Football – La F.F.F aurait déjà réquisitionné des bus à ciel ouvert pour éviter une nouvelle grève au Brésil

27 Publié le 20/11/2013 par La Rédaction

Le moins que l’on puisse dire est que Noël Le Graët n’aura pas perdu de temps. Au lendemain de la qualification inespérée des Bleus pour la Coupe du Monde, il a annoncé, par communiqué, avoir trouvé un accord avec une compagnie de bus à ciel ouvert pour éviter une nouvelle grève des joueurs français au Brésil.

Le moins que l’on puisse dire est que Noël Le Graët n’aura pas perdu de temps. Au lendemain de la qualification inespérée des Bleus pour la Coupe du Monde, il a annoncé, par communiqué, avoir trouvé un accord avec une compagnie de bus à ciel ouvert pour éviter une nouvelle grève des joueurs français au Brésil.

Un gros travail tactique…

Quarante-quatre places tout confort, vue panoramique, accès à l’étage inférieur verrouillé : tout a été pensé pour que les Bleus se déplacent dans les meilleures conditions lors de la prochaine Coupe du Monde sans qu’ils puissent mettre aucun plan de grève à exécution. « Quand bien même ils décideraient de ne pas descendre, on aurait toujours la possibilité de communiquer avec eux et même d’aller les voir grâce à un escalier accessible par en bas et qu’il est impossible de fermer d’en haut » explique le président de la F.F.F, contacté par un membre de notre rédaction.

M. Le Graët explique ensuite : « Ce bus à ciel ouvert permettra également aux pompiers d’utiliser les lances à incendie si les joueurs se montraient particulièrement récalcitrants. Nous avons également affrété deux hélicoptères munis de gaz lacrymogènes pour les situations de crise »

…et psychologique

Mais le football est avant tout un travail collectif. Le président de la Fédération ne peut pas à lui seul trouver toutes les solutions : « c’est aussi à nous, le staff, de faire un travail psychologique avec les joueurs pour les mettre dans les meilleures conditions afin qu’ils n’aient pas envie d’aller jusque-là » explique Didier Deschamps, joint par téléphone. Dans cette optique, un punching ball à l’effigie de Raymond Domenech accompagnera les Bleus sur tous les trajets ainsi que des posters de Nicolas Anelka pour les plus nostalgiques.

La Rédaction

Illustration : logo F.F.F

Publicité
Publicité