Gravity : Le corps de l’actrice Sandra Bullock ne sera pas ramené sur Terre

45 Publié le 29/07/2013 par La Rédaction

Depuis quelques jours, la promotion du nouveau flm de Alfonso Cuaron a débuté, à grand renfort d’extraits chocs. Un film très attendu, sur l’histoire de deux astronautes à la dérive après la destructions de leur navette. Un film qui fut entièrement tourné dans l’espace, avec de très nombreuses contraintes techniques et qui a causé, entre autre, la mort accidentelle de Sandra Bullock lors d’une séquence périlleuse. Après plusieurs mois de discussions, la NASA et la famille de l’actrice se sont mis d’accord, le corps de l’actrice devrait rester éternellement dans l’espace, à la dérive.

Depuis quelques jours, la promotion du nouveau flm de Alfonso Cuaron a débuté, à grand renfort d’extraits chocs. Un film très attendu, sur l’histoire de deux astronautes à la dérive après la destruction de leur navette. Un film qui fut entièrement tourné dans l’espace, avec de très nombreuses contraintes techniques et qui a causé, entre autre, la mort accidentelle de Sandra Bullock lors d’une séquence périlleuse. Après plusieurs mois de discussions, la NASA et la famille de l’actrice se sont mis d’accord, le corps de l’actrice devrait rester éternellement dans l’espace, à la dérive.

« Sandra aurait souhaité cela » a expliqué la famille de l’actrice sur MSNBC. « Elle nous disait, il se peut que je ne revienne pas, mais je n’ai pas peur de rester parmi les étoiles ». Le tournage qui avait duré plus de six mois, dans la station internationale et à ses abords, a été traversé de multiples incidents. C’est lors d’une scène où l’actrice devait simuler un moment où, à la dérive dans l’espace, elle échoue à se rattraper à une échelle de la station, que tout s’est joué. « Elle a essayé de s’agripper mais elle n’y est pas arrivé. On l’a vu disparaître dans le néant, on ne pouvait rien faire » raconte Alfonso Cuaron, le réalisateur, très ému.

Le réalisateur a été très critiqué pour sa volonté de tourner le film Gravity en décors naturels, dans l’espace. « On a essayé les fonds verts, ça ne fonctionnait pas. J’ai dit au studio, je ne tournerais ce film qu’à mes conditions, dans l’espace », affirmant entre autre que l’actrice aurait souhaité que le réalisateur du film continue le tournage, malgré l’incident. Le corps de l’actrice devrait flotter ainsi indéfiniment, devenant un nouveau satellite artificiel de la Terre. « Parfois le soir, par nuit très claire, on pourra l’apercevoir. Je trouve ça très émouvant, elle est là, avec nous, pour toujours » a souligné sa famille.

Ce n’est pas la première fois que le réalisateur mexicain est critiqué pour demander le meilleur de ses acteurs et être perfectionniste sur les tournages. Déjà, sur le film « Children of Men », Clive Owen et Julianne Moore avaient accepté de décéder lors de leurs scènes respectives pour « plus de réalisme ».

La Rédaction

Photo: Warner

Publicité
Publicité