L’homme condamné dans l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris devient le politique préféré des Français

54 Publié le 01/10/2013 par La Rédaction

Selon le dernier baromètre BVA pour France Inter, la nouvelle personnalité politique préférée des Français* est l’homme condamné dans l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris. En effet, 52% des personnes interrogées souhaitent que l’homme reconnu coupable d’abus de confiance, de recel d’abus de biens sociaux et de prise illégale d’intérêt ait davantage d’influence dans la vie politique française (+5 points).

Selon le dernier baromètre BVA pour France Inter, la nouvelle personnalité politique préférée des Français* est l’homme condamné dans l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris. En effet, 52% des personnes interrogées souhaitent que l’homme reconnu coupable d’abus de confiance, de recel d’abus de biens sociaux et de prise illégale d’intérêt ait davantage d’influence dans la vie politique française (+5 points).

Chez les sympathisants de droite, celui qui avait été condamné à 18 mois de prison avec sursis et 10 ans d’inéligibilité avant de faire appel  devance même l’homme soupçonné d’avoir financé sa première campagne présidentielle avec l’argent d’un dictateur libyen (70%, +2 points).

L’homme qui paralysa la France en 1995 en étant à l’origine du plus important mouvement de grèves depuis mai 1968 détrône ainsi celui qui calque son omniprésence médiatique sur l’homme qui voulait passer la banlieue au Kärcher (49%, -3 points). Loin derrière, la candidate à la mairie de Paris qui affirmait qu’un ticket de métro coûtait 4 euros reste la première femme de ce classement (34%, -4 points).

* Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 1 064 Français.

La Rédaction

Photo: Petrovich9 / iStock

Publicité
Publicité