Toulon : Il prétend ne rien avoir ressenti devant Toy Story 3

65 Publié le 18/10/2013 par La Rédaction

Toulon – Volonté de choquer ? Réel sens de la critique ? Ou simple mauvaise blague ? Un jeune Varois est dans la tourmente après avoir, à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux et devant ses amis, prétendu ne rien ressentir du tout devant le film Toy Story 3. Reportage.

Toulon – Volonté de choquer ? Réel sens de la critique ? Ou simple mauvaise blague ? Un jeune Varois est dans la tourmente après avoir, à plusieurs reprises sur les réseaux sociaux et devant ses amis, prétendu ne rien ressentir du tout devant le film Toy Story 3. Reportage.

Luc Samain est un jeune homme ordinaire. Ce jeune apprenti dans une boulangerie de Toulon est depuis peu au cœur d’une polémique après ses propos dans lesquels il affirme ne rien ressentir devant Toy Story 3. « Au début, j’ai cru qu’il plaisantait » raconte Samantha, sa petite amie. « Mais il a réitéré ses propos devant mes propres amis. On a tous été très choqués » dit-t-elle. Selon plusieurs témoignages, le jeune homme  affirme ne ressentir « strictement aucune émotion » et reproche au film un scénario très simpliste « trop proche des deux précédents épisodes ». Des propos qu’il a aussi maintenu sur les réseaux sociaux au travers de vifs échanges électroniques, des échanges qui ont créé un certain remous sur Facebook et Twitter.

« Quel genre de personne peut dire qu’il n’a rien ressenti » s’indigne Ingrid, 28 ans qui ne comprend pas une telle réaction. « Le film est porteur de plusieurs messages, il termine parfaitement la trilogie, ça parle à notre âme d’enfant. » explique un autre internaute. « Celui qui prétend l’inverse est quand même un peu inquiétant ». Dans un premier temps, la petite amie de Luc a tenté de calmer le jeu, prétextant un « troll », une volonté de choquer délibérément sur les réseaux. « Il y a des choses avec lesquelles on ne plaisante simplement pas. Cette personne n’a simplement pas la possibilité de synthétiser une émotion » souligne un internaute qui se pose la question « Et ces gens là sont dehors, en toute liberté ».

De son côté, le jeune homme a réitéré ses propos dans « Var Matin ».  Une interview dans laquelle il revient sur la polémique, arguant du fait qu’il n’est pas le seul à le penser « Je sais que je ne suis pas le seul, je dis tout haut ce que les gens pensent tout bas » avant de dire qu’il n’avait strictement rien ressenti devant « Le Monde de Némo » et « Là-Haut ».

La Rédaction

Photo:iStock

Publicité
Publicité