Il regarde le désert et songe à cette image qui lui rappelle sa vie sexuelle

59 Publié le 22/08/2013 par La Rédaction

C’est une belle métaphore de la vie. En tout cas de celle de Christophe Coser, 38 ans. Ce commercial toulousain a décidé de partir faire un trek dans le fameux désert de Gobi en Chine. Une envie de grands espaces et de s’éloigner de l’agitation urbaine quotidienne. Après deux jours de marche intensive dans des contrées désertiques, l’homme se pose et regarde les étendues vides de toute vie qui se dressent devant lui. Une vision qui lui en rappelle une autre. Celle de sa vie sexuelle où l’intensité et l’excitation ont depuis bien longtemps laissé place au néant absolu. Témoignage.

C’est une belle métaphore de la vie. En tout cas de celle de Christophe Coser, 38 ans. Ce commercial toulousain a décidé de partir faire un trek dans le fameux désert de Gobi en Chine. Une envie de grands espaces et de s’éloigner de l’agitation urbaine quotidienne. Après deux jours de marche intensive dans des contrées désertiques, l’homme se pose et regarde les étendues vides de toute vie qui se dressent devant lui. Une vision qui lui en rappelle une autre. Celle de sa vie sexuelle où l’intensité et l’excitation ont depuis bien longtemps laissé place au néant absolu. Témoignage.

La symbiose entre l’intérieur et extérieur

C’est donc dans cette région à cheval entre le nord de la Chine et le sud de la Mongolie que Christophe a vécu cette expérience unique. Joint par téléphone satellitaire il nous décrit son ressenti : « Ce que je vois à l’extérieur reflète parfaitement ce qui se passe à l’intérieur. C’est-à-dire rien…Cette osmose parfaite entre ce désert terrestre et mon propre désert sexuel me fait me sentir bien, comme en harmonie avec la nature. »

Pour ce commercial, c’est un moment de paix intérieure que la vie lui propose au cœur du désert de Gobi : « Quand je suis en France, à Toulouse, l’effusion générale et l’agitation contrastent énormément avec mon absence totale de vie sexuelle et sentimentale. Ça me rappelle que je suis seul et c’est parfois dur à vivre. Mais là c’est différent. Étonnamment, je me sens moins seul dans ce désert qu’à Toulouse alors que je le suis bien davantage concrètement. »

Mais cet apaisement existentiel n’était pas gagné dès le départ comme le souligne Christophe : « Le désert sexuel que je vis depuis bientôt sept ans est bien plus vaste que celui dans lequel je me trouve géographiquement aujourd’hui. Dans le désert de Gobi il y a au moins des renards ou des oiseaux migrateurs qui passent furtivement de temps en temps. Alors que dans ma vie sexuelle, rien. Pas un renard, pas un oiseau. Mais une fois ce décalage mineur dépassé, la véritable paix peut advenir et alors je me sens bien. »

Apprivoiser le retour à la civilisation

Christophe Coser a prévu de retourner en France d’ici 3-4 jours. Un retour qui l’angoisse et auquel il tente de se préparer psychologiquement : « Ça va être dur de revenir à une vie sexuelle dénuée de toute activité sans avoir le cadre extérieur qui va avec. Alors je me dis que je vais faire tout mon possible pour conserver en moi cette vision du désert de Gobi que j’ai encore sous les yeux. Et après mon retour en France, quand je me sentirai mal et trop seul, alors j’essaierai de fermer les yeux et de m’imaginer dans cet espace parfaitement désertique. »

La Rédaction

Illustration: Istock / shakzu
Publicité
Publicité

59 avis éclairés

165

djakk 06/09/2013

« Dans le désert de Gobi il y a au moins des renards ou des oiseaux migrateurs qui passent furtivement de temps en temps. Alors que dans ma vie sexuelle, rien. Pas un renard, pas un oiseau.  »
Même pas un mouton ?

124

Mr Pipeau 01/09/2013

Par contre quand il regarde sa femme, ça ne lui évoque aucune image qui lui rappellerait sa vie sexuelle : c’est le désert.

143

john nada 26/08/2013

GROUMPF nork et Cie Je constate avec soulagement que
vous avez plus d’un mot de vocabulaire

nohn jada je suis pas vexe

C’est effarant de remarquer que si on titille un peu,
on peut debusquer des types prets a s’embrouiller
par commentaires interposes
On se serai cru sur youtube

Cepandant les commentaires en pseudos
C’est CHIANT !! STOP!!

