Kev Adams : «J’arrêterai de dire que j’ai 17 ans quand les Français auront acheté tous mes DVD»

23 Publié le 29/01/2014 par La Rédaction

L’humoriste préféré des jeunes sait ce qu’il veut et n’a pas peur de l’exprimer. Dans une interview confession mais sans concession accordée au magazine Okapi, ce dernier en dévoile un peu plus sur ses envies, ses proches, mais surtout sa stratégie marketing.

L’humoriste préféré des jeunes sait ce qu’il veut et n’a pas peur de l’exprimer. Dans une interview confession mais sans concession accordée au magazine Okapi, ce dernier en dévoile un peu plus sur ses envies, ses proches, mais surtout sa stratégie marketing. Il explique notamment vouloir occuper le créneau qui est le sien aujourd’hui pendant un long moment encore. Entretien.

Des ventes dans le collimateur

« Oui, les éditions DVD et Blu-ray de mon spectacle se sont bien écoulées mais ce n’est pas suffisant. Je veux qu’elles partent toutes et je ne stopperai pas avant que ça soit fait. » lance le jeune humoriste qui sera à l’affiche de Fiston aux côtés de Franck Dubosc.

Souvent critiqué sur le fait de pratiquer un humour pour adolescents en pleine dégénérescence mentale, la star des collégiens et collégiennes assume son style tout en confirmant vouloir passer à autre chose un jour : « C’est vrai que je joue l’ado de 17 ans depuis bientôt 5 ans déjà. Aujourd’hui, j’en ai 22. Je compte changer de registre mais avant, il faut que j’exploite au maximum mon personnage actuel. Je le dis donc haut et fort : oui, j’arrêterai de dire que j’ai 17 ans, mais quand les Français auront acheté tous mes DVD. C’est la condition que je me fixe. Et si je dois attendre mes 40 ans pour arrêter de dire que j’en ai 17, alors je patienterai jusque là. »

Ce cahier des charges en quelque sorte, Kev y tient plus que tout, au point d’en faire un travail quotidien : « Je surveille tous les jours les ventes du DVD de mon spectacle The Young Man Show. Mais je regarde de très près aussi les achats de La fabuleuse aventure de Kev Adams. Et force est de constater que je suis loin encore de renouveler mon registre… »

Écouler le stock de T-shirts puis retraite

La star de la série comique Soda a même étalé sa stratégie à plus large échelle. Il a entre autres fait part de son désir de mettre fin à sa jeune carrière une fois son objectif ultime atteint. Un Graal davantage commercial qu’artistique à en croire ses propos : « Comme Justin Bieber, je pense prendre ma retraite bientôt. Je commence à être fatigué par le star-system et tous mes t-shirts « I love Kev Adams » sont presque écoulés. Je compte donc m’isoler un peu, lire, apprendre, et peut-être même m’engager sur une toute nouvelle voie, comme l’humour par exemple. » confesse t-il aux journalistes d’Okapi.

La Rédaction

Illustration : capture d’écran Youtube

Publicité
Publicité