Le furet devient officiellement le 13e signe du Zodiaque

75 Publié le 12/08/2013 par La Rédaction

Les astres font leur petite révolution. Alors que l’astrologie continue de faire polémique autour de son statut de pseudo-science, les instances dirigeantes de la discipline viennent de décider de rajouter un nouveau signe astral venant s’ajouter au douze déjà existants. Une décision prise après concertation des astrologues du très puissant International Astrology Institute (IAI) aux Etats-Unis qui parlent d’une « mise à jour » nécessaire. Et ces derniers disent avoir calqué leur décision sur la découverte d’une nouvelle constellation zodiacale, celle du furet. Décryptage.

Les astres font leur petite révolution. Alors que l’astrologie continue de faire polémique autour de son statut de pseudo-science, les instances dirigeantes de la discipline viennent de décider de rajouter un nouveau signe astral venant s’ajouter au douze déjà existants. Une décision prise après concertation des astrologues du très puissant International Astrology Institute (IAI) aux Etats-Unis qui parlent d’une « mise à jour » nécessaire. Et ces derniers disent avoir calqué leur décision sur la découverte d’une nouvelle constellation zodiacale, celle du furet. Décryptage.

Coincé entre le Sagittaire et la Petite Ourse

« On est passé à côté d’elle pendant des siècles alors qu’elle était là sous nos yeux », raconte plein d’excitation Luke Stanton, porte-parole de l’IAI situé à San Francisco. « La constellation du furet est constituée d’une vingtaine d’étoiles de petite taille et dont les plus grosses sont Nunki qu’elle partage avec le Sagittaire et Polaris qui se trouve à cheval sur la Petite Ourse », nous explique avec pédagogie l’astrologue. Début 2011, une autre constellation, le Serpentaire, avait déjà tenté de se faire une place dans les horoscopes du monde entier. Sans succès hélas. Il semble donc que le furet vienne de réussir là où le Serpentaire a échoué il y a 2 ans et demi.

Sur le calendrier solaire dit « grégorien » que nous utilisons actuellement, le signe du furet devrait se faire une place entre le Scorpion et le Sagittaire entre la mi-novembre et le 12 décembre tente de nous faire comprendre Elizabeth Tessier, la fameuse astrologue française : « Tous les autres signes vont perdre deux jours de leur cycle pour faire de la place au furet. On aura donc 13 signes qui feront 24-25 jours au lieu de 12 signes d’une trentaine de jours chacun. »

Celle qui est connue pour avoir prédit l’avenir par les astres auprès des puissants revient ensuite sur les traits de personnalités des personnes qui sont ou seront nées sous le signe du furet : « Pour ces gens là, et en particulier ceux nés dans le 1er décan, on note un comportement vicieux et agressif à l’image de leur animal totem. Mais le tout en possédant une part de tendresse et de douceur, comme le furet d’ailleurs. »

Elizabeth Tessier revient ensuite sur des prédispositions naturelles des êtres placés sous ce nouveau signe : « Les furets sont des personnes qui aiment chercher, fouiner, parfois de manière insistante. Ils auront donc plus de facilité à exercer des métiers comme contrôleur de gestion, professeur d’EPS ou éditorialiste au Figaro. Mais là encore il s’agit d’une tendance générale. Tous les furets ne deviendront évidemment pas éditorialistes au Figaro ! »

Toute une culture populaire à revoir

Cette annonce de l’IAI outre-Atlantique a très vite été relayée et validée par l’Association Française d’Astrologie qui souffle le chaud et le froid sur les prédictions par les astres en France. Cette décision d’imposer un 13e signe du Zodiaque ne fait pourtant pas que des heureux. Valérie Toranian est directrice de la Rédaction du magazine féminin ELLE : « Ça vient chambouler toute notre rubrique horoscope qui est extrêmement importante dans notre magazine. On va devoir écrire plus petit pour que le signe du furet puisse rentrer sur la page. Il faudrait pas que ça en devienne illisible. » Et la patronne de la revue de continuer : « De plus, ça veut probablement dire qu’on va devoir mettre à jour le programme de génération automatique d’horoscope qu’on utilise chaque semaine. Ça demande des frais en plus et on connaît tous l’état financier déplorable dans lequel se trouve la presse française aujourd’hui. Est-ce bien sérieux ? »

Côté télévision, la décision d’instaurer un nouveau signe est venu heurter pas mal de personnes. Les fans du célèbre dessin animé japonais Les Chevaliers du Zodiaque se sentent eux aussi les premières victimes d’une telle décision. Pablo a 27 ans, fan inconditionnel de la série, aujourd’hui il se sent trahi : « Ça veut dire quoi ça ? Qu’on nous aurait menti pendant des années ? Pas un seul moment on n’aperçoit un morceau de chevalier du furet dans le dessin animé et encore moins dans le manga original. Pourtant, dans la partie « la bataille du sanctuaire » on voit bien TOUS les chevaliers du Zodiaque, du Taureau au Poisson, se battre. Mais jamais le furet n’apparaît. » Et le fan en colère de préciser : « Les ayants droit de Saint Seiya (nom original de la série) doivent réagir. S’ils possèdent des épisodes cachés où le chevalier du furet apparaît, ils doivent les diffuser auprès du grand public. S’ils n’en existe aucun, alors ils doivent le produire le plus vite possible pour réparer cette aberration »

La Rédaction

Illustration: WikiCommons / Jphi09
Publicité
Publicité