153

john nada 25/08/2013

GROUMPF,nork et Cie
JE VOUS EMMERDE !!!!!

Alexandre-Benoit Berurier MERCI, fayot !

    148

    groupmf, nork et cie 25/08/2013

    Tu ne nous fais pas peur ! Vas te faire faire x?*+-£$er chez les poldo-moldaves de yakoutie extérieure, et bon vent !

    159

    nohn jada 25/08/2013

    Mon dieu qu’il est grossier ! Serait-il vexé ?

137

J'aime le paté 25/08/2013

Magnifique article,votre talent est indéniable.
Vous maitrisez les figures de style a merveille.

140

steve 23/08/2013

Bravo, ça c’est du grand Gorafi ! C’est comme ça qu’on vous aime ! Continuez les gars et ne vous laissez pas impressionner par tous ces commentaires de grincheux jaloux (une minorité heureusement)

128

Vilain Palmipède 23/08/2013

Le nombre de mongolos qui prennent les articles de ce site au premier degré m’étonnera toujours 🙂

115

zapiro 23/08/2013

La vérité est la suivante: le gus il pense être originale, va vouloir écrire un bouquin parce qu’il n’a plus une dune. Fauché le lascar.

132

Aron M. LUGBY 23/08/2013

Ivre, il trouve les avis éclairés plus intéressants que l’article au-dessus.

124

Alexandre-Benoît Bérurier 23/08/2013

Il est pas manchot, ce con ! Alors de quoi y s’plaint ? Pis, si y veut baiser, y l’a qu’à partir ailleurs que dans l’désert !!!

129

Playboy31 23/08/2013

Qu’il fasse comme moi ! Qu’il envoie Q au 85700, pour découvrir les filles les plus chaudes de la région.
Cela dit je devrais faire un comparatif de coût avec la Thaïlande…

144

Bonard 23/08/2013

C’est une photo de Toulouse plage les gars, ce mec vous a bien eu ! Normal, il est commercial après tout 😉

125

john nada 23/08/2013

Je commence a en avoir ras l’cul de ces cons
qui postes leur pseudos en guise de commentaire !

onkr et korn se reconnaitront !!

144

john nada 23/08/2013

qu’est ce qu’on en a à foutre de sa vie de merde
à celui la !!!!!
la caricature personnifiee du trentenaire qui a le mal de vivre.

on dirait un scenario de ce genre
de film mievre que toutes les critiques encensent,qui
sont selectionnés a Cannes, rafle 1 ou 2 cesars techniques
et qui n’ont que 27 entrees au compteur.

Pour en revenir a cette guimauve plaintive a la con,
QU’IL FOUTE SA BITE DANS LE SABLE OU SE RENTRE
UN SCORPION DANS LE CUL, et ne nous fasse plus chier!!!

    138

    psy 23/08/2013

    Quelle agressivité ! Une crise de foie mon minet ? Prends un cachou ça ira mieux !

    132

    Alexandre-Benoît Bérurier 23/08/2013

    john nada, président !

    130

    zapiro 23/08/2013

    Regardez votre horoscope sur le Gorafi, ça devrait vous aider à vous sentir mieux.

143

zepata 22/08/2013

Tant qu’il y aura des oasis…et des dromadaires!

159

Malko Linge 22/08/2013

La prochaine fois, qu il me demande les coordonées du bordel le plus proche, je les ai tous fait depuis 50 ans, et j ai jamais eu la chaude pisse.

149

etienne 22/08/2013

Désert, désert, c’est vite dit, c’est jamais complétement vide un désert, il y a souvent diverses bêtes qui passent. Il suffit d’attendre un peu et il y a toujours moyen de se taper une chèvre ou un chameau, ou un yak ! … ah non, c’est vrai, les yaks c’est au Tibet … disons un yak du Gobi ou équivalent, ça doit bien exister

    151

    Tehla 22/08/2013

    Oui bon… ben disons que la métaphore du désert n’interdit pas d’héberger quelques morpions alors…

130

zapiro 22/08/2013

Et bien j’affirme que se taper un renard c’est chose courante et que c’est bon et que le renard il aime ça. Alors qu’il arrête le philosophe des dunes de sable. Et puis pourquoi le désert de Gobi alors qu’il habite à 1heure de la dune du Pila. Quel con ce toulousain.

