La police découvre plusieurs corps enterrés chez Nathalie Kosciusko-Morizet

156 Publié le 30/07/2013 par La Rédaction

LONGJUMEAU – Ce sont les propos de la candidate à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet qui ont mis la puce à l’oreille des enquêteurs. Alors que celle-ci se vantait d’être une tueuse, la police a effectué tôt ce matin une perquisition à son domicile de Longjumeau sur la base de nombreux soupçons. Plusieurs corps ont été ainsi retrouvés dans le jardin de sa propriété, et la candidate est actuellement entendue par les policiers.

LONGJUMEAU – Ce sont les propos de la candidate à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet qui ont mis la puce à l’oreille des enquêteurs. Alors que celle-ci se vantait d’être une tueuse, la police a effectué tôt ce matin une perquisition à son domicile de Longjumeau sur la base de nombreux soupçons. Plusieurs corps ont été ainsi retrouvés dans le jardin de sa propriété, et la candidate est actuellement entendue par les policiers.

Un aveu pas passé inaperçu

« Je suis une tueuse ». NKM ne mâchait pas ses mots dans une interview à la presse américaine. Mais des mots qui n’ont pas laissé indifférents la police qui a décidé d’ouvrir une enquête préliminaire. « Cela fait suite à plusieurs rumeurs et des signalements. Nous avons décidé de rouvrir plusieurs affaires non classées » explique le lieutenant Leclerc de la police judiciaire. Tôt ce matin, les policiers ont ainsi perquisitionné le domicile de la candidate à la mairie de Paris et ancien maire de Lonjumeau. « Des sondages rapides dans le jardin ont permis de mettre à jour plusieurs cavités susceptibles de contenir de nombreux corps » a-t-il ajouté lors de la conférence de presse.

Dans l’immédiat la police annonce avoir rouvert les enquêtes sur plusieurs disparitions dont celle par exemple de l’ensemble de la liste conduite par Jean-Claude Marquez, candidat PS à la mairie de Longjumeau face à Nathalie Kosciusko-Morizet en 2008. « La totalité des membres de la liste, ainsi que le candidat M. Marquez ont disparu quelques jours avant les élections. On n’a jamais retrouvé une seule trace. C’est comme s’ils n’avaient jamais existé » explique un enquêteur qui souligne les nombreuses rumeurs autour de cette disparition qui circulent à Longjumeau.

Mais la police enquête aussi sur d’autres disparitions, plus anciennes. « On a souvent rapporté des disparitions étranges dans l’entourage de madame Kosciusko-Morizet, nous sommes en train de rouvrir tous les dossiers ». Et de citer ainsi les disparitions d’élèves dans les lycée Jean-Pierre-Vernant de Sèvres, au lycée privé catholique Madeleine-Daniélou de Rueil-Malmaison ainsi qu’au lycée Louis-le-Grand à Paris.  « Chaque fois, à l’approche d’élections de délégués, on signalait une hausse anormale d’accidents, de disparitions. Nous sommes impatients d’avoir la version de madame Kosciusko-Morizet sur ces affaires ».

La Rédaction

Photos: Olivier Ezratty,  West Midlands Police

Publicité
Publicité