La découverte du DVD de Blueberry à l’origine du divorce de Vincent Cassel et Monica Bellucci

39 Publié le 27/08/2013 par La Rédaction

Le couple d’acteurs indiquait hier qu’ils se séparaient après quatorze années de mariage mettant ainsi fin à l’une des plus belles romances dans le milieu du 7e art. Mais ce matin, depuis Rome, le service de presse de l’actrice a diffusé à l’agence de presse italienne Ansa des informations plus précises sur les raisons de cette rupture.

Le couple d’acteurs indiquait hier qu’ils se séparaient après quatorze années de mariage mettant ainsi fin à l’une des plus belles romances dans le milieu du 7e art. Mais ce matin, depuis Rome, le service de presse de l’actrice a diffusé à l’agence de presse italienne Ansa des informations plus précises sur les raisons de cette rupture. On apprend donc que c’est Monica Bellucci qui a décidé de mettre fin à cette relation conjugale qui semblait pourtant si solide. Et il semble bien que ce soit pour des raisons artistiques et non conjugales que cette dernière a décidé de se séparer de son compagnon. Dans un communiqué, la comédienne raconte : « Il y a quelques semaines de ça, je suis rentrée à la maison et en faisant le ménage sous notre lit, je suis tombée sur un tas de DVDs des films de Vincent. Sous Dobermann et La Haine je vois une pochette jaune, je sors le DVD et je lis « Blueberry ». Je ne l’avais jamais vu jusque-là et le nom de Vincent était inscrit dessus. Vincent ne m’avait jamais parlé de ce film. Au début j’ai cru à un film porno. Ça arrive dans un couple ce genre de choses. Mais en fait, c’était bien pire… » La belle explique avoir ensuite visionné le film de Jan Kounen et les ravages que cela a provoqué sur son mariage : « Plus rien n’a été pareil après ça. On a essayé d’en parler, de surmonter ça et de rester soudé dans l’épreuve. Mais quelque chose d’irréparable avait été cassé », avant de conclure avec sagesse : « C’est la vie. La déception fait partie de la vie de couple je crois. Maintenant il me semble qu’il faut juste que je me laisse le temps de guérir cette blessure et de passer à autre chose. »

La Rédaction
Illustration: Istock / EdStock
Publicité
Publicité