Un enfant rachitique porte plainte contre son père pour “administration non suffisante de Petit Pimousse”

23 Publié le 20/12/2013 par La Rédaction

« Impensable », « cruel », « odieux ». Les qualificatifs ne manquaient pas à l’issue de la conférence de presse exceptionnelle donnée par ce père de famille pour expliquer son attitude envers son fils souffrant de rachitisme.

« Impensable », « cruel », « odieux ». Les qualificatifs ne manquaient pas à l’issue de la conférence de presse exceptionnelle donnée par ce père de famille pour expliquer son attitude envers son fils souffrant de rachitisme.

Un comportement qui ne plaide pas en sa faveur

Un père qui avait bien du mal à justifier son attitude devant des journalistes circonspects : « Je lui ai donné très souvent des bonbons Petit Pimousse pendant son enfance… », avant de nuancer son propos « …peut-être pas suffisamment… J’ignorais que leur consommation pouvait avoir un réel impact sur son gabarit. » Et celui-ci d’ajouter : « Je tiens à dire que je veux le meilleur pour mes enfants même si je suis conscient que les faits me donnent tort »

« C’est surtout le fait qu’il ne lui ait pas davantage donné de Framboise et de Cassis qui est à la fois regrettable et irresponsable. » renchérissait la mère du plaignant et ex-femme du papa, à l’issue de la conférence de presse.  « Tu sais ce qu’il te dit le cassis ? » aurait alors hurlé le père furieux, selon plusieurs témoins. Une réaction qui risque bien d’aggraver son cas.

Un papa qui déchante ?

La société La Pie qui Chante, productrice des fameux bonbons, réfléchissait elle aussi à intenter une action en justice : « En n’ayant pas pris au sérieux notre publicité, cet homme a écorné l’image de notre entreprise. Par son geste, il a même largement contribué à instaurer le doute quant à la véracité des messages publicitaires et mis en danger l’équilibre fragile du capitalisme mondial »

Des accusations graves que l’avocat de l’accusé tentait tant bien que mal de minimiser : « Nous allons plaider le délit par omission, mon client voulait bien faire, il n’y avait aucune intention malveillante de sa part, bien que je comprenne l’émotion suscitée par son geste et les allégations de cruauté du plaignant. Nous espérons que la sanction sera clémente. »

Un souhait qui paraît bien optimiste depuis qu’une personne âgée de 80 ans, qui s’était fracturée le col du fémur et avait porté plainte contre son gendre pour « refus de Kinder Pingoui ayant entraîné un déficit de lait et de calcium et une augmentation des risques fracturaires », a obtenu gain de cause.

La Rédaction

Illustration : iStock / ArminStautBerlin

Publicité
Publicité

23 avis éclairés

151

Ptite Annick 30/12/2013

Ben c’est simple : pain au chocolat toute l’année et roule ma poule !
Mais bon, peut-être pas à Toulouse…
S’il habite Toulouse là je vois pas quoi faire.

121

pépé Tomane 27/12/2013

Je doute que cet enfant soit né dans les années 80, sinon un coup de « raiders, 2 doigts coupent fin » aurait évité cette pénible situation….
Le passage au XXI siècle n’a pas fait que du bien.

    140

    Benj 07/01/2014

    coupe-faim est plus correct…

109

Mr Pipeau 25/12/2013

On apprendra par la suite que le père contre qui l’enfant a porté plainte portera plainte à son tour contre la mère, pour « administration non suffisante d’éducation contre son fils ». Désemparée, ne sachant plus à quel saint se vouer, contre toute attente elle lui fout une claque ! (à son fils) Etonnant non ?

136

Madame Ours 25/12/2013

j’ai un mot en 7 lettres : enculés …

    125

    zapiro 25/12/2013

    j’en ai un aussi: salopes!

137

Louis 20/12/2013

Ce sont des plaisanteries malvenues lorsqu’on sait que des millions de gamins meurent de faim chaque année.
A commencer par les miens qui n’ont pas eu de goûter aujourd’hui.

    143

    Kernel32 24/12/2013

    Hier, j’ai mangé une pomme.

134

L'ogre 20/12/2013

Faites comme moi, n’attendez pas qu’ils grandissent, bouffez-les avant.

131

Chloé 20/12/2013

Ce gosse est vraisemblablement né dans les années 80.
Woaw, il est vraiment rachitique !!! 😮

    135

    Vladimir Lénine 20/12/2013

    Et puis il a l’air triste ce petit. En plus il doit dormir sous l’escalier, au minimum.

      146

      Chloé 21/12/2013

      « Tu sais de qu’il te dis le cassis » ça date un peu.

      S’il dort sous les escaliers depuis 87 y’a de quoi faire la tronche!

        146

        Chloe 21/12/2013

        Mon auto correct est réglé sur Occitan. Ça cafouille un peu.

145

vilaine 20/12/2013

C’est bien fait pour le père ! Moi aussi j’ai porté plainte contre le mien qui me donnait régulièrement des « petits écoliers » alors que j’étais au lycée…

137

zapiro 20/12/2013

Pour mes enfants c’est: deux, trois olives, qqs tranches de rosette, une petite q’nelle, une p’tite mousse et personne n’est rachitique chez moi.

    164

    euhhhhhhhhhhhhhh 21/12/2013

    une q’nelle t’as pas honte de donner ca a tes gosses!!!facho!!!!! tu en fera de futurs skinhead amateur de q’nelles!!!

      129

      zapiro 21/12/2013

      Une q’nelle oui mais casher!Respectons les traditions svp!

177

Selvagor 20/12/2013

Je suis prêt à parier qu’en fait, il les gardait tous pour lui. Il faut faire des prélèvements et analyses pour en avoir le cœur net. En tout cas, l’UFSBD recommande au moins 5 Pimousses fruit et légume par jour.

145

Orior 20/12/2013

Il n’avait qu’à surtout manger de la soupe !

151

littlespoon 20/12/2013

Une bonne cure de double whooper et le petit chenapan sera remis sur les bons rails.

Tout cela montre comme il est difficile d’être parent à notre époque.
La carence en Petit Pimousse du gamin n’est que le reflet du manque de caramel dans notre Flamby national.

144

Karl Lactaire 20/12/2013

Pitoyable exemple de laxisme paternel !
Quelle idée de refiler des bonbons à des gamins ! Ils n’ont pas assez d’argent de poche pour cela ?
Chez moi, l’un des cinq miens me ferait cela, mais à la DDASS, direct !
Et la mère dans tout cela ? Il n’y a pas assez de femmes dans cette famille pour que le père ait à s’occuper de détails culinaires ?
Pourquoi pas le repassage aussi, tant qu’on y est ?

133

jhice 20/12/2013

Quand j’avais l’âge de cet enfant, je n’étais pas bien épais non plus et un copain me surnommait « Le Petit qui Glousse de la Pie qui Glande », aussi je compatis (spéciale dédicace à Christophe M….x, du 28 ^^).

Ceci étant dit, les meilleurs Pimousse sont ceux à la cerise, on peut donc comprendre l’attitude du père, qui a voulu donné le meilleur à son enfant.

    143

    plussois 30/12/2013

    On en peut qu abonde dans le sens d un avis aussi eclaire.

    « Mort au gout orange! »

voir tous les avis éclairés

Laisser un avis éclairé

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *