Rouen : Il culpabilise à l’idée d’effacer de vieux numéros de téléphone de son répertoire

38 Publié le 25/07/2013 par La Rédaction

Rouen – Depuis plusieurs heures, un jeune habitant de Rouen est en proie à un grave questionnement intérieur. Il a décidé ce matin de supprimer plusieurs numéros de son répertoire téléphonique. C’était sans compter sur l’émergence d’une importante culpabilité liée aux conséquences d’un tel acte. Analyse.

Rouen – Depuis plusieurs heures, un jeune habitant de Rouen est en proie à un grave questionnement intérieur. Il a décidé ce matin de supprimer plusieurs numéros de son répertoire téléphonique. C’était sans compter sur l’émergence d’une importante culpabilité liée aux conséquences d’un tel acte. Analyse.

Un geste inhumain ?

C’est un geste apparemment anodin que s’apprête à commettre Julien*, 24 ans, de Rouen. Un geste pourtant accompli au quotidien par des millions de Français, dans une relative indifférence. Ce matin, Julien a décidé de mettre de l’ordre dans son répertoire téléphonique, « pour des raisons pratiques » avance-t-il. Mais depuis plusieurs minutes, il semble hésiter longuement. « Est-ce que je fais bien ? Je ne sais pas, je ne sais vraiment pas » explique-t-il. « Il y a des gens que je n’ai plus vus depuis des années, certains même depuis la Fac. Mais quelque part, ça me chagrine de retirer ces numéros, ce sont un peu des souvenirs » a-t-il affirmé aux journalistes présents dans sa chambre.

Parmi les numéros qu’il s’apprête à supprimer, celui d’Agnès, une ancienne amie rencontrée en Faculté. « Je n’ai plus de contact direct avec Julien depuis deux ans. Et j’ai changé de numéro donc il peut l’effacer sans problème » a répondu la jeune fille dans un communiqué. Et de préciser « J’ai d’ailleurs supprimé Julien il y a six mois de mon propre répertoire ».

Mais tout le monde n’est pas de cet avis. Moins enjoué à l’idée de disparaître lui aussi du répertoire, Stéphane, un ancien collègue de travail,  a émis quelques critiques sur le fait d’être effacé aussi simplement de celui-ci.« C’est un peu triste. Lui et moi avons eu de bons moments, même si on ne s’est pas vus depuis quelques temps, j’aimerais qu’il reconsidère la chose une dernière fois. Néanmoins, je ne lui en tiendrai pas rigueur » a cependant expliqué le jeune homme.

Dans l’immédiat, Julien n’a pas annoncé s’il mettrait son geste à exécution. « Je veux me donner le temps de la réflexion, je ne veux pas passer pour un mec sans cœur. Surtout, s’ils me rappellent, je ne vais pas reconnaître leur numéro et là, je ne saurai pas du tout comment réagir. ».

(*) le prénom a été modifié

La Rédaction

Photo: PixaBay

Publicité
Publicité