Nucléaire iranien : Avec l’allègement de l’embargo, les premières Xbox 360 parviennent actuellement à Téhéran

23 Publié le 25/11/2013 par La Rédaction

Cette nuit, nous apprenions la conclusion d’un accord historique sur le nucléaire iranien. Bien que préliminaire, l’arrangement prévoit une profonde révision du programme nucléaire de l’Iran, notamment sur l’enrichissement de l’uranium, et l’arrêt de travaux stratégiques en la matière. En contrepartie, les pays négociateurs ont accepté une baisse significative des sanctions qui touchent l’Iran depuis plus de 30 ans.

Parmi ces sanctions, celle concernant l’importation de certains produits de nouvelles technologies est levée. Et les résultats se font déjà sentir puisque le pouvoir iranien a annoncé l’arrivée imminente dans le pays d’une centaine de consoles de Microsoft.

Une relation « gagnant-gagnant »

La nouvelle est sortie directement de la bouche de Javad Zarif, le ministre iranien des Affaires étrangères. Ce matin, il a publiquement annoncé l’arrivée au cœur de la République Islamique d’Iran d’un lot de Xbox 360 : « Les avions sont en route et devraient atterrir à l’aéroport de Téhéran vers 21h (heure locale). A bord, un peu plus de 100 consoles nouvelle génération avec des jeux comme Alan Wake, BioShock ou GTA IV. C’est un grand jour que celui-ci, je suis content d’y assister et encore plus fier d’avoir rendu cela possible pour le peuple iranien », s’est félicité le ministre.

Le diplomate, qui représentait son pays à Genève, en a également profité pour expliquer pourquoi l’accès à la Xbox 360 a été si important dans cette affaire : « Le droit de pouvoir jouer à cette console faisait partie de nos priorités en termes de contreparties à obtenir. Le fait que nos interlocuteurs occidentaux aient accepté de lâcher du lest sur ce point précis a été la clé du deal gagnant-gagnant que nous avons réussi à conclure. »

Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères a, quant à lui, fait part de sa satisfaction après l’obtention de cet accord tout en précisant que les demandes du camp iranien étaient bien légitimes : « Dans la mesure où l’Iran a montré sa bonne volonté et son véritable désir d’aller de l’avant sur le dossier du nucléaire, nous n’avions de notre côté aucune raison de leur refuser l’accès à la Xbox 360. C’est une très bonne console avec un solide répertoire de jeux. Tout citoyen, peu importe son pays, a le droit d’en profiter », a précisé le ministre français à sa sortie de l’Hôtel Intercontinental de Genève où se sont tenues les négociations.

La Xbox One dès l’accord définitif signé

En attendant que les Iraniens découvrent avec la plus grande joie les impressionnantes capacités de la Xbox 360, les négociations devraient continuer dans les six prochains mois jusqu’à la signature d’un accord définitif, condition préalable pour que l’embargo sur l’Iran se lève totalement selon John Kerry, le secrétaire d’Etat américain : « Si les Iraniens tiennent leurs promesses à l’issue de ce semestre, alors nous commencerons à envisager la possibilité d’une levée totale des sanctions et l’Iran pourra enfin découvrir la Xbox One et ses performances plus que prometteuses. »

Illustration : iStock / mathess

Mots clés : , , , ,
Publicité
Publicité