Nicolas Demorand réclame le départ des salariés de « Libération »

36 Publié le 27/11/2013 par La Rédaction

Rien ne va plus à « Libé ». Hier, les salariés du quotidien, réunis en assemblée générale, votaient à 90% une motion de défiance à l’encontre de leur directeur de la publication. Aujourd’hui, ce dernier, en concertation avec lui-même, vient de voter à 100% une autre motion de défiance à l’égard, cette fois-ci, de l’ensemble du personnel du journal.

Rien ne va plus à « Libé ». Hier, les salariés du quotidien, réunis en assemblée générale, votaient à 90% une motion de défiance à l’encontre de leur directeur de la publication. Aujourd’hui, ce dernier, en concertation avec lui-même, vient de voter à 100% une autre motion de défiance à l’égard, cette fois-ci, de l’ensemble du personnel du journal.

A l’issue de ce vote, M. Demorand s’est exprimé en déclarant : « De toute évidence, mon action et l’existence même de Libération sont menacées par la présence d’une majorité relative de salariés qui souhaitent m’expulser du journal. Je réclame donc le départ immédiat de ces trouble-fête qui, de toute évidence, nuisent au bon déroulement de notre activité. » Et le patron de Libé de préciser : « Cette mise à l’écart massive et nécessaire pourrait coïncider, par chance, avec les départs volontaires à la retraite et les passages à temps partiel que nous devons effectuer afin de réaliser des économies. »

Interrogé sur le risque de voir le journal s’écrouler faute de collaborateurs suffisants, Nicolas Demorand a répondu : « Ça va aller. Je prendrai en charge la rédaction des articles, les corrections, la prise de photos et la relation commerciale avec les annonceurs. Si j’ai le temps, j’essaierai même de dessiner quelques caricatures. » Avant de conclure : « Ce qui compte avant tout, c’est de trouver un nouveau concept porteur pour relancer le journal. Dans cette optique, je pense qu’il faudra abandonner tôt ou tard le bon vieux traitement objectif de l’actualité à la papa. Et c’est pour ça que, dès la semaine prochaine, je compte allonger mes propres éditos pour qu’ils fassent 6 à 7 pages afin de créer une véritable valeur ajoutée. »

La Rédaction

Illustration : Wikicommons / : © Matthieu RieglerCC-BY

Publicité
Publicité

36 avis éclairés

201

Pétula 02/02/2014

Je demande un peu de respect pour cet homme aux abois, s’il vous plaît !

D’après l’oncle prêtre karatéka de la belle-sœur de ma voisine troglodyte tricéphale médaillée d’or pour sa remarquable production de gibolin, Nicolas Demorand aurait dernièrement changé son nom de famille en Jean-Nicolas Demorandini pour essayer de gagner enfin en crédibilité journalistique.

Depuis, il serait limite nervous breakdown.

136

youcancallmejohn 29/11/2013

Et il y en a encore qui ne pigent pas ?

141

Pill Bill Gorafi 28/11/2013

Je propose de fonder « Bilétarion »

    153

    Arnaud Future 30/11/2013

    On pourrait même organiser un « Libérathon »…

225

Pill Billibé 28/11/2013

Nicolas veut écrémer pour voir son affaire de nouveau en positif, en DEUX MOTS REN table.
Celle-là, elle est tellement pourrie que j’ai regretté après avoir cliqué, de l’avoir publiée…

97

Bill Heybool 28/11/2013

Si l’épreuve de force devait tourner à son désavantage, Demorand a déclaré qu’il pensait devenir directeur de la publication du Gorafi.

Contacté, Le Gorafi n’a pas souhaité à nos questions.

123

Chuck Youfarlie 28/11/2013

« Demorand son tablier »

131

jeanb 27/11/2013

bonne idée ! Commeça il aura tout le temps de jouer au golf avec le type de peugeot
avec 21 millons d’euros ils devraient s’en sortir

122

Zsin 27/11/2013

Il est même question que Dermorand fasse le ménage dans les… non le bureau aprés 19h…

141

Aron M. LUGBY 27/11/2013

Il ferait mieux d’exiger le retour des lecteurs, le gamin.

    140

    jéglisséchef 28/11/2013

    Hannibal Lecteur :
    « Quand est-ce qu’on mange ? ».

      142

      Pill Billangouste 28/11/2013

      Quand on aura retrouvé le bol de mayonnaise.

142

NonoMo 27/11/2013

Nicolas Demorand m’a même proposé de venir livrer « Libération » à mon domicile tous les matins à 5 h 30 précises… Nan, j’déconne, j’suis pas abonnée à ce torchon social-libéral tendance FN !

118

Lamaneur 27/11/2013

Eh bien là c’en est trop !

Je sens dans cet article (articulet ?) toute la rancoeur du Gorafi envers son honorable concurrent du matin.

Allons, mesdames et messieurs, gardez votre calme et votre dignité, au Demorand bien écornés.

147

Vladimir Lénine 27/11/2013

Est-ce qu’on peut dire que dans la presse ça urge ?
Ou bien dans la presse il n’y a que des dépêches ?
En gros Demorand devrait se bouger un peu.

147

vchalmel 27/11/2013

Ahah parler de traitement objectif de l’actualité à Libération. C’est la meilleure que legorafi ait faite !

152

Alexandre-Benoît Bérurier 27/11/2013

Libé, le journal qui sert à emballer le poisson et à allumer le feu.

    132

    aldebert 28/11/2013

    c’est ridicule, ça veut dire qu’il faut alors soit l’acheter, soit faires les poubelles pour en trouver.

    128

    KOH 28/11/2013

    Pas la peine d’essayer de nous convaincre que vous avez trouvé un usage à Libé… Ça ne prendra pas !

    140

    L'instant Educatif 30/11/2013

    Avez-vous déjà essayé d’allumer un feu avec du journal ayant servi à emballer le poisson? La température d’inflammation du papier commence à 170°Celsius, concernant votre papier humide, comptez plutôt 451° Fahrenheit.

130

Lifou_NC 27/11/2013

C’est comme le FN qui en a marre de perdre les élections et propose de changer le peuple.

    152

    calmar celeste 28/11/2013

    Non, ça c’est comme ça que le PS les gagne et c’est en cours.

141

zapiro 27/11/2013

Liebherr à Sion: des engins de travaux publics incendiés en Israël,deux morts en Palestine.

145

aldebert 27/11/2013

n’aurait-il pas pu, plus simplement, abriter le tireur fou dans ses locaux ? Ainsi, grâce à une courtoise collaboration, ils auraient pu descendre un à un tous les salariés du journal, évitant à la fois des retraites coûteuses, et des chômeurs coûteux aussi.

    131

    jéglisséchef 27/11/2013

    C’est ce qu’on appelle l’esprit d’escalier, et une occasion ratée.
    Mais en même temps, si le tireur était d’extrême droite, ça le fait. Mais il était extrêmement gauche.
    Et comment assurer le tirage dans ces conditions ?

    128

    pillSA BillSS 28/11/2013

    On aurait pu appeler ça, la nuit des moins coûteux !

142

jéglisséchef 27/11/2013

Je compte lancer un quotidien, « l’Abérration ». Une formule inédite. Pas besoin de journalistes, les articles seront transmis directement par le Parti Saucemaliste, S.O.I.S. Raciste, et Caroline Fourrée.ça va être une tuerie.

144

Jean Valjean 27/11/2013

Nicolas Demorand est au journalisme ce que Total est à la mouette Bretonne.

    118

    Billish Pilloleum 28/11/2013

    Oui, ou le Cordemorand…

134

Social-traître 27/11/2013

De toute façon, Libé je ne m’en sert que pour draguer dans le 17eme !
En fait j’en ai lu aucun, mais la couverture est tellement jolie qu’elle embellit la table et s’accommode très bien avec ma parka noire !

124

Delkatti 27/11/2013

Ah ! Enfin ! S’il pouvait s’auto-licencier avec, je suis sûre que les comptes de Libé seraient enfin à l’équilibre !

129

Karl Lactaire 27/11/2013

Faut libérer Dekhar, qu’il termine le travail.

    151

    jéglisséchef 27/11/2013

    Certes, mais s’il liquide Demorand, qui lira Libération ?

    135

    sigmund 28/11/2013

    Bien vu, mais après, effectivement, qui lira ce torchon ?

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *