Cinéma – L’homme qui traduisait les titres de films en anglais par d’autres titres en anglais interné d’office

104 Publié le 21/08/2013 par La Rédaction

Paris – Vous ne le connaissez pas mais pourtant ses idées de traductions titre en anglais de films anglais sont connus de tous. Michel Geneist, 51 ans, a finalement été interné d’office à la demande de sa famille et du CNC. Une bien triste conclusion d’une carrière longue pour quelqu’un injustement mal-aimé des cinéphiles.

Paris – Vous ne le connaissez pas mais pourtant ses idées de traductions titre en anglais de films anglais sont connus de tous. Michel Geneist, 51 ans, a finalement été interné d’office à la demande de sa famille et du CNC, le Centre National de la Cinématographie. Une bien triste conclusion d’une carrière longue pour quelqu’un injustement mal-aimé des cinéphiles. Sa spécialité au sein du CNC était de coordonner le changement de titre en anglais d’un film en langue anglaise ou étranger, et destiné à être diffusé en France, par un autre titre en anglais, parfois plus compréhensible, plus vendeur. Ce qui donna lieu à de nombreuses critiques vis-à-vis de ses choix. Mais ces derniers temps, l’homme ne semblait plus dans un état normal. Selon son employeur, il semblait très atteint de ne pas avoir réussi à trouver un nouveau titre en anglais pour la sortie du prochain film américain « Red2 ». Mais surtout son choix récent de transformer « The Purge » en « American Nightmare » avait été montré comme un signe de délabrement intellectuel. « Michel était quelqu’un de professionnel, on sait qu’il peut trouver de meilleurs titres en anglais de films étrangers » . Au CNC, où il travaillait depuis plus de trente ans, on regrette un homme « très professionnel » mais qui s’est trouvé « mangé » par sa passion. Ce n’est pas la première fois que Michel Geneist est hospitalisé contre son gré. Déjà, il y a 3 ans, il avait été stoppé de justesse après avoir tenté de traduire tous les titres de films anglais qui sortaient cette année là par « Very Bad… »

La Rédaction

Photo: iStock/ GlobalStock 

Publicité
Publicité

104 avis éclairés

29

Jean-Luc Assec 04/01/2018

Il y a toujours des types qui lisent donc le gorafi au premier degré ? C’est préoccupant

162

MonsieurOuin 23/08/2015

Quel imbécile! «traduire» des titres de film par d’autres, en anglais aussi… Non mais quelle connerie!!! Vous n’avez pas honte, Français, de vous laisser assimiler de la sorte?

199

RICHARD 19/08/2015

heu… ça sent un peu le canular cette histoire, non?

165

Grande Marguerite 19/08/2015

C’était tellement mieux quand les titres étaient traduits en français. « City slickers » devenu « La vie, l’amour… les vaches » reste l’un de mes préférés.

168

Alex 18/08/2015

Je savais qu’il allait mal depuis qu’il a traduit « In Time » par « Time Out », on sentait qu’il commençait à perdre pied… Quelle lente agonie ça a dû être ! Ca va être difficile d’en trouver un aussi talentueux maintenant…

173

Benjamin Aguilar 03/02/2015

Le métier de traducteur est complexe. Il faut comprendre que la traduction d’une langue à une même langue est une oeuvre d’art.
Ce type est sans doute l’un des traducteurs professionnels les plus respectés de notre profession. Amen.

167

Nicolas L. 30/11/2014

Dernier acte en date:
Nightcrawler en Night Call. Certes les héros passent pas mal de temps au téléphone mais faut j’étais en nage quand j’ai lu ce titre là.

Bravo pour son oeuvre.

178

Wann 20/08/2014

Personne ne parle de ma saga préférée : Twilight.
Twilight > Twilight (là javoue que c’est pas mal)
New moon > Twilight : Tentation
Eclipse > Twilight : Hésitation
Breaking Down part. 1 & 2 > Twilight : Révélation

Merci à lui de contribuer à la sauvegarde de la francophonie en empêchant le public de découvrir de nouveaux mots anglais.
Gros haut ! (« Big up » pour les étrangers)

182

AB 05/08/2014

Grace a Michel : « Music&Lyrics » est devenu « Le come-back ».
« Couples et couplets » en quebecois, ce qui est bien trouvé puisqu’un couple se forme en formant des couplets…
Non au Globish !
Vive le quebecois libre et independant !

