Lyon : Un restaurateur obligé de fermer son établissement à cause d’un gratin de quenelles

143 Publié le 19/12/2013 par La Rédaction

La quenellophobie va-t-elle trop loin ? Selon une enquête du quotidien régional Le Progrès publiée mercredi, le patron d’un restaurant deux étoiles, le Cylindre d’Or, a été forcé de mettre fin à son activité à cause de nombreuses menaces et d’une fuite massive de sa clientèle. Récit.

La quenellophobie va-t-elle trop loin ? Selon une enquête du quotidien régional Le Progrès publiée mercredi, le patron d’un restaurant deux étoiles, le Cylindre d’Or, a été forcé de mettre fin à son activité à cause de nombreuses menaces et d’une fuite massive de sa clientèle. Récit.

Sabotage et menaces

En cause, l’un de ses plats, le gratin de quenelles, qu’il cuisine depuis des années et qui lui vaut maintenant d’être accusé d’antisémitisme. Une conséquence malheureuse de la polémique autour de la fameuse « quenelle » de Dieudonné, un geste à la signification controversée.

Aujourd’hui, Robert Malarte, le propriétaire du Cylindre d’Or se dit dévasté, désemparé, désespéré : « C’est une catastrophe. Je fais des quenelles sauce trois champignons depuis plus de 20 ans et c’est la première fois qu’une telle chose arrive. Je me fiche de Dieudonné, de ses idées pour enfants de 3 ans ou de la politique. Moi, je veux juste faire de la bonne cuisine. C’est complètement absurde… » explique t-il en larmes au journaliste du Progrès.

Pour lui, le calvaire a commencé il y a 3 semaines. Alors qu’il fait servir à une cliente sa fameuse spécialité de la région, un groupe de jeunes hommes, qui semblent tous appartenir à la Ligue de Protection Judaïque, pénètre dans son restaurant et renverse plusieurs tables. « Facho ! On te laissera pas faire ! » lui crient-ils avant de prendre la fuite.

Depuis cet incident relaté par les médias locaux, les clients fuient le restaurant par peur d’être agressés. Robert Malarte a, lui, reçu plusieurs lettres de menace de mort de son côté, l’accusant d’être à la solde du comique Dieudonné M’bala M’bala et autres Alain Soral aux propos souvent nauséabonds. Le restaurateur a même été obligé de fermer ses portes par peur des représailles et des réservations quasi nulles.

Interrogé sur ces accusations de sabotage et de menaces répétées, un cadre de la Ligue de Protection Judaïque justifie l’action de son organisation: « Ça suffit ! On sait tous que la quenelle, au sens figuré comme au sens propre, est un signe de ralliement pour tous les antisémites de France. Elle doit disparaître de nos photos comme de nos assiettes. »

Dieudonné récupère l’affaire

Dans une vidéo Youtube postée aujourd’hui sur sa page Facebook, le sulfureux humoriste réagit à propos de cette histoire en invoquant le désormais classique complot américano-sioniste : « C’est une fois de plus l’œuvre des banques, du pouvoir corrompu et de nos maîtres de Jérusalem qui possèdent ce pays. J’apporte tout mon soutien à ce chef lyonnais et l’invite fortement à me rejoindre. Financièrement d’abord. Car me soutenir financièrement, c’est se soutenir soi-même, soutenir la Résistance, soutenir un vrai martyr et même soutenir Jésus quelque part. »

La Rédaction

Illustration : Flickr / WikiJM

Publicité
Publicité