L’homme revenu de Corée du Nord ne serait pas le vrai Dennis Rodman

25 Publié le 16/09/2013 par La Rédaction

Les autorités américaines admettent avoir des doutes quant à l’identité d’une personne revenue de Corée du Nord qui se ferait passer pour Dennis Rodman. L’ancien basketteur professionnel et nouveau meilleur ami de Kim Jong-un serait en fait toujours en Corée du Nord à ce jour.

Contacté par notre rédaction, un proche de l’ex-vedette des Chicago Bulls nous a confié ne pas reconnaître son ami depuis son retour de Corée du Nord : « Nous avons été très surpris de voir Dennis revenir de son voyage avec un fort accent asiatique, et ne pas réussir à s’orienter dans la ville qu’il connaît depuis toujours » déclare un de ses anciens coéquipiers. « Mes doutes se sont confirmés quant j’ai vu qu’il avait perdu tout son talent au basket-ball lors de notre traditionnelle partie du dimanche après-midi ».

Plusieurs proches racontent également avoir alerté les autorités américaines qui se sont exprimées par l’intermédiaire de Janet Napolitano, chef de la sécurité intérieure américaine lors d’une conférence de presse : « Le faux Dennis Rodman subit en ce moment même une série de tests pour vérifier son identité. Les premiers signes prouvent bien que cet individu semble être un imposteur envoyé par Kim Jong-un pour tromper les Américains ». Les autorités américaines déclarent ne pas avoir d’idée précise sur le sort du vrai Dennis Rodman, mais les services secrets auraient eu vent d’un coup de colère de Kim Jong-un, vexé d’apprendre que le basketteur prévoyait de retourner dans son pays.

L’ancienne vedette de la NBA qui avait déclaré être le « nouveau meilleur ami de Kim Jong-un » paye donc au prix fort sa nouvelle amitié avec le dictateur qui reste incorrigible, puisqu’il avait déjà refusé de laisser partir toute l’équipe des Harlem Globetrotters après un match d’exhibition à Pyongyang en février dernier.

Photo: EdStock/creisinger/iStock

Publicité
Publicité