Il hésite à liker un commentaire de son ex sur le harcèlement de rue de peur que cela soit pris pour du harcèlement

20 Publié le 22/10/2013 par La Rédaction

Meudon – Alors que la polémique sur le harcèlement de rue rebondit après une vidéo d’un animateur de radio, un jeune homme raconte comment il s’est retrouvé dans une situation très délicate. En effet, il hésite encore à liker plusieurs commentaires Facebook d’une de ses ex petites amies sur le harcèlement de rue, des commentaires très pointus et intelligents avec lesquels il est totalement d’accord. Mais le jeune homme a peur que ce like puisse être considéré comme une forme de harcèlement. Reportage.

Meudon – Alors que la polémique sur le harcèlement de rue rebondit après une vidéo d’un animateur de radio, un jeune homme raconte comment il s’est retrouvé dans une situation très délicate. En effet, il hésite encore à liker plusieurs commentaires Facebook d’une de ses ex petites amies sur le harcèlement de rue, des commentaires très pointus et intelligents avec lesquels il est totalement d’accord. Mais le jeune homme a peur que ce like puisse être considéré comme une forme de harcèlement. Reportage.

Liker ou ne pas Liker. Felix hésite. En cause, le commentaire sur Facebook d’une de ses ex, Juliette, sur le harcèlement de rue. Pourtant, Félix est particulièrement d’accord avec la position de Juliette exprimée dans ce commentaire sur le réseau social. « Nous avons plusieurs amis en commun, de sorte que je peux parfois voir ses réactions sur les profils de nos amis », explique-t-il, réfutant toute volonté d’espionner la vie privée de son ex amie avec qui il n’a plus aucun contact depuis plusieurs années. La série de commentaires en question est liée à une  vidéo d’un animateur de radio qui soulève de nombreux débats et polémiques sur les réseaux sociaux.

Mais Felix a peur que son like ne vienne jeter le trouble. « J’ai peur qu’elle le prenne mal, qu’il y ait un malentendu total entre nous » explique-t-il. « Je ne veux pas l’oppresser et en même temps, je veux lui dire que j’approuve ses propos ». Le jeune homme souligne entre autres que le commentaire de Juliette est « bien posé, remettant les choses en perspective et, dans le même temps, ferme ». Selon lui, elle réussit même à tordre le cou à plusieurs trolls et contre-vérités masculines. « Elle a toujours été très concernée par ce genre de discussion et elle sait répondre parfaitement à ce genre de discours. »

À l’issue de la conférence de presse, le jeune homme tentait toujours d’examiner les différentes pistes possibles, outre un léger « poke » ou la création d’un autre compte Facebook anonyme pour pouvoir liker son commentaire sans qu’elle puisse le savoir, avant de lui envoyer accidentellement une invitation d’ ami en voulant fermer la fenêtre de son navigateur.

La Rédaction

Photo: iStock/ Erikona 

Publicité
Publicité