Hausse du chômage : le gouvernement accuse un trop-plein de vies sauvées sur les routes en septembre

50 Publié le 25/10/2013 par La Rédaction

Nouvelle hausse du chômage en septembre, et cette fois le gouvernement dit avoir compris d’où venait le problème. Il ne s’agit pas d’un bug mais d’un simple calcul statistique. Selon lui, ce mauvais résultat est lié à une forte augmentation de vies sauvées sur les routes en septembre, des vies qui se retrouvent donc à chercher du travail. Analyse.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : depuis qu’il y a moins de tués sur les routes, il y a plus de chômage. C’est en tout cas la thèse avancée par le gouvernement pour justifier la hausse du chômage en septembre. « Toutes ces vies sauvées sur les routes devaient forcément, un jour ou l’autre, avoir des conséquences » affirmait un membre du cabinet du Ministre du travail, Michel Sapin. « C’est hélas statistique, mais si ces gens là n’avaient pas été sauvés, ils ne seraient pas dans nos tableaux » explique de son côté un autre expert. « Ces vies sauvées doivent bien subvenir à leurs besoins, elles deviennent des bouches à nourrir, des aides à verser en attendant qu’elles retrouvent un emploi » ajoute ce même expert.

Du côté de la Sécurité routière, on est sceptique et on rejette ces accusations sans fondement. « Notre but a toujours été de pourvoir à une meilleure sécurité sur la route et dans les transports. » explique son président. « Certes, ces gens là se retrouvent ensuite dans le monde du travail mais nous refusons d’en porter la responsabilité » clame-t-on face aux chantages de l’État qui souhaite que l’association abaisse ses quotas de vies sauvées pour l’année prochaine.

Côté vies sauvées, c’est le même son de cloche. Ainsi, Loïc, 34 ans, aurait dû trouver la mort dans un terrible accident de la circulation, un accident évité grâce à un message de prévention de la Sécurité routière contre la conduite en état d’alcoolémie. « Je devais sortir avec des amis, mais j’ai décidé de ne pas boire. Je n’ai donc pas eu d’accident. Depuis, je suis au chômage. » Mais le jeune homme refuse de faire porter la responsabilité de sa situation à la Sécurité routière.

Dans l’immédiat, le gouvernement, déjà embarrassé par le fameux bogue de SFR, souhaite cette fois aller de l’avant et va faire des propositions rapides. « Nous allons rediscuter de l’implantation des radars, de l’alcoolémie au volant, des limitations de vitesse, toutes les pistes seront étudiées » assure le ministre qui va tout faire pour éviter un nouveau chiffre inconséquent  de vies sauvées sur les routes en novembre.

Illustration: iStock/ shaunl 

Publicité
Publicité

50 avis éclairés

31

Estropié 26/10/2017

La réponse à ce genre question est complexe. Les accidents profitent au PIB, à l’économie, à l’Etat, etc. Quand l’accidenté c’est toi et que tu souffres, pense d’abord à tous ceux que tu enrichis. Tu verras, ça ira mieux.
J’ai hâte de lire ce qu’en pensent BHL, Finkelkraut ou Juliette Binoche. Le Gorafi devrait les interviewer, ça leur ferait plaisir.

161

hc 18/10/2014

Allez dire ça aux famille qui ont perdu un proche c’est une honte voilà tout.

135

Unavisurtout (mais pas toujours) 23/04/2014

on se demande si certains réfléchissent bien avant d’écrire…

146

Sam gav 09/03/2014

Le gorafi = ramassi de fausses nouvelles !-

ne mordez pas a l.hamecon !!!

    153

    ZIO 15/04/2014

    Et c’est ça qui est bon !!

157

Bram Stocker 26/11/2013

Bonjour,
comme d’habitude, l’Etat n’a pas pris toute la mesure des enjeux avant de prendre des décisions funestes pour l’emploi. Suite à cette malencontreuse démission devant la pression du lobby de la vie – hospitaliers, pompiers etc. -, je me suis vu dans l’obligation de licencier deux personnes, soit la moitié de mon personnel. Mon entreprise de pompes funèbres avait pourtant jusqu’ici bénéficié de la croissance démographique et de la multiplication des incidents alimentaires, que certains trop zélés appellent « scandales ». Il est temps, pour le retour de l’emploi, que cesse cette discrimination à la mort. Laissez les zones dangereuses en paix!

146

bibige 28/10/2013

Bonjour,
normalement les gens qui sont sur la route ont déjà un emploi, ils se déplacent pour s’y rendre… et il est évident que c’est un emploi aussi de rester dans son canapé vu que c’est très souvent rémunéré par pole emploi ou autre…
La vraie question c’est quel est le nombre de personne qui ne touche rien, aucune aides de l’état, RSA, Pole emploi etc… Je pense que ce chiffre montrera qu’ils sont rares à être impliqué dans un accident de la route et où en est la France aujourd’hui…

154

grosse mite 27/10/2013

j’ai la solution,
mettre les agences polo emploi sur les aires d’autoroutes, il y auras bien quelques chômeurs piétons qui ce feront écrabouillé, mais pas trop quand même, juste ce qu’il faut, pour qu’ils meurent en 3 ou 4 jours après l’accident, comme cela ils sortent des statistiques de polo et ne rentre pas dans celle de la secu routière.
Tout bénef!

162

ouinouin 26/10/2013

je croie que la les politiques deviennent complètement taré
c’est incroyable d’être aussi con,

    143

    ZIO 15/04/2014

    Je ne vous le fais pas dire !

151

Ed 26/10/2013

Le problème devrait aussi s’envisager sur un plan intra-urbain. Sus aux zones piétonnes, feux de signalisation (dont la maintenance n’emploie personne) et zones limitées à 30 km/h ! Surtout en période de fêtes, le samedi, on devrait obtenir un très bon résultat rapidement. Ainsi, si on travaille aussi sur les sorties d’écoles, on devrait faire baisser le montant des allocations familiales.

145

zapiro 26/10/2013

Je me permet de faire une proposition qui devrait pouvoir régler le problème persistant du chômage: Confions le dossier à Xavier Dupont de Ligonnès et offrons lui une totale amnistie si les résultats sont bons. Coût pour l’état, zéro.

140

xlight111x 25/10/2013

Je propose l’autorisation aux roumains de pouvoir traverser les autoroutes. Comme ça il y aura des morts aussi bien du côté des roumains, que du côté des automobilistes (en voulant éviter lesdits roumains), voire même du côté des urgences qui arriveront sur les lieux.

    157

    juju 26/10/2013

    C EST UNE HONTE DE LIRE SA!!!!!!!! J’AI BIEN CRU AU CANULAR, MAIS NON!!!!!!! xlight111x : TU AS BIEN RAISON METTONS QUE DES ROMS SUR L’AUTOROUTE!!!!! LLLLLOOOLLL

    143

    FerreroRocher 26/10/2013

    Pourquoi voulez vous que les automobilistes essaient d’éviter les roumains? il suffit d’avoir un pare-choc bien accroché et ça se traverse sans problème.

      150

      zapiro 26/10/2013

      Pour salir le pare-brise! Et qui va le nettoyer?

        141

        Sadik 27/10/2013

        Ceux que vous aurez loupé!

144

Genevois 25/10/2013

Remarquez, on parle bien de la courbe du chômage ! Etre en pôle position a pôle emploi, c’est aussi dangereux.

164

Stankey Lubrique 25/10/2013

Et si on mettait de l’eau de javel dans les poches de sang destinées aux transfusés victimes d’accidents ? Elle diluerait déjà le plasma (donc coût moins élevé pour la sécu) et en plus, ça raccourcirai la durée de vie des gens (tout en nettoyant les veines de ces parasites).

170

Karl Lactaire 25/10/2013

J’apprécie les efforts (louables) des commentateurs pour suggérer toutes sortes de façons de rendre la route plus sûrement mortelle.
Cependant, il me semble que le fond de l’article n’est pas là.

La vraie question est : quel nouveau stratagème Flamby trouvera-t-il dans un, deux ou trois mois pour nous expliquer encore qu’il n’a pas réussi à inverser la courbe du chômage ?

Je lui suggérerais bien le stratagème suivant : demander à Valls de lancer une campagne de stigmatisation des agents de Pôle Emploi, de telle sorte qu’ils se mettent en grève illimitée.
Ou, plus efficace encore : sous couvert de volonté sociale, augmenter brûtalement le RSA pour le vider de sa vocation. Stratagème qui ne lui coûtera rien s’il prévoit de fiscaliser à même hauteur le RSA quelques mois plus tard et rétroactivement.

… machiavélique, non ?

    143

    jéglisséchef 25/10/2013

    Certes.
    Allez, viens manger ta soupe.

145

Selvagor 25/10/2013

Après mûre réflexion, je pense avoir trouver la bonne solution à tous ces problèmes. Les chômeurs ne pouvant que difficilement se payer l’essence et la voiture qui va avec, il est tout naturel de leur proposer un boulot de mannequin de crash-test. C’est une profession qui assure un bon turnover avec peu de qualification demandée. Cela permettrait de rendre la vie des travailleurs plus sûre et de fournir de nombreux dons d’organes. Que des avantages !

    156

    Nicolas Macchiavel 26/10/2013

    Maximum respect. Spéciale dédicace.

    146

    foo 26/10/2013

    Il reste toutefois a évaluer le bon niveau de productivité, nécessaire pour fournir assez d’emplois au regard de l’augmentation des performances de la sécurité routière. Une croissance non maîtrisée et une trop grande productivité risquerait d’amplifier le problème! Il faut penser développement durable.

    128

    Reflecteur 25/10/2013

    Jessica qui fait preuve d’un esprit de synthèse, c’est nouveau. Sans majuscules en plus.

      155

      Al Maniaque Moumoute 25/10/2013

      Bel effort, en effet.
      Seule la ponctuation reste à travailler.

        152

        Aron Mandarin LUGBY 25/10/2013

        De toute évidence, GESSIHKA est victime de la censure gochistre.

        J’avoue être inquiet.

          145

          jéglisséchef 25/10/2013

          Ne vous plaignez pas. Elle aurait pu taper H, ce qui est plus coûteux, même avec une gold greffée.

    150

    jéglisséchef 26/10/2013

    j j j j j j .

    RIP.

141

zapiro 25/10/2013

Dès la semaine prochaine,à la demande de 40 millions d’alcooliques, les sociétés d’autoroutes mettront en place un système ingénieux de conduite à contre sens sur les deux fois trois et deux voies. Les chômeurs à gauche ( évidement) et les actifs à droite.On devrait constater rapidement la baisse du chômage promise par F.Lamby!

168

Nils 25/10/2013

Il y a une coquille dans l’article. Les chômeurs n’ont pas les moyens de payer l’essence. Les vies épargnées seraient donc plutôt celles de gens de classe moyenne et de jacky tuning.

156

Branlito Gondolo 25/10/2013

Putain ! Mais toutes ces vies sauvées ça va augmenter le trou de la sécu !

159

guitar zero 25/10/2013

tout cela ne me concerne pas, je roule toujours à la limite de la vitesse autorisée… jamais en dessous !!

150

Selvagor 25/10/2013

Il faut construire des autoroutes spéciales chômeurs avec des radars qui flashent tous ceux qui roulent en dessous de la limite de vitesse. Puis pourquoi pas aussi rajouter quelques pièges aussi et filmer le tout.

152

jéglisséchef 25/10/2013

Il faut des solutions plus radicales. A 10000 morts par an , au mieux, on en a pour 300 ans avant de résorber le chômage. Et pensez qu’au rythme actuel , le gouvernement anéantit en un mois les efforts de 3 ans d’insécurité routière.
Il va donc falloir multiplier les trains vers Compostelle, en triplant les trames, et rappeler en renfort les jeunes de Bretigny en charge du déboulonnage des éclisses en leur confiant une mission au niveau national.
On réfléchit également à une meilleure utilisation de l’avion présidentiel, histoire de border.

142

Vu 25/10/2013

L’augmentation des maladies chroniques et le vieillissement de la population se traduisent par un accroissement des indications de transplantation. Simultanément, la baisse de la mortalité accidentelle et de la mortalité par accident vasculaire cérébral conduit à une diminution du pool de donneurs potentiels. Bien que le nombre de prélèvements soit en augmentation, la situation de pénurie de greffon est durablement installée.

http://www.inserm.fr/thematiques/sante-publique/dossiers-d-information/transplantation-d-organes

149

L'omnipotent Zoltan 25/10/2013

Encore une fois, on voit clairement l’échec des gouvernements de droite comme de gauche qui se succèdent et les effets désastreux de leurs politiques : baisse de la mortalité sur les routes, baisse du nombre de fumeurs, sans parler de la baisse de 38% des accidents de barbecues entre 2012 et 2013, passée sous silence.

L’europe n’est pas en reste avec les conditions de sécurité drastiques qu’elle impose aux constructeurs automobiles.

Vivement Marine !

164

Reflecteur 25/10/2013

J’ai bien réfléchié à ce cornelius problème, et je pense qu’une manière efficace d’inverser la courbe du chômage serait de donner le choix aux chômeurs entre l’euthanasie ou une déportation dans un délicieux pays asiatiques ou le travail abonde.

Évidemment, cette mesure ne s’appliquerait qu’à des chômeurs longues durée, genre à partir de 4 mois. Il faut quand même traiter humainement les gens.

Une déclaration de guerre à la Chine comme proposé par zapipo me semble également une bonne idée. Notre armée de chômeur pourrait faire un malheur.

154

UnAvisEclairé(maispastrop) 25/10/2013

C’est débile comme article, comme s’il n’y avait que les chômeurs qui prenaient le volant… Et nous, alors, pauvres travailleurs comment croyez vous qu’on se rendent au boulot ? Sans même parler du coût astronomique des accidents de la route sur le budget de la sécu ! (bon c’est du deuxième degré je sais, mais c’est quand même bon de rappeler des évidences).

    162

    zapiro 25/10/2013

    Tu es en RTT aujourd’hui ou tu es un enculé de chômeur honteux?

    139

    Vaark 25/10/2013

    Bonjour cher avis,

    J’ai l’insigne honneur de vous dire que vous êtes une quiche.
    L’article ne dit jamais qu’il n’y a que les chômeurs qui voient leur vie sauvée sur les routes, ou qu’ils sont les seuls à prendre le volant.
    Seulement, quand un travailleur perd la vie au volant, son poste se voit offert à un chômeur. Ainsi, les travailleurs sauvés prennent le travail des chômeurs et augmentent les charges de l’Etat.

136

aldebert 25/10/2013

s’il y avait moins de radars aussi, on roulerait plus vite = plus de morts = moins de chômage.
Le gouvernement s’auto-flagelle avec des mesures comme celles-ci!

147

nore 25/10/2013

sans compter toutes les retraites qu’il faudra payer en plus!!!!!!!!!
Soyons citoyen et au nom de l’amour de notre patrie: fini la ceinture, mini 150 km/h en agglo et participation obligatoire aux happy hours.
Pensez à l’avenir de nos enfants!

153

bilboquet 25/10/2013

Cette inquiétante analyse démontre une chose, les chômeurs profiteurs du système sont trop bien indemnisés en France.
En effet plutôt que de chercher du travail a pied comme tout miséreux qui se respecte, les chômeurs se promèneraient en voiture?

Le gouvernement doit s’expliquer sur ce scandale.

167

Nicolas Macchiavel 25/10/2013

Oui, c’était joué d’avance. En plus de déséquilibrer les chiffre de l’assurance chômage ceci va avoir des répercussions sur ceux de l’assurance maladie.

151

zapiro 25/10/2013

Je préconise les mesures suivantes pour enrayer la spirale exponentielle du chômage: Déclarer la guerre à la Chine, relever le taux d’alcoolémie au volant à 2,5gr au volant, supprimer tous les radars ( qu’on revendra au Mali)autoriser la conduite automobile sans permis et à partir de 14 ans, supprimer toutes les limitations de vitesses, enlever les air-bags, les ABS, les régulateurs de vitesse et tous ces gadgets qui empêchent une saine et salvatrice mortalité sur les routes. Avec ces mesures je pense que l’on devrait voir la courbe du chômage baissée de façon spectaculaire. A lire cet article je comprend que les secours routiers ne sauvent que les chômeurs. Une discrimination de plus.

    147

    jéglisséchef 25/10/2013

    Vous confirmez mon sentiment: le traitement du chômage ne tient pas la route.

    136

    Huggy Lesbonstuyaux 25/10/2013

    Faudrait aussi revoir les matériaux : remplaçons l’acier par du carton issu de rouleaux de papier WC recyclés. Cela pourrait permettre en plus d’augmenter le niveau d’obsolescence programmée des véhicules donc créer plus de demandes de fabrication d’où plus d’emplois!

156

T 25/10/2013

Entre les personnes non tuées sur la route, et réanimées dans les hôpitaux, c’est sur que je suis pas prêt de retrouver du travail !
Quand comprendront ils enfin ?

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *