Bercy envisage une taxe sur l’argent de poche

138 Publié le 09/09/2013 par La Rédaction

Le Ministère de l’Économie et des Finances étudie la possibilité d’une taxe sur l’argent de poche distribué aux adolescents français. L’opération fortement inspirée de la taxe Tobin pourrait rapporter environ 35 milliards d’euros à l’État.

« En temps de crise, nous souhaitons mobiliser jusqu’en dehors du monde du travail. Cette réforme de l’argent de poche sera menée en parallèle à la réforme des retraites », a déclaré Benoît Hamon lors d’un point presse vendredi depuis Bercy. Fortement inspirée de la taxe Tobin qui prévoit une taxation des transactions économiques mondiales, la mesure permettrait aux socialistes d’assouplir une réforme des retraites déjà très impopulaire. L’état compte ainsi mettre la main sur une partie des 850 milliards échangés annuellement sous son nez.

L’idée n’est pas nouvelle, elle a été soufflée il y a plus de quarante ans par le seul prix Nobel français d’économie Maurice Allais. Concrètement, les familles ayant un enfant de 7 à 15 ans devront tenir une comptabilité stricte justifiant quotidiennement de l’argent mis à disposition de leurs enfants. Le ministre délégué qui « souhaite ainsi responsabiliser les Français dès le plus jeune âge », ajoute également que les adolescents eux-mêmes seront mis à contribution.

Les formulaires sur lesquels les parents devront indiquer les montants de l’argent de poche seront téléchargeables sur le site internet du Ministère des finances. De son côté, Bercy serait déjà en train de former ses contrôleurs fiscaux à de nouveaux types d’interventions qui pourront s’effectuer de manière inopinée au domicile des parents, directement sur les lieux d’étude des adolescents.

Photo: Hirlimann Charles /wikicommons

Publicité
Publicité