Dauphins massacrés – Le Japon réaffirme qu’il s’agit de recherches scientifiques

65 Publié le 20/01/2014 par La Rédaction

Alors que 200 dauphins sont en attente d’être massacrés dans la baie au Japon, popularisée par le film « The Cove », le Japon a réaffirmé qu’il s’agissait simplement de recherches scientifiques. À l’instar des autres recherches menées sur les baleines, les scientifiques japonais continuent de chercher sans pour autant avoir précisé l’objet de la recherche

Alors que 200 dauphins sont en attente d’être massacrés dans la baie au Japon, popularisée par le film « The Cove », le Japon a réaffirmé qu’il s’agissait simplement de recherches scientifiques. À l’instar des autres recherches menées sur les baleines, les scientifiques japonais continuent de chercher sans pour autant avoir précisé l’objet de la recherche. L’Institut japonais de recherche sur les cétacés, son président Seiji Ohsumi se défend en affirmant que ces recherches font partie intégrante de la tradition nippone. « Nos ancêtres cherchaient déjà quelque chose à l’intérieur des baleines il y a plusieurs siècles » explique-t-il.

« Nous cherchons, nous ne savons pas exactement ce que nous allons trouver, mais c’est passionnant » explique aussi Iroshi Kanata, qui supervise l’expérience. « Nous avons déjà noté des résultats intéressants comme le taux de colorisation de l’eau de mer avec le sang de dauphin » a-t-il précisé, ajoutant que pour arriver à une colorisation correcte et assez opaque, il faut compter dans les 50 à 70 dauphins dépecés. « C’est long, mais c’est faisable, il faut y aller à plusieurs de vos amis et un bon équipement sinon vous y passez la journée, ça peut faire des photos plutôt pas mal, où toute l’eau de la baie est rouge sang. Garanti sans Photoshop » termine-t-il.

La Rédaction

Photo:iStock/DavidMSchrader 

Publicité
Publicité