Fan de courses hippiques, il nomme ses jumeaux Ready Cash et Roxana de Barbray

45 Publié le 11/10/2013 par La Rédaction

La passion peut parfois frôler le ridicule. C’est du moins le sentiment qu’ont eu bon nombre d’internautes en lisant un article publié sur le site d’information Slate.fr.

Une histoire insolite qui relate le choix plus que discutable d’un père de famille irlandais suite à la naissance de ses deux premiers enfants, des jumeaux. L’information, plutôt cocasse, suscite depuis un raz-de-marée de commentaires plus ou moins moqueurs sur les réseaux sociaux. Récit.

Eddie Talbot aime les chevaux sportifs et il n’a pas peur de le montrer. Cet habitant de Dublin de 43 ans vient d’être l’heureux papa de deux jumeaux fille et garçon. Un cas rare qu’il a décidé de célébrer en les baptisant de noms qui lui tiennent à cœur : « Je voulais leur donner des prénoms forts, quelque chose qui frappe et en même temps qui ait une véritable valeur pour moi. L’idée était aussi d’éviter l’écueil du prénom des grands-parents, peu original au final. » explique-t-il au quotidien The Irish Times.

C’est donc vers le monde de la course hippique, sa grande passion depuis toujours, qu’Eddie Talbot s’est tourné pour trouver son inspiration. Bien qu’il eût pu choisir des noms de jockeys célèbres pour ses nouveaux-nés, c’est naturellement vers les canassons et leurs patronymes qu’il s’est dirigé : « Ce qu’on retient dans une course, c’est le nom du cheval, pas celui de l’homme qui est dessus. La star, c’est la bête. »

Une fois les possibilités resserrées, il a donc fallu à ce père encore tout frais la force d’effectuer un choix cornélien et de s’arrêter une bonne fois pour toutes sur un couple de prénoms : « Je crois que ça a été la partie la plus dure. Il y en a tellement qui sont juste magiques. Il y a Yankee Crush, Go Miss Go, Unesco du Bosc ou encore Kicking Kick. Mais ce dernier me paraissait un chouïa too much. »

Finalement, avec l’aide et la complicité de Mary, sa femme, Eddie Talbot parviendra à trouver les prénoms idéaux pour son garçon et sa fille. Ce seront respectivement Ready Cash et Roxana de Barbray. « Ce sont de bons chevaux, des gagnants. Ils sont réguliers et leurs gains sont plus que respectables. Je trouve que ça correspond parfaitement aux valeurs que je souhaite inculquer à mes enfants. » raconte plein d’enthousiasme cet aficionado de champs de course.

Agrandir la famille

A peine l’accouchement de l’épouse Talbot passé, le couple dit déjà songer à renouveler l’expérience si l’on en croit les propos du père : « Ça nous a ouvert les yeux. Mary et moi souhaitons d’autres enfants, plein. Par contre pour le prochain, comme c’est plutôt moi qui me suis fait plaisir sur ce coup-ci, ce sera ma femme qui choisira le nom. Etant une fan inconditionnelle des chiens, elle aimerait bien avoir un nouveau petit garçon et je crois qu’elle songe déjà à l’appeler Cujo. »

Illustration: iStock / MichaelBlackburn

Publicité
Publicité