137

Satan 22/08/2013

Cet article est FAUX! En effet, un commercial qui ne baise pas, ça n’existe pas.

153

Pierre 22/08/2013

Excellent ! Vous m’avez tue sur ce coup la !

144

Tripotatouva 22/08/2013

Je vois pas tellement en quoi c’est différent de se pignoler derrière une dune que dans la salle de bain dans son appartement toulousain, ce Christophe Coser ferait mieux de partir en Thailande la prochaine fois.

153

mexp 22/08/2013

Le désert de Gobi, un désert de sable ?

171

Jean-Fabien 22/08/2013

Avec un article sur le Gorafi, à mon avis, il va baiser à l’oeil en rentrant…

    149

    Laurent Barre 22/08/2013

    Moins, maintenant. Mais c’est la nuit.

148

source sure 22/08/2013

courage cristofer il m ai arriver exactement la meme chose que toi , ensuite j ai gagner au loto et depuis j ai une vie excentiellement porter sur la debauche et d autre chose aussi sordide que occulte , comme quoi quand on veut on peut et si c pas possible compte sur ta chance quand meme tout n ai pas perdu

160

Vitefait 22/08/2013

Ça m’a foutu le spleen!

155

zyclop 22/08/2013

Toulouse, c’est la loose…

    129

    sarahK21 23/08/2013

    et puis a toulouse on risque quand même la mort quand on demande un pain au chocolat au boulanger…

148

Orior 22/08/2013

Enfin, il y a une bonne nouvelle pour lui : depuis le mariage pour tous, il a doublé le nombre de partenaires potentiels avec qui il peut conclure !

    128

    frzljjmlfjjlkljm (monsieur) 22/08/2013

    Vous avez besoin d’être marié pour… enfin… oui ?

147

JohnReBoot 22/08/2013

Pff, n’imp, je suis sûr qu’il se tape des dunes ! On l’a tous fait !

Quoi on l’a tous fait non ?

Non je déconnais c’est nul de se taper une dune.

    155

    Jean Tultasseur 23/08/2013

    Deux dunes c’est mieux, tout de même.

171

Rinagard 22/08/2013

Merci La Rédaction !!!
Vos articles me font toujours autant rire … Humour Décalé garanti !

148

Vienois Ris 22/08/2013

la dernière fois que’il a eu une relation, il lui a proposé un pain au chocolat au petit déjeuner, depuis il est blacklisté de toutes les toulousaines. à t’il pensé à émigrer vers le nord de la France?

139

ukh 22/08/2013

S’il se sent ainsi dans une ville, c’est à cause de ce que le philosophe Alain Souchon nommait « l’ultra-moderne solitude ».

142

Dean Corso 22/08/2013

C’est ça qu’on appelle « arriver à pied par la Chine »?

157

Lemexis 22/08/2013

Je me retrouve beaucoup plus dans cet article que je ne voudrais bien l’admettre…

149

Polaroide 22/08/2013

Ou comment le gorafi va perdre son lectorat avec cette cuvée d’articles tous aussi premier degré les uns que les autres…

    155

    aldebert 22/08/2013

    Ce que vous écrivez là est un cliché, Polaroide

150

Jean Tultasseur 22/08/2013

Bizarre, il a l’air bien monté pourtant le gaillard. À moi qu’il ait les pieds au niveau des genoux, ce qui pose sûrement problème pour choper.
Après l’article ne dit pas si son abstinence est un choix.

    132

    Boner 22/08/2013

    C’est surtout l’épaisseur de son avant-bras qui me laisse dubitatif. A n’en pas douter, sa vie sexuelle n’est pas aussi désertique qu’il le prétend, et il doit en voir des renards et des oiseaux migrateurs de temps en temps. D’ailleurs, si le Gorafi était un journal sérieux, ses reporters auraient du pousser l’investigation plus loin (historique du navigateur, Kleenex dans la corbeille, etc) au lieu de se contenter de rapporter les dires de M. Coser.

      159

      Ex clean 23/08/2013

      Seul, en plein désert, un paquet de kleenex semble plus utile à lutter contre les irritations de la raie qu’à protéger son environnement des projections de foutre. M’imaginer cette scène m’a fait sourire.

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *