Niort : Un adolescent dénonce ses parents à la police après les avoir surpris en train de fumer un joint

114 Publié le 29/11/2013 par La Rédaction

Un couple de Niortais a été placé ce matin en garde à vue pour infraction à la législation sur les stupéfiants. La police a découvert au domicile familial plusieurs dizaines de grammes de résine de cannabis suite à l’appel d’un des enfants du couple qui venait de prendre ses parents sur le fait.

Âgé de 14 ans, Anthony livre un témoignage dans lequel il raconte comment il a découvert le penchant de ses parents pour les drogues douces. Comment ses doutes et ses soupçons se sont confirmés ce jour où il tombe sur une petite barrette de haschisch cachée dans le tiroir de la table de chevet de ses parents. « Au début, je me disais que ça devait être de ma faute, je cherchais à savoir ce que j’avais raté » explique-t-il. Finalement, le garçon décide de ne plus porter le poids de cette culpabilité, et appelle la police après un nouvel incident où il surprend ses parents en train de fumer un joint dans leur chambre.

Un geste désespéré

Le jeune Anthony explique qu’il n’a pas hésité longtemps avant de prendre la décision d’appeler la police. « Je ne voulais pas en arriver là, mais j’ai tout essayé depuis que j’ai découvert leur addiction ». L’adolescent raconte avoir épuisé en vain toutes les méthodes douces pour tenter de raisonner ses parents. « J’ai fait ce que tout bon fils se doit de faire » dit le garçon qui admet n’avoir aucun remord après son geste. « Mes parents doivent comprendre que la loi est la même pour tous, et qu’elle s’applique jusque dans leur chambre à coucher » ajoute-t-il.

L’adolescent souhaite que son témoignage puisse aider ceux qui sont dans une situation similaire et qui ne savent pas comment faire réagir leurs parents. « Il y a des signes qui ne trompent pas et permettent de reconnaître un adulte qui se drogue » explique-t-il. « S’ils ont des difficultés à se lever le matin, des sautes d’humeur et des changements de comportement. Si vous repérez des odeurs bizarres ou que vous voyez fleurir des posters de Bob Marley sur le mur de leur chambre, alors vos parents sont probablement accros à certains produits stupéfiants » conclut-il.

Anthony vient d’être confié à son oncle en attendant que ses parents se retrouvent devant la justice. « C’est un peu le tonton baba cool de la famille, je vais en profiter pour garder un œil sur lui » lâche malicieusement l’adolescent.

La Rédaction

Photo:  Lighthousebay 

Publicité
Publicité