TF1 annule finalement Dance With Sharks après la mort accidentelle de 12 participants

186 Publié le 16/08/2013 par La Rédaction

Elle devait être l’émission phare de la rentrée mais il en sera autrement. TF1 a annoncé ce midi qu’elle annulait finalement l’émission de danse aquatique synchronisée Dance With Sharks suite au décès de plus de 12 participants. Reportage.

Une tragédie de plus dont la première chaîne se serait bien passée, après le drame de Koh Lanta en avril dernier. Cette fois, c’est sa nouvelle émission musicale qui devait mettre en scène danse aquatique synchronisée et requins dans un même bassin qui est annulée, en raison du décès accidentel de douze participants. Selon les premiers éléments de l’enquête, c’est l’ensemble des candidats qui ont été prématurément dévorés alors qu’ils tournaient la première épreuve en piscine. « Il y a eu une erreur humaine, le filet de protection qui séparait les requins des participants n’a peut-être pas totalement joué son rôle », explique le producteur de l’émission qui assure que toute la lumière sera faite sur le drame.

« Nous tournions la première scène et soudain j’ai vu les candidats s’affoler, crier. Je leur ai demandé de se calmer car ce n’était pas prévu dans le script. Puis l’eau de la piscine a viré au rouge. J’ai compris que nous avions un souci technique », poursuit le réalisateur. Le show, entièrement tourné en piscine, doit mettre face à face requins et danseurs. Le programme venu d’Afrique du Sud où il avait été lui aussi annulé dès la première émission après la mort de 8 candidats, devait être diffusé en septembre sur la chaîne. « Le principe est simple : ils doivent réaliser un programme de danse qui amadoue le requin, le dompte. Celui qui chevauche le requin remporte l’épreuve. C’est aussi simple que ça ».

Déjà, beaucoup s’interrogent sur la sécurité de l’émission et même le concept totalement irresponsable qui met humains et requins face à face dans un bassin. « L’idée est plaisante mais vous ne domestiquez pas un requin comme un petit chien, qui a eu cette idée? c’est effarant », s’insurge Colin Michel, porte-parole de WWF France qui dit craindre pour la survie des requins pour la suite. De son côté, l’homme qui a piloté l’adaptation française de l’émission réfléchit à une meilleure sécurisation de l’épreuve : « Je dois admettre que commencer avec des requins était peut-être too much. Nous aurions dû débuter plutôt avec des alligators. La prochaine fois nous serons au top ».

Dans l’immédiat, TF1 a refusé de répondre aux questions de nos journalistes sur le fond de l’affaire.

Publicité
Publicité