AU fait, c pour 1 sondage : qui n’a pas d’oncle Michel ? (ma theorie, c’est que 95% « des gens » ont un oncle Michel ; les 5% restant, c’est leur pere).

    171

    monsieurbai 18/08/2015

    désolé, mais pas d’oncle Michel pour moi.
    Et sinon, on aurait pas pu traduire Eternal Sunshine of the Spotless Mind ? ( un lutin de bon film !)

171

Jean-sans-froid 03/08/2014

Dans la littérature, la plupart des titres des romans écrits en anglais sont traduits en français, et on peut retrouver le titre original dans la page de titre, respecté à la lettre. Pourquoi ne pas faire de même pour les films anglophones ? Respecter les titres anglais, avec une espèce de copyright ou les traduire par un équivalent en français ? C’est l’occasion pour les cinéphiles de saisir les nuances de l’anglais (ou de toute autre langue). Michel Geneist ne m’inspire pas le respect : il choisit des mots et concepts réducteurs, vendeurs, « cheap », il déforme les titres, il nivelle par le bas l’esprit du cinéma.

176

the loser point of view 29/04/2014

Avant de nous quitter il aura tout de même lancé la mode des inversions adjectives. Il a toujours été en avance sur son temps. Désormais on profite pleinement de block buster tel que « the ryan initiative » qui au départ s’appelait « Jack Ryan: Shadow Recruit » beaucoup moins sexy vous en conviendrez.

175

la proute 29/04/2014

souvent copié, jamais égalé… au revoir maestro.

170

chose 23/04/2014

N’oublions pas « American Hustle » traduit par « American Bluff »… Après il y en a qui disent que personne ne sait ce que Hustle veut dire alors que tout le monde connait « bluff »… Mais mais mais! Bluff ne veut pas dire la même chose que hustle déjà… Et puis en plus, ils avaient qu’à traduire le titre en français carrément… C’est mieux que de changer le sens du titre…. Style: « Arnaques » ou « Arnaqueurs » « Arnaques Américaines » voilà voilà.

    147

    bobzy 19/08/2015

    Au Canada, on traduit les titres, « American Hustle » est devenu « Arnaque à l’américaine ». Voilà !

156

Mael Strom 15/03/2014

C’est lui qui avait traduit « The Boat that Rocks » par Good Morning England, non?

157

dwigt 06/02/2014

C’est un grand professionnel du cinéma qui part pour une retraite je l’espère provisoire.
J’avais eu l’occasion de travailler avec lui sur la sortie française du film de Chris Morris, Four Lions. Le sujet était difficile à vendre (des terroristes islamistes anglais ineptes) et on ne pouvait évidemment pas traduire ça par « Quatre lions », vu que ça n’aurait rien dit à personne et que ça aurait surtout fait ringard.
En plein milieu de la réunion, Michel Geneist s’est levé, son immense carcasse nous écrasant tous, à la façon de son talent. Il nous a demandé de revenir aux fondamentaux, de saisir l’essence du film pour régler le problème. En quoi les terroristes étaient-ils quatre lions ?
Et c’est là qu’il a eu l’illumination, l’éclair qui nous a permis de faire connaître au film le destin que l’on sait : « On va l’appeler ‘We Are Four Lions’ ! » s’est-il écrié. Il y eut quelques secondes interminables de silence, tellement nous étions stupéfaits, puis nous nous sommes tous mis spontanément à l’applaudir. Mes voisins et moi-même, nous avions les larmes aux yeux, avec la sensation d’avoir assisté à un moment historique, une de ces minutes où l’on peut contempler un authentique génie à l’œuvre.
Reviens-nous vite, Michel, avec toute tes idées, ta créativité et ton talent. Ou plutôt devrais-je dire « Get well soon »…

164

Abdellatif Kechiche Kebab 23/12/2013

Bonjour,

Cette information est erronée : j’ai eu affaire à lui il n’y a pas longtemps.

Il m’a superbement traduit « Le bleu est une couleur chaude » par « La vie d’adèle chapitres 1 et 2 ».

Il est seulement passé à autre chose : il traduit le français en français.

Cordialement,

AKK

159

Jeanba 26/09/2013

Serial mum devenu Serial mother

The trouble with Harry devenu Mais qui a tué Harry

179

Mawgann 18/09/2013

Alors on ne verra jamais la sortie de « Very Bad American Academy » ? :'(

174

sherman 11/09/2013

A mon avis il s’est fait virer pour avoir traduit « Olympus Has Fallen » en « La chute de la maison blanche »
alors que 3 mois après sortait le bockbuster de l’été « White House Down » que du coup ils n’ont pas pu traduire..

170

Calcifer 29/08/2013

Il s’est évadé, c’est pas possible ! Pain & Gain est devenu No Pain No Gain !

148

Batko 28/08/2013

En fait il traduisait de vrai anglais en anglais d’aéroport, celui qui est compris par les non-anglophone, un anglais au rabais de 300 mots qui nous sert à communiquer ou à faire semblant quand on est en voyage.

144

Luc 27/08/2013

Il vient encore de frapper, pourtant, avec The Purge –> American Nightmare.

    165

    Efzez 27/08/2013

    Voyons, vous oubliez le magnifique titre associé à ce splendide film :

    « Movie 43 » devenu « My movie project »

177

Fernand Satan 26/08/2013

La meilleure c’était ‘breakpoint’ transformé en ‘Point Break’

153

Voris Bian 25/08/2013

Je pense que cet homme mérite un profond respect car il n’a pas choisi la facilité, faisant d’une simple activité professionnelle un art.

Exemples de traduction en français :
« I spit in your grave » devient « Œil pour œil »
La suite « An eye for an eye » devient « Dent pour dent »
S’ils en avait fait un troisième on l’aurait traduit par « J’irai cracher sur vos tombes » ?
C’aurait été n’importe quoi alors que « Very bad fight » aurait été parfait. Parfait.

157

Lords of the Geeks 24/08/2013

Vous n’y êtes pas ! Tout le monde a loupé ses plus grands chefs d’œuvre !

« Up In The Air » changé en « In the Air »
« The Fighter » changé en « Fighter »

Sans oublier « Battle: Los Angeles » qui est devenu « World Invasion : Battle Los Angeles », que des travaux d’utilité publique je vous dit !!!

152

Pofi 23/08/2013

on rajoutera
le film Silver Linings Playbook (2012) avec Bradley Cooper et Jennifer Lawrence
s’appelle en France Hapinness Therapy

et connait on le débile qui a traduit « The Shawshank Redemption » (1994) avec Tim Robins et Morgan Freeman par « les évadés » ?????
c’est justement la surprise

106

Ludo 23/08/2013

Était-t-il le frère de l’homme qui traduit les titres anglais littéralement en français au Québec ?
« Mary à tout prix » s’appelle là-bas « Mary a un je-ne-sais-quoi ».

164

Dustin Hoffman 22/08/2013

Un de ses premiers exploits fut la traduction de « Midnight Cowboy » par « Macadam Cowboy »

166

Arno B. 22/08/2013

Blue in the Face -> Brooklyn Boogie

It happened one night -> New York – Miami (Clark Gable et Claudette Colbert vont de Miami à New-York!)

170

AHC 22/08/2013

Hum ces types ne sont pas des débutants:
c’est un peu grâce à eux que dun titre de film d’ET « the invasion of the body snatchers », on passe à un film de zombies « l’invasion des profanateurs de sépultures ».

167

MoukyDup 22/08/2013

Là où il m’avait épaté, avant de traduire l’anglais pas l’anglais, c’est quand il a eu la brillante idée de traduire le titre du film d’Hitchcock « Marnie » par « Pas de printemps pour Marnie ».

Du grand art aussi !

161

Captain B 22/08/2013

C’est une bien triste nouvelle. Nous avions déjà décelé les prémices de sa maladie mentale lorsqu’il avait traduit « the man who wasn’t there » par « The barber ».
Je connais bien son confrère, Jean-Bernard Lafraise, qui lui est chargé de traduire les titres anglais en français.En fait cet homme la ne sait pas du tout parler anglais. Je lui avais fait la remarque quand il avait traduit « unforgiven » par « impitoyable »…

    175

    Dwigt 06/02/2014

    Sauf que là, c’était le titre que les frères Coen auraient préféré mais qu’ils ne pouvaient pas utiliser aux USA, parce qu’il appartenait à quelqu’un d’autre.
    C’est la même histoire pour The Piano / La Leçon de piano.

168

page 22/08/2013

Putain, enfin ! Ça fait des années que tous le monde voit bien qu’il souffre… 

170

Enzo Weiter 22/08/2013

C’est lui qui traduit toujours « dungeon » par « donjon » ou c’est un gang ?

172

Nom mode d'emploi 22/08/2013

A t’on retrouvé son homologue qui ajoutait « mode d’emploi » à chaque fin de nom de film ?

161

Freddy Vegas 22/08/2013

Encore une fois je constate que Le Gorafi aime tirer sur les ambulances. Choking ! (Suffocation ! ) Cet homme avait du talent. Au moins lui était fidèle à l’esprit des titres. Beaucoup plus que tous ces pseudos traducteurs n’hésitant pas à changer totalement le sens du titre et par là-même le sens du film.
Souvenez-vous de North by North West, qui au lieu de s’être appelé Nord par Nord ouest outre Atlantique est devenu « la Mort aux trousses ». Même chose pour « Le crime était presque parfait » qui aurait mérité une traduction plus fidèle de son titre original (Dial M for Murder)… du genre Cadran M pour meurtre.

156

ArtyShow 22/08/2013

Un biopic serait déjà en préparation à Hollywood, il s’appellerait « The Misunderstood ».
En France, il sortira sous le nom « Very Bad Title »

    159

    Ds 08/02/2014

    Hahahahah! Ton commentaire m’a tué, je n’en peux plus de rire!

171

B. 22/08/2013

On parle de « In Time » devenu « Time Out »? 😀

    20

    Langue de Ta mère 29/05/2018

    Oui
    Dans un commentaire mieu noté que le tien

158

Docteur Benaise 22/08/2013

En tant que medecin, j’approuve à 100% cette décision. Cet homme est dangereux, il faut l’interner rapidement, il doit se soigner.

172

Petrus 22/08/2013

Ahlala un vent frais qui fait du bien, pour le coup je retourne me faire un « The Other Guys »

161

Exupère Boum 22/08/2013

Ce brave homme avait aussi oeuvré dans le domaine de la musique. C’est lui qui avait aussi traduit le titre du second album de Fiona Apple en « When the Pawn Hits the Conflicts He Thinks Like a King What He Knows Throws the Blows When He Goes to the Fight And He’ll Win the Whole Thing ‘Fore He Enters the Ring There’s No Body to Batter When Your Mind is Your Might So When You Go Solo, You Hold Your Own Hand And Remember That Depth is the Greatest of Heights And if You Know Where You Stand, Then You Know Where to Land And if You Fall It Won’t Matter, Cuz You’ll Know That You’re Right ».
Initialement, il s’intitulait « Oh ! ».

    163

    Exupère Boum 22/08/2013

    Et idem pour le second album du duo français Air qui s’intitulait « Walkie Talkie » et qu’il a traduit en « Talkie Walkie »

135

john nada 22/08/2013

j’aurais bien voulu qu’on traduise « Quantum of solace »

    169

    Enzo Weiter 22/08/2013

    « La quantique de la consolation »

    (d’après les livres sapientaux)

      168

      zapiro 22/08/2013

      Je crois qu’il faut plutôt le traduire par <>

163

john nada 22/08/2013

ne soyez pas trop dur avec ce brave homme !
c’est vrai que c’est un concept etrange mais, honnêtement,
aurait on compris ce que  » The hangover  » voulait dire chez
nous en France ?
Et puis « The purge » les cainris se sont pas trop foules
pour trouver ce titre . La purge…pff!
The fast and the furious…ca va… pas trop ronflant?

    150

    Ysabeau 22/08/2013

    Hangover ça fait plus chic que Gueule de bois parce qu’on sait pas ce que ça veut dire ?

    173

    Kinopoivre 22/08/2013

    C’était pour éviter que les sepctateurs français confondent avec la pièce de Feydeau (« On purge Bébé », pour les incultes).

      171

      zapiro 22/08/2013

      Vous allez souvent au pestacles?

171

walter sobchak 22/08/2013

Critiquez tant que vous le pouvez, bande de djeunes ignorants !!!
S’il n’avait pas été là en 1967 (année des premières hostilités nord-vietnamiennes), James Bond se serait appelé « Jambon ». Contre les Viets, c’était pas si grave mais contre nos ennemis actuels à tous qui se surnomment « Momo » ou autres…
(Je vous laisse sur la pensée profonde d’un vétéran qui a fait la guerre beaucoup.)

    168

    anti-facho 22/08/2013

    Mon chère walter évite les propos du genre les ennemie s’appelle « Momo » car c’est dénigrer les personnes qui se nomment Mohamed et par la même occasion très raciste donc je te prierais soit de supprimer ton commentaire soit de passer pour un gros con de facho 🙂

      172

      Shima 22/08/2013

      Faut vraiment avoir de la merde dans les yeux pour croire que ce sont nos amis ! On peut autant se fier à eux qu’au Gorafi !

      165

      Moi 22/08/2013

      Tiens un anti-fa’ ici… Inutile 😀

        164

        Momo 20/08/2014

        Je ne suis pas d’accord !
        Des fafs ou des antifas dans les commentaires, c’est comme les geckos dans ma maison de vacances : c’est signe que le site se porte bien

      162

      Grammar nazi 22/08/2013

      Mon cher anti-facho, évite les propos du genre les ennemiS s’appelleNT Wolfie car c’est dénigrer les personnes qui se portent le glorieux prénom aryen de Wolf-Heinrich et par la même occasion refuser d’ouvrir un Bescherelle et de contribuer à son enrichissement intellectuel personnel. Donc je te prierAI de supprimer ton commentaire soit de passer pour un paysan mal dégrossi.
      Cordialement (j’aime pas les smileys).

156

walter sobchak 22/08/2013

En tant qu’ancien collaborateur des frères Cohen, je ne puis que me gargariser devant la traduction de « No country for old man » en « Nan, vieil homme, ce pays n’est patatoi ».
(Spécial dédicace à tous les Chibani…)

NDR: J’rontre du bled,chuis obligé………….

    142

    Calcifer 22/08/2013

    Accessoirement le sous-titre était « Non, ce pays n’est pas pour le vieil homme » (authentique, je n’invente rien)

150

Toto 22/08/2013

Son chef-d’œuvre reste la bilogie des deux magistrales traductions successives de « Cruel intentions » en « Sex intentions » et de « Wild Things » en « Sexcrimes ».

    157

    Sexy Boy 22/08/2013

    Oui, et sa traduction de Step Up en Sexy Dance..

    177

    Limeila 18/08/2015

    J’ai récemment regardé Eurotrip, avec sa traduction très appropriée « Sex trip »…

174

Jacques Toubon 21/08/2013

Haha bien fait

Signé:

M. AllGood

175

zapiro 21/08/2013

C’est lui qui a renommé  » Le ramoneur et la mère Michel » en  » La chatte sur un toit brûlant ». On aurait pu se douter à cette époque qu’il allait mal.

158

QuentinHB 21/08/2013

Et que dire que « Day and Knight » (EN) traduit par « Day and Night » (FR)………

185

Monsieur Prudhomme 21/08/2013

Et celui qui a traduit « I Confess » par « La Loi du silence », il court toujours ?

    158

    sky 22/08/2013

    Merci!
    Je ne retrouvais plus le titre de ce chef d’oeuvre

180

Bon débarras 21/08/2013

C’est comme le premier Harry Potter, comment est-on passé de Harry Potter and the philosopher stone à Harry potter à l’école des sorciers? Pourquoi??

    152

    zapiro 22/08/2013

    Alors que le titre original était en français: Henry le potier à la colle avec les sourciers.

    169

    Artigros 06/10/2013

    ça aurait pu être pire et finir en « Harry Potter et le philosophe défoncé »

      144

      HerodPuguzus 20/12/2013

      Haha joli, Artigros! Remarque, ce titre aurait bien défini la relation qu’il entretient avec Dumbledore!

      156

      Argo Winch 01/03/2014

      Très bon Artigros, très bon 🙂

    172

    Dwigt 06/02/2014

    Ils ont repris le titre français du livre.
    Il y a en fait trois titres pour les livres, qui ont été repris pour les films :
    – l’original anglais (« and the Philosopher’s Stone », la pierre philosophale)
    – la révision américaine (« and the Sorcerer’s Stone », vu que le public américain ne savait pas forcément ce qu’était une pierre philosophale)
    – la traduction française chez Gallimard (« à l’école des sorciers »)

168

Georges Lucarne 21/08/2013

Et pas que des titres de film… C’est quand même le très très gros enculé de la race de sa mère (la pute, ne lésinons pas) qui a osé traduire Darth Vader par Dark Vador. C’est dire si le fâcheux sévit depuis un certain temps. Qu’il crève dans les tourments les plus vils.

    158

    Jeanba 26/09/2013

    Il n’est pas le seul à avoir morflé, il y avait aussi dans le tas Yann Solo, Chic-Tabac, Z6PO…

164

OliDup 21/08/2013

En même temps, si c’est pour laisser en liberté le mec qui a traduit « Paradise Alley » par « La Taverne de l’enfer », hein…

172

tatayoyo 21/08/2013

Cet homme à également traduit des titres français en titre français…
Pour exemple le fameux « quand tu sera débloqué, fais moi signe » devenu « les baba coulent »
Navrant…..

169

Bitocu 21/08/2013

Michel… je me souviens de cette première polémique a son sujet il y a de cela une dizaine d’années, lorsqu’il traduisait toutes les comédies américaines en « … Academy » (Basket Acacemy, Rock Academy, Sex Academy, American Pie: Sring Academy).
Il avait juré que c’était derrière lui, du passé, qu’on ne l’y reprendrait plus. A croire que c’est comme la clope, on y retombe facilement avec des potes (a en juger par son récent « Monstres Academy »).
Et pour des irrécupérables dans ce genre, que faites vous Mme Tobira?!

166

Pointilleux 21/08/2013

Est-ce ce bon monsieur qui a traduit le titre du film “Pitch Perfect” en “The hit girls” ?

Ou encore la série suédoise “Äkta Människor” en “Real Humans” ?

Monde de merde.

    145

    Mut 28/08/2013

    C’est probablement le même que celui qui a traduit le film allemand « Gegen die Wand » en « Head-On ».

166

Deelight 21/08/2013

Un de ses chefs d’oeuvre :
« The boat that rocked » => « Good morning England »

    170

    Kinopoivre 22/08/2013

    « The boat that rocked », j’en ai parlé sur mon site dès sa sortie. On a depuis changé le titre. Ils en ont fait « Pirate radio » .

176

David B. 21/08/2013

Les américains l’avaient recruté pour le film « Time out », initialement sorti sous le titre « In time » (2011).

Son apogée.

178

Youpladi - Youplada 21/08/2013

Et que dire de « Wild Things » qui a été honteusement traduit en « Sexcrimes »…

J’ai mis longtemps à voir ce ce thriller bien ficelé, juste parce que son titre « français » me donnait l’impression d’avoir à faire à un film d’université tout pourri du style American Pie…

    178

    Epakrette 21/08/2013

    Mais tu sais que moi aussi en plus!! Sans deconner!!

      158

      Youpladi - Youplada 22/08/2013

      Dingue !! Nous voilà copains de préjugés !

178

XofMdS 21/08/2013

« Phone Booth » > « Phone Game »???
Merci Michel.

176

OliDup 21/08/2013

En même temps, si c’est pour laisser en liberté le mec qui a traduit « Paradise Alley » par « La taverne de l’enfer » et « The freshman » par « Premiers pas dans la mafia »…

168

GF 21/08/2013

Il aurait aussi fallu mentionner « The hangover » => « Very bad trip » ! Qui est une abomination, il faut le reconnaître…

    164

    rapha 21/08/2013

    sauf que faire un « bad trip » se dit en français, alors que « hangover » non. au final ça veux dire la même chose, sauf que l’un et compréhensible par tous les français, l’autre pas.

    142

    capitain obvius 21/08/2013

    en même temps c’est juste la dernière ligne de l’article

    160

    capitain obvius 21/08/2013

    en même temps c’est la dernière ligne de l’article

143

Joce 21/08/2013

C’est scandaleux, la place de ce monsieur est en prison. Pourquoi pas doubler les films pendant qu’il y est?!

157

Mrmindwaves 21/08/2013

On peut dire qu’il a fait un very bad trip du coup.

173

JoffreyD 21/08/2013

Comme quoi, il existe une justice. Une bonne nouvelle pour l’univers du cinema.

J’avais rencontré cette personne lors de l’avant première de Just Married et il m’avais confié avoir beaucoup d’autres idées pour l’avenir.

Avec le temps, j’aurais du le dénoncer à la police à cette époque, je m’en veux toujours.

150

CinéPhil 21/08/2013

Je me suis toujours demandé qui avait eu l’idée saugrenue d’appeler « Rusty James » le films originellement appelé « Rumble fish » !
Merci, cher Gorafi, de me donne rla réponse. Je dormirai mieux la nuit prochaine ! 🙂

155

Alex Térieur 21/08/2013

c’est lui aussi qui a traduit « the boat that rocked » par « good morning england », ou encore « up in the air » par « in the air »… le premier mot qui vient à la bouche c’est : POURQUOI ???

169

Luc B. 21/08/2013

Bad trip, Michel. J’espère que tu sortiras vite, fast and furious !

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *