Les habitués d’un bar PMU dans l’attente d’être recrutés comme chroniqueurs sur RMC

64 Publié le 05/12/2013 par La Rédaction

Selon différentes sources concordantes ou non, une poignée d’hommes, âgés de 37 à 54 ans, seraient actuellement en train d’attendre à l’intérieur d’un bar PMU de Reims. Ces derniers, qui forment le noyau dur de l’établissement, se déclarent prêts à intégrer dès aujourd’hui la radio RMC en tant qu’intervenants réguliers. La direction de l’antenne n’a toujours pas fait part d’une quelconque décision.

Selon différentes sources concordantes ou non, une poignée d’hommes, âgés de 37 à 54 ans, seraient actuellement en train d’attendre à l’intérieur d’un bar PMU de Reims. Ces derniers, qui forment le noyau dur de l’établissement, se déclarent prêts à intégrer dès aujourd’hui la radio RMC en tant qu’intervenants réguliers. La direction de l’antenne n’a toujours pas fait part d’une quelconque décision.

Toutes les compétences nécessaires

Ils sont cinq. Cinq comme les Trois Mousquetaires. Fabrice, Michel, Saïd, Paolo et Lionel. D’inséparables compères qui, depuis 2008, sont devenus les piliers du bar Le Maréchal dans lequel ils suivent avec assiduité les courses hippiques tout en refaisant le monde autour d’une bière bon marché. Mais la joyeuse bande semble prête à s’envoler vers de nouveaux horizons à en croire les propos des uns et des autres.

« On est là, on est tous prêts. On est capables de réagir instantanément sur n’importe quel sujet d’actu en gardant la parole plusieurs minutes. Bref, on s’insère parfaitement dans la ligne éditoriale de RMC. Maintenant, la seule question qu’on se pose c’est : « Qu’est-ce qu’ils attendent ? » » nous explique Lionel, 54 ans et doyen de l’équipe de Rémois.

Car ce groupe d’habitués du Maréchal se dit « un chouïa lassé » de son environnement actuel. Désormais, tous souhaitent se professionnaliser et laisser libre cours à leur vocation : le commentaire approximatif sur un fait de société. C’est donc en toute logique que leurs regards se sont tournés vers l’antenne d’RMC, qu’ils déclarent tous écouter assidûment.

Pour Saïd, le cadet des cinq, tous les éléments sont là pour former un solide pool de chroniqueurs au service de la radio d’Alain Weill : « Franchement, on a tout pour remplacer les actuels membres des Grandes Gueules ou du Moscato Show. Quand on discute entre nous, c’est toujours en gueulant, en se coupant la parole et en soutenant un point de vue totalement incohérent. Perso, je vois pas ce qu’il nous manque. »

RMC sollicitée

Les compères ont annoncé avoir envoyé leur CV ainsi qu’une maquette d’émission à la direction de RMC. Contacté par téléphone, le responsable de l’antenne dit avoir bien reçu la candidature de nos cinq copains : « C’est très professionnel et proche de ce que les auditeurs peuvent entendre sur notre antenne. Nous n’avons pas encore pris de décision les concernant mais dégager une case pour eux n’est pas impossible. Nous y réfléchissons. »

La Rédaction

Illustration : iStock / gioadventures

Publicité
Publicité