Nom de Dieu ! Ce tiramisù a l’air vraiment bon

86 Publié le 25/10/2013 par La Rédaction

Selon plusieurs sources concordantes, un dessert d’origine italienne servi ce midi sur la table d’une pizzeria de Montpellier ferait l’unanimité. Clients, personnel de l’établissement ou simples passants, tous semblent d’accord sur le fait que l’extérieur d’un tiramisù laisse penser que son goût est à la hauteur de son apparence

Selon plusieurs sources concordantes, un dessert d’origine italienne servi ce midi sur la table d’une pizzeria de Montpellier ferait l’unanimité. Clients, personnel de l’établissement ou simples passants, tous semblent d’accord sur le fait que l’extérieur d’un tiramisù laisse penser que son goût est à la hauteur de son apparence. Reportage.

Succès critique et public

Poudre de cacao haute en couleur, crème onctueuse et biscuits imbibés plus que moelleux : tous les éléments semblent bien présents. Ce sont en tout cas tous les ingrédients utilisés dans le cadre de la confection de ce tiramisù servi aux alentours de 12H47.

Le témoin à avoir rapporté cet aspect plus que séduisant, c’est Jérôme, qui a commandé le fameux tiramisù : « J’en ai demandé un parce que c’est l’un de mes desserts préférés. Mais jamais je n’avais imaginé qu’il aurait l’air si délicieux ! » nous confie l’informaticien de 38 ans, un habitué de cette pizzeria du centre.

A peine une ou deux secondes après que le serveur lui a apporté son dessert, Jérôme fait remarquer à ce dernier à quel point ce tiramisù revêt une apparence des plus agréables et laisse envisager le meilleur quant à son goût : « Au début, j’ai apporté cette part de gâteau sans trop réfléchir. On est pris par tellement de commandes. Mais c’est vrai qu’une fois qu’il me l’a fait remarquer, ça paraissait évident que ce tiramisù était non seulement très beau mais aussi très bon. »

Petit à petit, un attroupement de personnes se crée autour de la table de Jérôme. Tous admirent et commentent assidûment la tranche de tiramisù. « Avec Cédric, mon mari, on vient de Lille pour quelques jours. On se baladait dans la vieille ville quand on a vu ce dessert. On s’est immédiatement rapprochés pour le regarder de plus près. C’est très impressionnant. On est très contents d’être venu même si ça nous prend un peu de temps sur les visites qu’on avait prévues. » raconte Michèle avant de mitrailler avec son appareil photo le dessert italien.

Un chef cuisinier également surpris

La ferveur générale autour de cette recette visiblement réussie a même gagné les cuisines de la pizzeria où Luc, le chef cuisinier de l’établissement, a, en personne, confectionné ce tiramisù qui rencontre un franc succès : « C’est vraiment incroyable. Il n’y a aucune raison pour qu’il ait l’air si bon. J’en fais à la chaîne depuis des années sans vraiment y mettre du mien. Mais bon, ça fait toujours plaisir de voir que de temps en temps, il y en a un qui sort du lot, ne serait-ce que par son aspect. J’ai vraiment hâte que le client le goûte, histoire de voir si la qualité gustative est également au rendez-vous. »

A l’heure où cet article est publié, la part de gâteau n’a pas encore été dégustée et le morceau fait encore l’objet de nombreuses conversations. Selon une proche de l’heureux possesseur de ce tiramisù, ce dernier pourrait bien décider de demander une boite en plastique pour emporter ce fameux dessert.

La Rédaction

Illustration: Wikicommons / Markus Mitterauer

Publicité
Publicité

86 avis éclairés

158

La ligue des crèmes renversées 12/08/2014

C’est un honte cette ségrégation par la saveur.
Alors maintenant, on parle plus que des tiramisus ? Et les crèmes renversées sont complètement oubliées ?

Plus rien ne va. Nous saurons faire parler nos avocats, tenez le vous pour dit.

Signé, la LDCR

154

Noun di Diou 31/10/2013

Vous voulez dire: « Noun di Diou, ce tiramisù à l’air vraiment bon, macarel!! »

En plus si on fait que le bader, il sera pas estoufaïre.

