à la retraite. Progressivement, maternités, maternelles et écoles primaires se sont vidées, les cours d’écoles sont devenues silencieuses. Le pays avait été fortement choqué par la mort il y a quelques mois de « Bébé Diego », le plus jeune habitant du pays. Plusieurs analystes pointaient du doigt l’effondrement à court terme de la société anglaise.

Mais l’annonce de la grossesse de Kate puis son accouchement ont soulevé un immense espoir à travers tout le pays et tous espèrent désormais d’autres naissances, d’autres bébés.

La Rédaction

Photo: capture d’écran Twitter/ Telegraph

Publicité
Publicité