Les fourmis rousses annoncent la création de nouvelles colonies

73 Publié le 19/09/2013 par La Rédaction

Un nouveau coup de fouet vient d’être donné à la colonisation des fourmis rousses avec l’annonce de la création de quelques 6 000 nouvelles colonies dans les jours à venir. Avec cette déclaration, les fourmis rousses mettent un terme aux derniers espoirs de négociation.

Un nouveau coup de fouet vient d’être donné à la colonisation des fourmis rousses avec l’annonce de la création de quelques 6 000 nouvelles colonies dans les jours à venir. Avec cette déclaration, les fourmis rousses mettent un terme aux derniers espoirs de négociation.

Les fourmis rousses ont autorisé ce mardi la construction de nouvelles colonies sur les territoires de l’hémisphère nord-annexé du jardin. Selon leur porte parole, cette nouvelle vague de construction est lancée en représailles aux nombreuses attaques qui ont visé des fourmilières ces dernières semaines. « Nous sommes heureuses de pouvoir annoncer que notre reine a décidé d’organiser le départ de plus de 6 000 futures reines en direction du nord. Ces nouvelles colonies offriront des conditions de vie meilleures aux populations futures et nous permettront de récupérer les territoires que nous revendiquons. ». Parmi les nouvelles colonies figurent des implantations en dehors des grands blocs de colonies forestières dont les fourmis rousses exigent de garder le contrôle.

Ces implantations qui font débat dans les rangs même des fourmis rousses mettent fin aux derniers espoirs de négociations. « C’est une décision terrible qui relève de la provocation envers le monde entier et ceux qui s’opposent à toute poursuite de la colonisation », a déclaré la souveraine d’une colonie de fourmis noires dissidentes. La reine rousse se défend dans un communiqué « Nous déplorons que nos demandes de négociation soient toujours restées sans réponse. Cette mesure n’est que la première d’une longue série visant à nous protéger des menaces qui pèsent sur notre espèce. »

Déjà décimées par plusieurs vagues d’incendies, les fourmis rousses déplorent un acharnement envers leur espèce et en appellent à la communauté internationale pour dénoncer l’utilisation répétée d’armes chimiques envers leurs populations civiles. Plusieurs reines abeilles auraient déjà apporté leur soutien à une résolution pour une intervention contre l’espèce humaine. Les représentants canins et porcins auraient annoncé leur l’intention d’user de leur droit de veto et se déclarent hostiles à toute intervention.

La Rédaction

Photo: iStock/Cabezonication 

Publicité
Publicité