Racisme, sexisme et homophobie : Twitter se découvre plusieurs centaines de milliers d’utilisateurs stupides

43 Publié le 14/08/2013 par La Rédaction

San Francisco – Émotions au siège de Twitter, célèbre réseau social en ligne sur Internet, après les nombreuses assignations en justice suite à la profusion de tweets racistes, sexistes et homophobes. La société a ainsi découvert que le réseau était potentiellement utilisé par plusieurs centaines de milliers d’utilisateurs stupides, racistes et homophobes.

 

Une situation de crise que la compagnie avoue avoir du mal à accepter et à gérer face aux nombreuses plaintes au pénal déposées en France par exemple. « On pensait vraiment que ces gens là resteraient sur Facebook et sur les blogs, là où ils appartiennent », avoue Sharley Dickins, responsable juridique de Twitter. « La plupart du temps, ces gens-là sont tout juste capables d’allumer et d’éteindre un ordinateur, de cliquer sur l’icône d’internet et de laisser des commentaires sur Facebook ou des blogs » souligne-t-elle.

Mais, depuis quelques mois, il semble que ces mêmes personnes soient à même de se connecter sur le réseau social, de mémoriser leur mot de passe et de diffuser leurs messages de haine. « C’est assez inquiétant, ça démontre un processus évolutif hors norme », s’inquiète un cadre du réseau social. Mais, pour Twitter, cela s’annonce difficile de mieux sécuriser son réseau et d’éviter le déversement de tels messages de haine, comme le souligne Mike Bogaerdt responsable technique. « Il est de toute façon très difficile de les avertir que sur Twitter, comme ailleurs sur Internet, leurs propos racistes, homophobes, sexistes et stupides sont condamnables et qu’ils peuvent faire l’objet de poursuites judiciaires car dans plus de 85% des cas, ces gens là ne savent hélas ni lire et écrire ».

Photo: iStock/ tumpikuja

Publicité
Publicité

43 avis éclairés

145

José 29/08/2013

heee les génies, Le Gorafi est un pastiche de site d’information.

    134

    Gti 21/03/2016

    Chans glachon, sh’il vous plait. hhh

152

Destal 28/08/2013

Le pire c’est que sur Twitter il y a aussi des bougnoules, des connasses et des pédés, et ça c’est le pire.

140

steve 16/08/2013

Il est toujours fécond le ventre de la bête immonde qui nous ramène inexorablement aux heures les plus sombres de notre histoire

153

Gloudiz 15/08/2013

He les gars, en faisant ce genre de commentaires, ne rentrez-vous pas dans le jeu que vous dénoncez ? A moins que LeGorafi soit comme tous ces sites de propagande, et que vous soyez de mèche avec eux ?

Arrêtez avec vos grands chevaux quoi…

    145

    Boulgaz 29/08/2013

    Ouais, arrêtez avec vos grands cheveux, bande de hippies !

131

jéglisséchef 15/08/2013

Et voilà. Le Gorafi a atteint le point Godgouine.

139

Freelancer 14/08/2013

Amusant.

Dommage que la Rédaction (puisque l’article n’est pas signé) ne parle pas mieux le français et ne sache pas que « where they belong » ne se traduit pas par « là où ils appartiennent », qui est un affreux anglicisme, mais par « là où est leur place ». La majorité des journalistes qui bafouillent quelques mots d’anglais semblent penser le contraire, mais on ne s’improvise pas traducteur.
Le temps où nous parlerons tous le français abâtardi des Québécois n’est pas si lointain…

    160

    marcel et mauricette 15/08/2013

    sai pas parse con cé pas lir hé aicrir con peu pa dirre con ème pa lai étrengé homo! on ai enkor en france den un péhi de libairté

      119

      josy 21/03/2016

      Vous aver raison mais faudrer aprendre à écrire quant mème !

    140

    Tybalt 15/08/2013

    A mon humble avis, les Québecois s’en calissent qu’on les traite de « français abâtardis ». Et au moins ils traduisent encore parfois les titres de films.

    Quant à l’anglicisme dans l’article, je ne serais pas surpris qu’il soit volontaire et fasse partie intégrante du caractère parodique de l’article, mais je ne voudrais surtout pas donner dans la surinterprétation…

    129

    steve 15/08/2013

    « abâtardi ». Mange-donc un ostie de caliss de gros char de marde. Les Québécois sont à l’avant-garde de la francisation des mots anglais. Les Français? Les derniers de peloton. Comment dites-vous courrier électronique? : Mèl? émail? ow. Du beau Français. Connais-tu les mots télécharger, téléverser, clavardage, courriel? Les utilises-tu ou préfères-tu les mots anglicisés, voire tout bonnemnt anglais? S’il est vrai que la syntaxe Qquébécoise est truffé d’anglicisme, cela est dû à la position sociale historique des canadien-français, sous le joug économique des anglophone, dans une mer anglophone. Les Français n’ont pas cette excuse.

      148

      Vaark 16/08/2013

      Moi j’utilise courriel et télécharger, mais « clavardage », c’est quand même bien trop exotique, et son étymologie inexistante.

      Une contraction de « clavier » et « bavardage », c’est clairement un mot formé comme le sont les néologismes en langue anglaise, et rien n’appartient moins à la langue française que cette hérésie.
      « Tchat », de l’argot « tchatcher », est tout a fait acceptable, en revanche, à défaut de mieux.

        143

        Tybalt 20/08/2013

        Depuis quand un schtroumpf a-t-il besoin d’une étymologie pour être utilisable ?

149

Karl Lactaire 14/08/2013

Oui, tous ces sectaires, racistes, sexistes et autres homophobes, il faudrait pouvoir les lapideŕ. leur couper les mains et les pendre haut et court pour leur apprendre le sens des proportions.
Quant à les censurer sur les réseaux sociaux, je ne suis pas trop pour, au nom de la liberté d’expression.

    140

    Vilaine 15/08/2013

    Moi je vais encore plus loin ! La liberté d’expression il faudrait la lapider, lui couper les mains et la pendre haut et court !

158

Mickael 14/08/2013

Et en plus vous pratiquez la censure… tas de losers 🙂

    153

    Lama QDOS 15/08/2013

    obvious troll is obvious

158

Mickael 14/08/2013

Et voilà comment le Gorafi va finir comme Les Guignols, Guillon, Bedos, Groland… Gauchistes obsédés par l’antiracisme, ils se sentent obligé d’oublier l’humour pour faire de la propagande. Ah les bobos, incapables de changer leurs habitudes. Vous n’avez pas tenu longtemps

    142

    Eric Mezzour 15/08/2013

    Et en plus, je suis sûr qu’ils sont droit-de-l’hommistes et qu’ils ne considèrent pas les bonnes femmes comme tout juste bonnes à pondre des gosses et à les élever. Bande de fumiers, va!

    137

    Tybalt 15/08/2013

    Tiens, un grincheux. Touché là où ça fait mal ? ^_^

    135

    Destal 28/08/2013

    Quand on fait de l’humour parfois « borderline » (quoique le mot est fort pour Le Gorafi), il faut toujours caler un ou deux gags bien gauchistes de manière régulière, pour rassurer le public et lui rappeler de quel côté de la barrière on est. Sinon on finit comme Dieudonné : hilarant mais détesté par la populace. Dans ce milieu, il faut parfois savoir sacrifier ses couilles pour durer.

139

Maurice 14/08/2013

Donc Mike Bogaerdt, responsable technique, souligne que « (…) dans plus de 85% des cas, ces gens là ne savent hélas ni lire et écrire »? …
Et qu’est-ce-qu’on fait sur Twitter À PART LIRE ET ÉCRIRE????

Ceci est-il un article-piège pour démontrer que les lecteurs de Gorafi ne lisent pas plus loin que le titre?

    161

    éclair au café 15/08/2013

    silence sale régioniste!

154

chatlibre 14/08/2013

On m’a répété souvent que je ne « savais ni lire ni écrire ». Je travaille pourtant beaucoup (12 heures par jour) pour combler ce handicap. Je pense n’être ni raciste, ni sexiste, ni homophobe. Est-ce grave, docteur?

    140

    Lama QDOS 15/08/2013

    Attention de ne pas confondre ! Les gens stupides ne savent ni lire ni écrire, mais les illettrés ne sont pas forcément stupides !

    En d’autres termes :
    On a Stupide => Illettré, mais on n’a pas Illettré => Stupide. 😉

      152

      moi 03/09/2013

      Je suis stupide et pourtant j’écris très bien !

    149

    rider 16/08/2013

    12 heures par jour? C’est beaucoup ! de midi à minuit peut être ?

120

Tatayoyo 14/08/2013

C’est sûr que la plupart des avis postés sur les réseaux sociaux sont obscurs et sombres…
Mais les avis éclairés, hein ? Ils sont biens, non ? Sauf bien sûr quand ils émanent de personnes « fronto-crypto-racisto-sexismo-homophobes »…..

137

K3V1N 14/08/2013

Moi je conprans komen on peu étre rasiste si les gens otour de moi son pa kom moi je voi la diférance é sa me gén alor jé pa envi détre avec eu mai quen je férme lé zieus i son tjs la cé pa ma fote il fo alor ke je lé 1sult sur touiteur.

146

zepata 14/08/2013

le racisme, le sexisme et l’nomophobie je trouve ke sé nul parsse ke je me lève jamais de mon fauteuil, ke on peu être gros et pas sexy mé être bau a l’intérieur et ke à voir peur de pa avoir son telafone dent çà poche sé tro nul

158

abstract 14/08/2013

Tant qu’ils restent loin des commentaires du Gorafi, nous sommes en sécurité.

    132

    Arobase 15/08/2013

    Chuuuttt, malheureux, ils vont nous entendre.

148

hArkAdiA prOductiOns 14/08/2013

Et c’est ainsi que la réalité rattrapât la fiction… (soupir)

137

lechat 14/08/2013

Je proteste ici contre l’incitation à « laisser un avis éclairé ».
En ces temps de crise et de pollution croissante, il est de note devoir de s’abstenir de laisser quoi que ce soit d’éclairé !
Laisser des avis éclairés coûte cher et pollue notre planète.
A bon entendeur…

146

Soaf 14/08/2013

– Dites, vous pourriez pas m’en débarasser ?
– Euh… il est con ! C’est un asile de fous, pas un asile de cons. Il faudrait construire des asiles de cons, mais vous imaginez un peu la taille des bâtiments…

Tais toi de F.Veber (2003)

157

Jerome 14/08/2013

News qui prendrait un réelle caractère véridique sans les témoignages.

L’humour justifie les pires infamies, parfois.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *