Fukushima: Le gouvernement japonais s’excuse de ne pas s’être excusé plus tôt

37 Publié le 24/09/2013 par La Rédaction

Tokyo – Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a présenté ce matin des excuses publiques à la nation pour ne pas s’être excusé plus tôt dans le cadre de la catastrophe de la fameuse centrale nucléaire, ses premières excuses depuis ses dernières excuses.

Tokyo – Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a présenté ce matin des excuses publiques à la nation pour ne pas s’être excusé plus tôt dans le cadre de la catastrophe de la fameuse centrale nucléaire, ses premières excuses depuis ses dernières excuses.

Lors d’une conférence de presse retransmise en direct à la télévision, M. Abe a lu un communiqué dans lequel il s’est « excusé profondément auprès des Japonais de ne pas avoir présenté ses excuses au moment où son peuple attendait qu’il s’excuse », en l’occurrence plus tôt. « Je regrette de n’avoir pu répondre plus tôt aux attentes de la population concernant mes excuses », s’est-il excusé sur un ton solennel.

Au Japon, la tradition veut que toute personnalité politique ayant commis une erreur s’excuse publiquement. Ne s’étant pas excusé plus tôt, Shinzo Abe s’était attiré les foudres des membres de son propre parti. Suite à la conférence, ceux-ci lui ont immédiatement présenté leurs excuses.

Si les excuses du Premier ministre ont convaincu une large partie de la classe politique, le Parti démocrate du Japon a néanmoins fait savoir son mécontentement, voyant dans ces excuses un signe de faiblesse du pouvoir. Dans un communiqué, la formation d’opposition dit attendre des excuses de la part de Shinzo Abe pour ces excuses jugées excessives.

La Rédaction

Photo: Wikicommons

Publicité
Publicité