Musique : 10 astuces pour survivre en festival

37 Publié le 23/08/2013 par La Rédaction

Avec le Gorafi, découvrez les précieux conseils pour réussir vos festivals de musique.

1.   Former une équipe de choc

Partir en festival est une expérience qui vous poussera au delà de vos limites. Veillez à arriver en bonne forme physique. Pour cela n’hésitez pas à reprendre un entraînement sportif en amont et à multiplier les apéros de préparation.

Privilégiez des personnes en bonne santé en qui vous avez une entière confiance et si possible ayant les mêmes goûts musicaux que vous. Ainsi, votre grand-mère pourrait avoir du mal à affronter les pogos de System of a Down,

 2.  Gérer votre communication 2.0

Au cas où vous vous perdiez lors d’un concert, fixez avec vos proches des rendez-vous précis près de l’incontournable drapeau breton déployé dans chaque festival.

N’oubliez pas de vous munir d’un smartphone pour vous géolocaliser au milieu de la foule et abreuver votre compte Facebook et Instagram de photos de groupes de musique  floues et mal cadrées. Photographiez en priorité  vos verres de bières et vos bracelets d’accréditations pour prouver à vos amis restés chez eux que vous ne mentez pas.

3.  Mettre au point une stratégie digestive bien à l’avance

L’absorption massive de bière et de sandwichs gras peut avoir de sérieuses conséquences pour la flore intestinale. Il convient à chacun de bien connaître son corps pour mettre en place un programme précis qui permettra d’aller aux toilettes au moment opportun. Pour ceux qui connaissent une forte intolérance aux toilettes sèches, prévoir plusieurs tubes d’ultra levure.

4   Souriez, vous êtes bourrés

Il faudra toujours garder en tête que la majorité de vos interlocuteurs seront ivres morts pendant tout le festival (organisation incluse). Il ne servira à rien d’insulter celui qui est en train d’uriner sur votre tente. Un simple conseil pour lui indiquer les toilettes suffira. Idem avec l’inconnu(e) qui vous découvrirez endormi(e) dans votre tente par erreur ou les personnes qui travaillent au bar après 18h00.

Si vous ne buvez pas, évitez de vous faire remarquer.

5.   Échapper aux joueurs de djembé à 4h du mat

La recette ne date pas d’hier mais fonctionne encore. Il suffit d’arborer ostensiblement un paquet de tabac à rouler devant leurs yeux  et de le jeter le plus loin possible. L’effet est radical, les petits vauriens se jetteront dessus et oublieront leurs instruments le temps de la lutte. Profitez-en pour subtiliser discrètement leurs instruments et les enterrer dans un trou que vous aurez préalablement creusé. S’il revient à la charge, menacez le d’un kazoo..

6.   Apprendre à dompter le fan de métal

S’il peut paraître impressionnant, voire repoussant au premier abord, le fan de métal peut se révéler très affectueux une fois le premier contact créé. Appâtez-le avec juste une canette de bière bon marché pour gagner sa confiance, évitez de trop renouveler l’opération, ces gentilles créatures sont très distraites et peuvent perdre facilement leurs congénères.

7.  Simuler un malaise ne vous enverra jamais en backstage

Les experts sont formels, simuler un malaise au premier rang ne fera que vous envoyer au poste de secours le plus proche. Malgré cela, on constate toujours plus de personnes s’écroulant contre les barrières dans l’espoir de se rapprocher de leurs idoles.

8.  Chanter oui, mais avec parcimonie.

Il est des artistes qui aiment faire participer leur public, pour le meilleur et pour le pire… N’oubliez jamais que le vrai artiste est sur la scène et que vos voisins n’ont pas payé pour vous entendre faire du yaourt. Idem si vous n’arrivez pas à taper des mains en rythme correctement, essayez le air-clapping (simuler le geste) ou bien prenez quelques cours de musique avant de vous lancer.

9 L’art du Slam-Bashing

Importée des États-Unis, cette technique vous permet de calmer les personnes qui souhaitent se jeter dans la foule pour faire un slam. Approchez-vous des barrières en fixant la personne prête à se jeter sur vous et levez les mains pour lui annoncer que vous êtes prêt à la recevoir. Un pas sur le côté au moment du décollage suffit pour esquiver le slammer qui s’écrasera sur le sol la tête la première. Attention, cette technique ne doit pas être utilisée avec les musiciens sur scène.

10. Ne fixez pas l’écran géant

L’écran géant situé sur le côté de la scène est prévu pour les stupides spectateurs du fond qui ont payé le même prix que vous. Profitez du concert au lieu de vous chercher bêtement au milieu de la foule. Si vous faites partie des spectateurs du fond, oubliez ce conseil et regardez l’écran géant au lieu de fixer ce point minuscule et de vous abîmer les yeux.

La Rédaction

Photo: iStock/ Nikada 

Publicité
Publicité