Déprimé, François Hollande passe le week-end à écouter de la musique triste en boucle

46 Publié le 28/10/2013 par La Rédaction

Selon des proches, François Hollande s’enfonce de plus en plus dans la déprime, à mesure que les dossiers épineux s’additionnent pour le gouvernement. À son retour d’Allemagne, le président s’est ainsi enfermé dans son bureau, écoutant de la musique triste tout le week-end. Reportage.

Le président a passé tout son week-end posé sur un canapé. « Il n’y a même pas de quoi regarder la télé » soupire-t-il en refermant, dépité, son magazine de programme télé. Puis il se lève et va regarder son étagère de DVD, comptant sur un bon film pour lui changer les idées. « Des fois, je passe plus de temps à choisir le film que je vais voir qu’à le regarder. Du coup, ça me déprime encore plus. ». Dépité, le président abandonne donc son projet de film ajoutant « Je les ai quasiment tous vus ».

Des conseillers lui proposent alors de faire une petite sortie, une promenade, voire un peu de shopping dans les grands magasins. « Cela serait un très mauvais message pour les Français, moi, président, allant faire mes courses un samedi, ou pire encore, un dimanche, non merci » estime-t-il tout en rajustant sa couette sur ses jambes avant de mettre en route sa compilation de musique triste. « J’aimerais bien sortir, ça me changerait les idées, mais il fait trop gris. Et les gens ne m’aiment pas, je vais encore me faire insulter » dit-il en s’ouvrant un paquet de bonbons au chocolat.

Il reste alors là, immobile avant de demander à un conseiller de réserver une place pour le film « Gravity », une réservation finalement annulée, le cinéma affichant complet. « Il reste une place pour le Jeunet. Ça me fera un peu sortir, c’est bien, c’est bien », se résigne-t-il avant de se lever pour prendre une douche. « Ça va me réveiller un peu » espère-t-il, avant de s’asseoir au fond du bac à douche, en silence.

Photo: iStock

Publicité
Publicité