154

Le patissier savant 28/10/2013

Des biscuits imbibés de liqueur baignant dans de la crème, cela ne vous dit rien? C’est bien sûr le fameux « trifle » anglais qui est à l’origine du tiramisù.
Lorsque les soldats britanniques partaient à la guerre, la tradition voulait que leurs épouses préparassent un délicieux trifle et inscrivissent avec de la crème fouettée les mots suivants: « Tears, I miss you » pour marquer la douleur de la séparation. C’est en 1917 que les soldats italiens ont été mis en présence de ce délicieux gâteau et qu’ils l’ont adapté et adopté sous le nom de « tiramisù ».

150

Frédérick tic toc la fada 27/10/2013

Hum ! « LE Tira-Mes-Sous »? C’est quoi? ce machin-là? La patisseriefiscale? Le gâteau à la cerise déconfite? J’aime pas du tout!..Dégueul.! Berck-plage! Croyez moi,cette « recette d’état »normande,je ne suis pas prête à y gouter, même comme entrée dans le désert!…

    175

    Picsou 12/08/2014

    Je pense que le cuisinier fait aussi des financiers.

146

l'instant éducatif 26/10/2013

Cet individu prénommé Jérôme ne semble pas très malin.

168

Valeurs Passées 26/10/2013

Blasphème ! Pécher de gourmandise ! Au bûcher !

154

Enzo Weiter 26/10/2013

Je ne voudrais pas faire mon Zapiro des zones civilisées (entre Cassel et Douai uniquement), mais le devoir de corriger les oublis de mon journal de référence m’oblige à préciser que le tiramisù est à l’origine un plat typiquement nordiste (un truc froid avec plein de café, non mais, hé, ça vient d’où, à votre avis ?). Le succès de celui-ci parmi l’immense communauté italienne a dénaturé le nom original « armontemilà-d’chus » (appel du mineur de fond qui en a sa claque de rester au fond et souhaiterait qu’on le ramène à la surface pour le repas) en tristasse « tiramisù », mais ça reste bon quand même.

Vos « touristes » sont des fakes comme on en trouve trop souvent sur internet.

Je tenais à vous le dire.

(Et encore, Cassel, ça dépend…)

    143

    zapiro 26/10/2013

    Enzo malgré tout le respect que je vous dois, et soyez assuré qu’il est immense, quand je lis vos explications vaseuses, je pouffe.Evidement habiter le Nord est une épreuve de tous les jours mais votre tentative d’égayer vos journées en écrivant n’importe quoi, ne passe pas. L’origine du mot Tiramisu est beaucoup plus simple que toutes les explications lues ici.Il vient du breton tirenn ( bouclier) et de mizus ( cher, onéreux) et aurait été prononcé pour la première fois par Abraracoucix ( prétendument gaulois mais en fait totalement celte de Bretagne) à l’adresse de Falbala qui avait préparé un dessert si délicieux que le chef voulait l’échanger contre son bouclier qui coûtait fort cher.C’est aini que ce merveilleux dessert fut nommé tirenn-mizus et qui devint tiramisu chez les francs qui ne comprenait rien au Breton(Tiré des archives nationales, section XXIII-BA-13)

    136

    Genevois 26/10/2013

    Attention, attention. Je viens de tomber, non pas du troisième étage mais sur un exemplaire unique de l’encycopedia monumentalo achetée chez sur les quais un 23 mars d’il y a neuf ans et que j’aime feuilleter avec la même gourmandise qu’un zoophile visitant la SPA. Et bien figurez vous qu’ils font remonter l’origine du mot au vocable serbe  » tirma » qui veut dire lapin et au mot » missouff » qui veut dire écrou de 12.

      131

      zapiro 26/10/2013

      Non vraiment genevois pas. Il y a confusion dans votre esprit ( excusable un samedi soir). Tirma est traduit littéralement par Bugs Bunny et missouf qui veut dire clef plate. On est loin du compte.

        165

        Genevois 27/10/2013

        Au temps pour moi – et en emporte le vol au vent – Vous êtes dans le vrai et je m’étais lamentablement fourvoyé dans le fossé docile dans la facilité intellectuelle. Je bats ma coulpe.

162

DELOURS 26/10/2013

j’ai quelque difficulté à comprendre comment un phénomène climatologique comme le tsumanisu peut se transformer en désert. Ne serait-ce-t-il pas lié à la disparition des korraykteurs du Gorafi? Le tusnamisu a généré un désert, d’apparence chocolatée, dans les boues dont duquel on aurait retrouvé des petites cuillères, des restes de chat mort et de chocolatrine toulousaine. Enfin, la photo ne prouve rien, il y a des tas de clients de l’Institut Médico-Légal, qui, photographiés sous l’angle adéquate, présentent le même aspect appétissant, se pose aussi la question de l’origine du pourquoi de la couleur marron du supposé chocolat
Quant à l’odeur, pas un mot dans cet article révoltant, excepté le témoignage contestable de quelques touristes chti.
Er moi qui croyais que le Gorafi était le dernier média à défendre le gouvernement.
My God, Michel !

143

Jérôme 26/10/2013

Il était très bon, et j’ai été heureux de le partager avec des gens. Mais ils étaient trop nombreux, alors ça m’a fait réfléchir sur l’état des ressources mondiales en matière alimentaire. Ça m’a un peu gâché le plaisir. Dommage. Amitiés, Jérôme.

139

con sert va teur 25/10/2013

on peut le mettre dans du formol au jardin des plante?
ou une réplique au musée grevin!
a moins que le pavillon de sèvre le prenne comme tiramisu étalon.

163

quedubon 25/10/2013

moi, une fois je suis tombé en extase devant un gland (un gros), il avait une pâte dorée, une couche de nappage en sucre vert et une crème onctueuse.
et ben depuis ce temps, je recueille tout les gland que je croisse!

160

Christopher Fourme (de Montbrison) 25/10/2013

Une question qui n’a pas été soulevé dans ce brillant article: Jérôme a t-il pu prendre fromage ET dessert? Et si oui, aura -t-il la force et l’appétit de déguster son apparemment délicieux tiramisù?

120

José 25/10/2013

Je l’ai goûté ! Un délice en effet.

152

Francois T 25/10/2013

La France ne peut pas accueillir tous les tiramisus du monde. Désolé.

173

collectif "tiramisù pour tous" 25/10/2013

Un peu de respect pour la famille svp !!
Non on ne peut pas rire de tout. En tout cas pas sur des sujets si delicat!

149

Genevois 25/10/2013

Permettez permettez que j’emprunte votre attention durant quelques instants que je sais précieux. Connaissez vous,a véritable histoire de ce dessert ? M’en vais vous la conter. Le premier desser de ce type fut confectionné le 7 mars 1823 par un dénommé Jean Hugues de la Molardiere, éleveur de rats. Son rongeur préféré s’appelait Missou, et ce dessert fut confectionné le jour même du décès de la bête. Ivre de douleur, Jean Hugues noya son chagrin dans la pâtisserie, et intitula son dessert : » le p’tit rat Missou « . Peste, que c’est bon !!

150

jéglisséchef 25/10/2013

Tiramisu : littéralement, Tire-moi dessus. Dessus quoi, c’est toute la question.

    160

    galex-713 25/10/2013

    Non, si « tira » est effectivement la seconde personne de l’impératif singulier de « tirare » (« tirer » en italien »), et que suivi du pronom objet « mi » (« -moi ») il signifie « tire-moi », « su » ne signifie pas « dessus » mais « vers le haut ».
    « tirami su » signifie littéralement « tire moi vers le haut », et moins littéralement « réveille-moi » : en effet le tiramisu est censé contenir de la caféine.

      164

      jéglisséchef 26/10/2013

      Vous êtes nouveau ici ? Non , parce que bon, si je veux connaître la vérité officielle, je vais sur Libé. Sinon, je lis le Gorafi, où la vraisemblance surpasse le réel.

        172

        Enzo Weiter 26/10/2013

        Il y a encore des masoch… des courageux pour aller sur Libé+ ?

        On apprend de ces trucs inouïs sur le Gorafi…

          137

          Jéglisséchef. 26/10/2013

          C’est vrai, mais on lit des choses incroyables sur Libé. D’ailleurs personne ne les croit.

149

Aron Mandarin LUGBY 25/10/2013

Ca me rappelle un passage de Pulp Fiction.

Jules : « Hum, hum, ça c’est un excellent hamburger, Vincent ! Tu connais les hamburgers de Big Kahuna ? Tu veux gouter ? C’est vach’ment bon hein ! »

Et quelques instants après, une petite citation de la Bible pour digérer, et Brett, le con qui a pris Môssieur Wallace pour une tafiole, se remplit le corps d’autant de plomb qu’un malheureux parisien, récemment, dans un boulangerie toulousaine.

Moi, je dis, cette histoire de Tiramisu n’annonce rien de bon, et je ne serai surpris si prochainement elle connaissait une suite tragique.

Mais bon, je dis ça, je dis rien. Au jour d’aujourd’hui, de quoi peut-on être sûr?

144

French Grammar Addict 25/10/2013

« Après que » est suivi du temps permettant la concordance des temps à l’indicatif. il faut donc écrire: « A peine une ou deux secondes après que le serveur lui a apporté son dessert… »

    166

    Maître Capello-delà 25/10/2013

    Ce qui a pour effet d’entraîner l’apparition d’un épouvantable paréchème.

    Bravo.

160

marcoboul 25/10/2013

N’importe quoi! Comme si une part de gâteau pouvait susciter un tel engouement … Je ne comprends pas

    167

    scelerisque eget panem 26/10/2013

    En italien ça veut dire tire-moi jusqu’aux cieux 🙂

      147

      Pervers Pépère 26/10/2013

      Moi j’aurais dis « Tires-moi, vieux vicieux ! »

        178

        zapiro 26/10/2013

        Les asiatiques disent  » tires moi jusqu’aux yeux »

168

Karl Lactaire 25/10/2013

Prenez ce tiramisù et baptisez-le « tiramisine » et aussitôt il devient laid et dégueulasse, con !

    163

    zapiro 25/10/2013

    Appelez le Céaucescu et vous verrez que les Roms ne mangeront plus de dessert.

      151

      jéglisséchef 25/10/2013

      Voilà qui les laisserait baba, aux Roms.[il va falloir qu’on change de sujet, on les aura toutes faites )

172

Kali Fourchon 25/10/2013

« C Jérome qui a commandé le fameux tiramisù »
Il en est mort non?

158

jymmy 25/10/2013

The cake is a lie, the cake is a lie ….

155

Ysabeau 25/10/2013

J’imagine qu’une communication télévisuelle et présidentielle ne saurait tarder.

232

Jean-Fabien 25/10/2013

Le tiramisu a pas l’air dégueu, mais quelle idée de le manger avec une fourchette ?

    158

    Ysabeau 25/10/2013

    Ben les gâteaux ça se mange avec une fourchette à dessert donc ça semble normal.

      179

      Karl Lactaire 25/10/2013

      Sachez, Madame, que les gâteaux ne se mangent qu’à la petite cuillère.
      Si vous en doutez, Littlespoon se fera un plaisir de vous expliquer pourquoi.

      160

      Jean-Fabien 25/10/2013

      J’aime pas les fourchettes à dessert, j’ai l’impression qu’il manque un truc (genre un couteau). Une cuillère se suffit à elle-même, c’est l’avantage.

      177

      fluo 25/10/2013

      C’est encore une idée de Toulousains, que de manger les gâteaux avec une fourchette. Gardez donc vos fourchette pour manger vos chocolatines!

    147

    zapiro 25/10/2013

    Les desserts sauf quelques exceptions se mangent avec une fourchette et une cuillère à entremets.Mais ne vous inquietez pas les Bretons vont bientôt venir vous éduquer.

      151

      jéglisséchef 25/10/2013

      Le dernier kouign-amann que j’ai acheté à Douarnenez était inattaquable et a fini comme roue de secours.Je l’ai toujours , d’ailleurs.

        140

        zapiro 25/10/2013

        On fait du costaud en Bretagne. Das auto !

        136

        Soizic 25/10/2013

        Le kouign-aman se mange avec fourchette et couteau à dessert, par contre, le far aux pruneaux se déguste à la little spoon

          149

          quedubon 25/10/2013

          Le dernier far aux pruneaux que j’ai mangé, quand je suis tombé sur le pruneau et ben ça a fais une recréation a mes mandibule!
          une grosse expérience de vie en milieu breton!

          140

          Arobase 25/10/2013

          Le kouign-aman se mange, il est vrai.
          Au-delà d’une tranche, la survie du mangeur devient toutefois très improbable.

        134

        zapiro 26/10/2013

        Ma grand mère, mam goz, a reçu de son arrière grand mère une part de kouign amann qui lui sert de bêche pour son jardin. La patisserie confectionnée à Douarnenez est garanti 150 ans. Wier lieben kouign amann comme on dit chez les teutons.

          159

          jéglisséchef 26/10/2013

          C’es curieux. Ma grand tante, qui est de Douarnenez, s’appelle Mam Goz aussi. Serions nous parents ?

          150

          zapiro 27/10/2013

          Cher cousin Jéglisséchef, c’est donc vous que le notaire a, vainement, fait rechercher pendant cinq longues années en vain.Devant le constat de votre disparition définitive c’est donc moi seul qui ai hérité de cette magnifique et grande maison donnant sur une plage en baie de Douarnenez.Rassurez vous elle est bien entretenue et louée chaque été à prix d’or.N’hésitez pas à passer nous voir un de ces jours. Nous serons heureux de vous accueillir dans votre ex future villa.Kénavo.

          169

          jéglisséchef 27/10/2013

          Cher cousisn,
          Tu me permettras de te faire remarque qu ‘il est fréquent, lorsqu’on recherche vainement , que ce soit en vain.
          Un conseil : change de notaire.
          Je suis heureux que la maison te revienne. Perso, je n’ai jamais goûté le voisinage de la déchetterie et le cri des mouettes affamées,mais il faut être pur breton initié pour savoir apprécier.
          Fais -moi penser a t’apporter quelques chocolatines lors de mon prochain voyage.
          Poutous de Toulouse.

          165

          zapiro 28/10/2013

          Cher cousin jéglissé, si je dois relire ce qu’écrit mon notaire autant effectivement en changer. Ceci dit il m’arrive souvent de monter en haut et de descendre en bas,de marcher à pied et de faire du vélo sur une bicyclette et faire confiance à l’homme de loi.Je comprend que tu préfères renoncer à cette maison en bord de mer, l’air ici est trop pur et par manque d’habitude tu risquerais de suffoquer. Donnes nous des nouvelles de ton quartier. Est-il plus calme depuis que la famille Mérah n’y réside plus?

149

littlespoon 25/10/2013

Méfiance!
Ce dessert a été servi au pays de la chocolatine.
Ca cache quelque chose.

140

Orior 25/10/2013

Je m’en moque, moi je vais prendre un pain au chocolat avec mon café à 4h….

    144

    littlespoon 25/10/2013

    Bon réflexe.
    Le pire serait de prendre une chocolatine avec du thé.
    Un mélange très dangereux.

      149

      Karl Lactaire 25/10/2013

      Littlespoon, je vous en conjure, même pour le dénoncer, arrêtez de prononcer ce mot.

        148

        zapiro 25/10/2013

        Yah, loa bihan! n’écrivez plus chocolatine car, outre que la chocolatine n’existe pas, ce mot excède tout le monde. Est ce que je parle de chocolatine ? Personne n’emploie le terme de chocolatine. Non je vous en conjure renoncez définitivement à la chocolatine.

          158

          The Shining Chef 25/10/2013

          chocolatine.chocolatine.chocolatine.chocolatine.chocolatine.chocolatine.chocolatine.chocolatine.chocolatine.chocolatine.chocolatine.chocolatine.chocolatine.chocolatine.chocolatine.chocolatine.chocolatine.chocolatine.chocolatine.chocolatine.

          159

          terroriste toulousien 25/10/2013

          chocolatine, chocolatine, chocolatine, chocolatine, chocolatine, chocolatine, chocolatine, chocolatine, chocolatine,
          la révolution vaincra!

          156

          Ken 25/10/2013

          J’ai moi-même découvert cette appellation la première fois que j’ai remonté la Dordogne à la nage. Mais je suis désolé de vous contrarié: cette appellation est bien la bonne!
          Explication: Contrairement à ce que l’on croit, cela ne vient pas de Richard Coeur de Lion, qui s’entrainant à maitriser l’anglais avant de partir chercher sa couronne outre-manche se serait écrié en voyant sa mère la bonne Aliénor mettre une barre de chocolat dans son croissant: « Chocolate in! ».
          Non l’explication est plus triviale:
          La mise au point de cette viennoiserie est à mettre au compte du joyeux boulanger Alban Net. Mais cette mise au point fut laborieuse. Les premiers essais se révèlérent hautement indisgestes, provoquant la ruée des premiers gouteurs vers les sanitaires. A tel point que ces dernières furent le lieux de violentes collisions entre cobayes! D’ou le surnom donné à cette viennoiserie « Choc aux latrines » qui deviendra avec le temps « Chocolatine ». Il faut le savoir.

150

Tricatel 25/10/2013

Merci à la rédaction de nous donner les coordonnées du cuisinier, nous avons tout un stock de biscuits périmés à passer…

    160

    Jeglisséchef 25/10/2013

    Le cuisinier :
    Mrosmer Périmée
     » La Frite et le Couteau »
    Rue des Gueulasses.
    34000 Montpellier.

150

zapiro 25/10/2013

Attention à ne pas s’emballer. On notera que cet enthousiasme intervient en fin de repas et qu’il peut être dû à un excès d’alcool bu en apéro et au cours du repas.Il serait bon de revoir la vidéo au ralenti afin d’analyser les comportements au moment où il est servi mais aussi disséquer le parcours cuisine/salle du restaurant. Est-ce que le serveur a fait un crochet par les toilettes? A-t-il éternuer ou tousser lors du transfert? Tout ceci me semble trop beau pour être vrai. Est-ce que le rédacteur de l’article a payé son repas avant de quitter le restaurant? Ce ne serait pas la première fois qu’un stagiaire journaliste sans le sou se ferait acheter.Ca sent l’embrouille cette histoire.

157

Laurent 25/10/2013

Putain !!! je viens de prendre un yaourt à midi ! Si j’avais su !!!!

157

Capitaine Beko 25/10/2013

Je ne sais pas de quoi parle l’article mais en voyant l’image j’ai tenu à vous dire que ce dessert a l’air vraiment très bon !

139

Le rafigo 25/10/2013

Rendre passionnant le Rien. Ne serait ce pas là le grand journalisme.

    147

    jéglisséchef 25/10/2013

    Principe de l’editeru : Le tirage mes sous.

142

Branlito Gondolo 25/10/2013

Stop ! Ne mangez surtout pas ce gâteau ! Luc, le chef cuisinier de l’établissement, qui a confectionné ce tiramisù a une gastro. Qu’on se le dise…

154

jvousdispas 25/10/2013

Bordel, c’est pas faux putain. Il dechire sa race ce tiramisu

142

evgeny sokolov 25/10/2013

on dirait un article sur le nouvel IPhone

    144

    Ysabeau 25/10/2013

    La différence c’est qu’un tiramisu peut être bon et qu’en plus on a le droit de pas aimer ça, voyez.

171

JP Pernaut 25/10/2013

On aura un reportage de 20 minutes sur ce fabuleux sujet au prochain JT de 13H, ne le manquez pas.

    151

    La direction de l'information de TF1 25/10/2013

    Cela m’étonnerait.
    On ne vous paye pas, JPP, pour dire du bien d’un dessert étranger au journal de 13h00.
    Tâchez de vous en souvenir.

    150

    Léon 26/10/2013

    Enchanté.

    Moi, c’est Léon.

169

oV 25/10/2013

Vivement que la presse nationale s’empare de ce fait-divers. Ras le bol de Leonarda, Evra, lampedusa et la NSA.
Pas sur que le Tiramisù fasse l’actu, en ce moment il faut avoir une rime en A pour être en une…

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *