76 % des conseillers d’orientation affirment avoir été eux-mêmes mal orientés

62 Publié le 14/10/2013 par La Rédaction

Cela sonne comme une malédiction sans fin. Une étude quantitative menée sur le territoire français entre 2010 et 2013 vient confirmer ce que de nombreux Français pensaient secrètement jusque là : les conseillers d’orientation ne savent pas non plus comment ils en sont arrivés là. Les professionnels concernés, eux, parlent déjà d’un sondage ridicule et stigmatisant.

Cela sonne comme une malédiction sans fin. Une étude quantitative menée sur le territoire français entre 2010 et 2013 vient confirmer ce que de nombreux Français pensaient secrètement jusque là. Les professionnels concernés, eux, parlent déjà d’un sondage ridicule et stigmatisant.

Des jeunes perdus, des conseillers malveillants

L’enquête commandée par le ministère de l’Education nationale a été menée par l’institut de sondage Ipsos. Le verdict semble clair. Sur près de 4 400 conseillers d’orientation, presque les trois quarts reconnaissent ne pas avoir su quel métier choisir quand ils étaient jeunes.

Plus grave encore, presque autant disent exercer une fonction qui ne correspond pas à leurs attentes et encore moins à leur compétence. Dominique Lévy-Saragossi est la directrice générale d’Ipsos France : « Nous avons re-vérifié nos informations au moins une fois et nous arrivons au même constat. Une large majorité de ces conseillers ressentent une vive insatisfaction dans leur travail. Une insatisfaction qui n’est pas liée au manque de moyens ou de reconnaissance sociale, mais plutôt à un problème d’absence de vocation pour cette profession. »

Des conseillers d’orientation-psychologues (COP) mal aiguillés dans leur carrière, il y en aurait donc des milliers à en croire les chiffres d’Ipsos. Philippe Boileau travaille au collège-lycée Albert Camus de Bois-Colombes. Il dit faire partie de ces « floués de l’orientation » comme il les appelle :

« Ça fait 16 ans que je fais ce métier du mieux que je peux. Mais quand j’y réfléchis, je n’ai jamais vraiment voulu faire ça à la base. Aucun enfant, ni même aucun adolescent ne rêve de faire conseiller d’orientation. Il faut être honnête envers soi-même et reconnaître que ça reste une voie de garage. » nous confie-t-il sans détour.

Orienter pour se venger

Le conseiller de 46 ans se souvient avec exactitude du moment où les choses ont basculé pour lui. « Je me rappelle. J’avais 15 ans et je ne savais pas trop quoi faire de ma vie à l’époque, un peu comme beaucoup de personnes à cet âge. On m’a envoyé voir un conseiller d’orientation. Il m’a proposé de bosser dans le BTP, la restauration ou l’hôtellerie mais sans grande motivation. »

Mais très vite, le conseiller de Philippe Boileau change son fusil d’épaule : « Après, il s’est mis à vouloir me convaincre de faire le métier qu’il avait choisi. Il insistait et il insistait. Et à force de revenir à la charge, j’ai cédé et commencé à croire que c’était peut-être une solution envisageable. Résultat, j’en suis là aujourd’hui » raconte Philippe avec amertume.

Cette étude Ipsos, si elle semble plutôt catégorique, n’a toutefois pas empêché certains membres de la profession de crier au scandale. C’est notamment le cas du syndicat national des psychologues qui représente ces conseillers : « C’est tout simplement débile et surtout faux. Ce pseudo-sondage n’a pour but que de discréditer, une fois de plus, le travail du personnel scolaire » explique Jacques Borgy, secrétaire général de l’organisation syndicale.

Ce phénomène nouveau mis en lumière par cette étude pourrait bien avoir des conséquences néfastes sur l’avenir de nos jeunes d’aujourd’hui. C’est du moins le pressentiment de Philippe Boileau : « Personnellement je fais tout mon possible pour convaincre les élèves qui entrent dans mon bureau de ne pas faire conseiller d’orientation. Mais j’ai d’autres confrères ou consœurs qui agissent différemment. Eux aussi font le même constat sur la mauvaise orientation dont ils ont été les victimes. Mais ils préfèrent se venger et ils essayent de toutes leurs forces d’amener les jeunes désorientés vers les métiers de l’orientation. Et là ça devient grave car le serpent commence à se mordre la queue. »

La Rédaction
Illustration: iStock / nullplus
Publicité
Publicité

62 avis éclairés

84

Estelle 15/10/2016

De mon côté, le conseiller d’orientation que je suis allée consulter pendant mon année de terminale m’a dit que je n’étais pas faite pour les études supérieures. Il m’a conseillée : Educatrice sportive (j’avais 18 de moyenne en sport) ou reporter photo (aucune expérience, mais j’avais beaucoup voyagé en France en camping avec mes parents !!!) . Le conseiller d’orientation (terriblement contre les carrières artistiques, je lui avais annoncé que je voulais être restauratrice d’oeuvres d’art ou archéologue) était le père de deux amis à moi (du même âge), mais il ne savait pas qui j’étais (disons qu’il n’a jamais retenu qui j’étais). Résultats : à 37 ans , après un brillant cursus en histoire de l’art et archéologie, j’ai choisi de bifurquer vers une carrière de professeur d’italien (mes études m’ont justement conduite à étudier et travailler en Italie). Je suis titulaire d’un CAPES obtenu avec de très bons résultats. Et les enfants, mes amis d’enfance, de ce conseiller d’orientation, sont respectivement prof de violon, et illustratrice de livres pour enfants. Pour un conseiller d’orientation qui n’aimaient pas les carrières artistiques, on peut dire qu’il rejetait ses idées sur les enfants des autres. Et aujourd’hui, là où je travaille, je ne trouve pas non plus de professionnalisme. J’aime mes collègues mais quand on est incompétent…

177

Moi 15/10/2014

C’est quoi un conseiller d’orientation ?

156

jojo l'artichaut 14/10/2014

Article génial qui sent le vécu, j’ai envie de dire moi aussi. A 16 piges je veux faire une école de dessin d’art, le conseiller d’orientation dit à mon père faut les faire bosser ces jeunes. Me retrouve 1 mois plus tard en bleu de travaille dans un BEP lambda d’ouvrier. LOL.

155

dcio87 23/04/2014

directeur de cio retraité de puis quelques années,je découvre jusqu’où peut aller l’ignominie dans de blog,et surtout comment nous traite le ministère de tutelle à coups de sondages ipsos qu’il préfère payer plutôt que de créer des postes sur le terrain!
lamentable!!

164

sophie 04/02/2014

Bon, en tous cas la vie est longue. Que l on ait ete bien ou mal oriente a la periode de l adolescence, est ce important?….C ombien de personnes qui ont fait leur propre choix en ont fait un autre a un moment de leur vie? Et ceux qui ne savaient pas quoi faire durant leurs etudes exercent peut etre aujourd hui le metier qui leur plait……? Chaque personne a le droit d evoluer……….Je pense que l important, c est l ecoute, la comprehension et l art de faire reflechir la personne sur ses propres objectifs. Mais la bien sur, il faut oublier les objectifs et respeter la personne

175

raki 21/10/2013

-Il faut saluer le courage de ses gens qui se disent non satisfait de ce qu’ils offrent comme service .
-le conseiller(e)d’orientation est parmi les métiers complexes à exercer comme enseignant ,parent…

161

Grincheux 16/10/2013

Parce que 76 % de ce panel aurait été orienté à un moment ou un autre de sa vie… Chez les castors juniors alors, avec une boussole.

155

Monsieur le Grand 15/10/2013

Soulignons le joli clin d’oeil de l’Etat aux 4 400, ce fameux peuple qui était lui aussi bien perdu en son temps.

162

Ducky Smokton 15/10/2013

Les conseillers d’orientation sont des gens formidables.
J’ai hésité des semaines avant de me décider à acheter un GPS, et c’est un conseiller d’orientation de chez L…… qui m’a guidé dans mon choix.
Je suis ravi, j’ai suivi ses conseils, je n’ai pas acheté le meilleur, mais celui qu’il m’a vendu est vraiment le plus cher.

178

Orior 15/10/2013

Le plus alarmant est sans aucun doute le nombre de politiques qui ont été victimes d’erreur d’orientation, tant au gouvernement que dans l’opposition. Au lieu d’être orienter vers un métier où ils auraient pu s’épanouir, ils nous offrent tous les jours ce qu’on voit dans l’actualité !

167

misterX_92 15/10/2013

Est ce que je suis le seul ici a trouver ca completement con ? Des conseillers qui sont sense nous orienter qui se sont mal orienter eu meme!!! C’est n’imp ! Ou va le monde????????

    150

    pile bile 16/10/2013

    Modeste, on t’a reconnu !

142

Dr Pill Bill 15/10/2013

Bonjour.
Je ne comprends pas pourquoi on critique les conseillers d’orientation ! Il y en a de très valables. J’ai rencontré l’un d’eux et voyant mes capacités musicales, m’a orienté vers les métiers de bouche et ça m’a permis de passer un CAP de médecin.

145

Almanach Vermouth 15/10/2013

La question du jour :

Un serpent qui se mord la queue est-il nécessairement mâle ?

Hein ?

    166

    zapiro 15/10/2013

    C’est une question qui va te faire prendre une valise.Enfin y’a pas de mal. Allez je me fais la malle!

171

zapiro 15/10/2013

Les profs sont mal orientés parce que globalement il y a beaucoup d’absentéisme parmi eux. Il faudrait peut être mettre des poteaux indicateurs pour qu’ils retrouvent le chemin de l’école.

    154

    Karl Lactaire 15/10/2013

    Des poteaux ? C’est une bonne idée, ça.

    Quoique je leur aurais bien trouvé une autre deestination.

148

Gerard 14/10/2013

Bin c’est ce qui m’arrive, je voulais faire installateur d’éoliennes, mais on m’a orienté vers le métier de conseiller d’orientation, car le résultat est assez proche.

    163

    Almanache Vermouth 15/10/2013

    Tout ça, c’est du vent.

    Bise.

      154

      zapiro 15/10/2013

      Bravo Almanach c’est mistral gagnant pour toi

157

viiiiiiiiiiiii 14/10/2013

« Orienter pour se venger ».

161

jaitoutvu 14/10/2013

moi on m’a orienté conseillé d’orientation, mais je voulais être conseillé a paul emploi.
je trouve que les clients sont plus demandeur de conseil a la con et surtout plus désespéré!
un vocation foutu!

152

Karl Lactaire 14/10/2013

On devrait mettre en place dans les collèges des conseillers d’orientation sexuelle qui aideraient les jeunes ados à choisir sans la pression parentale leurs futures pratiques .

C’est pas une bonne idée, ça ?

    164

    Pedobear 14/10/2013

    Ça c’est une excellente idée! Karl président, Karl président!

    Je vais de suite préparer mes examens pour le concours de conseiller d’orientation!

      138

      Karl Lactaire 15/10/2013

      Vous méritez mieux que ça : un poste de ministre de l’éducation nationale serait parfait pour vous. D’ailleurs, ce poste est d’ores et déjà mis aux enchères.

      Quant à moi, je m’engage à être un président parfaitement anormal.

    146

    Pelle Belle 15/10/2013

    Ah, si ! Çà, c’est une bonne idée.
    Moi-même, j’étais homo, et bien je suis devenu hétéro… Enfin, je crois…
    Finalement à la réflexion…
    Bon, j’y réfléchis et je vous rappelle !

      166

      Karl Lactaire 15/10/2013

      C’est cela, rappelez-moi quand la fumée blanche sera sortie.

        155

        zapiro 15/10/2013

        Pas bon signe quand la fumée blanche est sortie. Ca veut dire que les sous papes sont grillés.

        158

        Piole Biole 16/10/2013

        Ça y est ! La fumée blanche est sortie ! Je ne vous dirai pas par où… À vous d’en « tirer » vos conclusions.

    151

    Max 22/10/2013

    arrêtez un peu de faire croire que ce sont vos idées , c’est le premier poste que DSk a voulu exercer…
    Puis il s’est rendu compte que le secrétaire était moins risquée que la collégienne

164

Jessica Heet-Roquien 14/10/2013

avec ce gouvfernement de BRANGUIGNOLS la france vaDROIT dans lemur EN CLACSONANT!!!!!

tout va DE MAL EMPIRE!!!!!

il faut PRIVATISER l’ éducqtion(?????) nationale(?????????????????????????????????????) avant que les PROFESSEURES CHEVEULUES MARSISTO_LéNINIENS ne facent des francais un PEUPLE DéCULTURISé!!!!! adebtes de l’aASSISTANAT!!!!! et de la FEIGNéANTISME!!!!! et des GREVISTES!!!!!

PS: MR DASSOT, ja’i ENCORE ETAIT CENSURER par le GOrafie!!!!! ETONS ENCORE EN D2MOCRACIE?????????????????

JHR

    141

    Karl Lactaire 14/10/2013

    Ah Jessica, Jessica chérie, vous êtes la meilleure des conseillères d’orientation !

      164

      Pôle Bôle 15/10/2013

      À l’ouest, complet…

        137

        Chépatro 15/10/2013

        rien de nouveau donc …

    156

    Almanach Vermouth 15/10/2013

    Moi, j’utilise des paragraphes de Jessica comme mot de passe pour mon ordi.
    Ah, ah, ah !
    Même le meilleur robot s’y casse les dents.

    158

    piLLLLL Billl??????????????? 17/10/2013

    On s’est encore endormi sur le clavier, hmmm ?

178

Sigmund 14/10/2013

je suis conseiller d’orientation mais ne le dites pas à ma mère, elle croit que je suis psychologue !

    140

    sigmund 14/10/2013

    Non mais dites donc, espèce d’usurpateur, c’est moi Sigmund, zavez du culot !

172

Almanach Vermouth 14/10/2013

D’après cet article 76 %, ça fait « presque les trois quarts ».
Il y a donc au moins un des quatre journaleux du Gorafi qui a été bien ordienté (soit presque un quart).
Pensez, comme il aurait été malheureux comme statisticien ches Ipsos.

    176

    Flamby 14/10/2013

    Bof, tout le monde a perdu le sens des proportions en France.
    Jean-Marc me faisait remarquer que pour 95 % des foyers le tiers provisionnel ne représntait qu’un cinquième de l’impôt à payer.
    Allez comprendre

      149

      Jean-Marc A. 14/10/2013

      Et même la majorité a moins de 30 % de partisans, maintenant.
      C’est un comble.

    159

    Louis 14/10/2013

    Et ce fameux Philippe Boileau qui a 46 ans et qui exerce ce métier depuis 16 ans… 10 ans d’études pour en arriver là ?
    Il est docteur es orientation ?

      163

      Almanach Vermouth 14/10/2013

      Et ce « ph »nomène nouveau » qui existait déjà lorsque Philippe Boileau avait quinze an !

      Le Gorafi a non seulement perdu le sens des proportions mais aussi toute notion du temps.

      127

      Chépatro 15/10/2013

      Je connais très bien Philippe Boileau (Philou). Il a eu son bac a 29 ans et demi. Ca colle.

175

schglurps 14/10/2013

Donc ces 76 % conseillers sont tels des boussoles indiquant le sud, ce qui est quand même un comble pour des gens censés orienter des étudiants !

    174

    Almanach Vermouth 15/10/2013

    Ils sont très aimants.

    Hum, désolé, c’est mon côté bipolaire…

      178

      Pôle Bôle 16/10/2013

      Vous dégagez un tel magnétisme, que voulez-vous…

161

Modeste 14/10/2013

Les conseillers d’orientations vont, parais t’il’ etre remplacé par des dés. D’apret mr peillon on ne veras pas grande diference et ca permetra de faire des economies.

    158

    Karl Lactaire 15/10/2013

    La roulette russe serait plus appropriée. Elle permet d’éviter toute contestation.

      166

      Modeste 15/10/2013

      Certes mais vue le marché de l’emploie il conviendrais de mètre 1 emplacement vide pour 5 avec balle!

        158

        Podeste Bodeste 16/10/2013

        Mais non, une seule balle suffit ! Il faut tout simplement utiliser un automatique !

155

jeune désorienté 14/10/2013

l’Orientation ! ça sonne comme une secte d’ailleurs.

    166

    Skippy 14/10/2013

    L’Orient à Sion c’est la loge du peuple élu?

      156

      Almanach Vermouth 15/10/2013

      J’avais lu ça aussi dans les Echos.

    162

    Skippy 14/10/2013

    En effet,comme chacun sait L’Orient à Sion est la loge du peuple élu.

161

Flamby 14/10/2013

Ca ne m’étonne pas. J’ai été orienté malgré moi vers l’ENA alors que je voulais faire l’école du cirque.
Voyez un peu le résultat.

165

Tinkietlalouette 14/10/2013

J’adore et je regrette de ne pas être conseillé d’orientation pour saisir encore plus l’humour noire de cette brève 🙂

166

Libra Othman 14/10/2013

J’ai entendu dire que certains sont même payés pour faire ce métier. Certains sont prêts à tout pour survivre en ces temps de crise.

    156

    Almanach Vermouth 14/10/2013

    C’est un fait : regardez la photo. La conseillère d’orientation, c’est celle-là même qui a reçu le Nobel d’économie…

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *