Les Français espèrent des chutes de neige prochainement pour aider les médias à parler enfin d’autre chose

72 Publié le 08/01/2014 par La Rédaction

Paris – Face au scandale autour de l’interdiction ou non de certains spectacles, aux poursuites judiciaires sur des gestes, et face à d’autres qui affirment que ces mêmes interdictions ne donnent au contraire qu’une vitrine médiatique aux auteurs de ces spectacles et de ces gestes, de plus en plus de Français attendaient avec impatience quelques chutes de neige pour faire diversion dans les médias et qu’ils parlent enfin d’autre chose. Reportage.

De plus en plus de Français sont à bout. Les reportages et dépêches autour de l’humoriste Dieudonné finissent par en agacer plus d’un. « On ne peut plus ouvrir un journal ou un site sans tomber sur lui. D’ailleurs, regardez, je viens encore de le mentionner dans mes propos, à l’instant » raconte Julien Brond de Paris. « Je pense que la seule chose qu’il faudrait pour que cela cesse serait de massives chutes de neige partout en France. Les médias ne parleraient plus que de ça » ajoute-t-il. « Et puis le blanc, c’est reposant ».

Nombreux sont ceux qui sont jaloux des États-Unis, actuellement paralysés par une immense tempête de neige. « Si seulement cela pouvait arriver ici, nous aurions peut-être la paix pendant deux, ou trois jours. » souligne cette habitante de Valenciennes jointe par téléphone. Elle aussi n’en peut plus des reportages en boucle autour de l’humoriste et souhaite l’arrivée rapide de la neige. « Mais il ne faut pas que cela dure, car on risque d’avoir droit aux mêmes reportages en boucle sur la neige, et cela va devenir rapidement usant »

Mais la neige pourrait mettre du temps à faire son retour en France, en dehors des stations de montagne. Dans l’immédiat, les Français en sont réduits au système D, en attirant les reporters vers des fausses chutes de neige. Comme en témoignent ces riverains du Théâtre de la Main d’Or qui, lassés de la présence incessante de journalistes dans leur rue, ont installé un faux dépôt de neige, quelques rues plus loin. L’un d’eux résume tragiquement la situation du moment « Cela a marché, ils sont allés de suite faire un reportage dessus. Mais cela ne durera pas, la neige va fondre et ils seront de retour très vite ».

Photo: iStock/justinkendra 

Publicité
Publicité