Sa vidéo personnalisée du 10ème anniversaire de Facebook lui rappelle combien il a raté sa vie

75 Publié le 05/02/2014 par La Rédaction

Orléans – Facebook a célébré son dixième anniversaire par une petite vidéo personnalisée pour chacun de ses utilisateurs, une vidéo qui récapitule les grands évènements, photos et statuts postés sur la page Facebook de l’utilisateur. Mais pour ce jeune Orléanais, cette vidéo lui a surtout rappelé à quel point il avait raté sa vie. Reportage.

Orléans – Facebook a célébré son dixième anniversaire par une petite vidéo personnalisée pour chacun de ses utilisateurs, une vidéo qui récapitule les grands évènements, photos et statuts postés sur la page Facebook de l’utilisateur. Mais pour ce jeune Orléanais, cette vidéo lui a surtout rappelé à quel point il avait raté sa vie. Reportage.

Luc passait plutôt une bonne journée hier, quelques minutes avant de cliquer sur le lien fatidique de la vidéo. « C’est un ami qui m’a envoyé le lien, j’ai tout de suite cliqué sans me douter de rien ». Aussitôt, une courte vidéo se lance, un récapitulatif des grands moments des dix dernières années de sa vie, vu au travers du prisme de sa page Facebook. « J’ai revécu plein de choses que je pensais avoir enterrées. Mon ex-copine qui est partie avec mon beau-père, mon chien que j’ai perdu, ma voiture qu’on m’a volée, tout y était » raconte le jeune homme qui n’a pas supporté le flux émotionnel de cette vision.

« C’était trop d’un coup » continue-t-il. « J’ai réalisé à quel point j’ai raté ma vie, des gens que je n’ai plus vus depuis des années, j’avais l’impression qu’on me narguait ». Outre les photos, la vidéo mettait en exergue quelques statuts, parmi les plus « likés ». Là aussi, un dur rappel mémoriel pour le jeune homme. « Il y avait le statut dans lequel j’ai dit que je venais de rencontrer ma nouvelle copine, qui est partie depuis. Ou encore un long statut où j’insultais mon patron, ce qui m’a coûté mon emploi ensuite » conclut le jeune homme avant de sombrer en larmes, d’avaler une boîte de médicaments et d’être transporté en urgence à l’hôpital.

De son côté, le réseau social a tenu à décliner toute responsabilité vis à vis de l’impact émotionnel que pourrait provoquer le visionnage de ces vidéos. « Il s’agit juste d’un petit flashback , il faut voir cela comme un électrochoc, c’est positif ». Mais la firme de Palo Alto pourrait faire face à plusieurs centaines de milliers de plaintes d’utilisateurs furieux de s’être fait rappeler brutalement à quel point leur vie est totalement minable, stupide et ratée.

La Rédaction

Publicité
Publicité